Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
http://miiraslimake.hautetfort.com/

">

puisque le nouvel over-blog est une vraie merde mon futur blog sera (y aller regarder dès maintenant) : http://miiraslimake.eklablog.com
QuAnd celui-ci s'arrêtera il faudra aller chercher la suite à cette adresse
VOXimage.png

  "Sur vojo de l'vivo nun vagas mi sola,
Senzorge al kie la tempo min blovas;
Ĉar, kvankam min celus eĉ vorto konsola,
En aĝ' mia nuna mi vivi ne povas" (Edmond Privat)Presidentielles 2012 sortie de l'euro 
Union populaire republicaine
q uand ce blog s'arrêtera il faudra aller le chercher sur cette adresseand celui-ci s'arrêtera il faudra aller le chercher à cette adresse

Texte Libre 1 en-tête

VIVE LE MRAP ! VIVE LES CATHOLIQUES !

le scandale du siècle Durant 50 ans on a cultivé l'horreur de l'URSS son totalitarisme, sa barbarie cauteleuse, ses flics puants, son intrusion dans la vie privée des gens, on nous a fait peur de ce contre-modèle c'était l'abomination le danger qu'on opposait à nos pays civilisés et libres Et dire qu'on était prêt à faire la guerre pour ne pas tomber dans une telle société maintenant on les imite! en pire ! u-p-r Asselineau le seul qui interdira les RFID LA Banque Centrale Européenne n'est « INDÉPENDANTE » que d'une seule chose : DU SUFFRAGE UNIVERSEL  Arnaques de la GRANDE DISTRIBUTION Turquie état policier barbare pour nos enfants nos familles la société Refus TOTAL directive scélérate Les américains ont PEUR de s'indigner c'est le but recherché Morts etat-d'Anne  LES MOTS argument de mouton fasciste DEFENSE des DATES seuls ceux qui ont connu ça comprennent horreur Mépris des gens atteintes à leur dignité et conditions de vie ce qui viendra après LES LABOS  Marksaj studoj

à BAS l'invasion amerloque ! à bas l'anglicisation obsessionnelle d'OVER-BLOG !!!

Recherche

Texte libre 2 en bas à droite

Un seul Etat ce n'est pas l'apocalypse ni la fin du monde

on n'avait plus entendu ce genre de propos depuis la fin de l'URSS et du KGB

avant la purification ethnique 
v"ce qu'il y a de terrible quand on cherche la vérité c'est qu'on la trouve"
v Kawther Salam
ECOUTER en LISANT:

un peu de métaphysique

un chagrin insondable

v Shajarian :

Kazi Nazrul Islam le grand poète bengali


Dum vivas mi :

*Le Temps des Fleurs (et le temps où Dalida vivait)

* Un jour tu verras 

Steve Reich:

 

BRUCH le plus puissant concerto 

Ils disent

 Natacha Atlas :


Savoir, résister, avant qu'il ne soit trop tard

des choses que vous n'avez pas vues à la télé

(que réfléchissent ceux qui se chauffent au fuel: Est-ce que vous retrouvez vos chaudières effondrées après une nuit de fonctionnement?)

v la fatwav les humanistes commencent à prendre peurv Espace Libre

par exemple

les "experts" en qui on met notre confiance sont achetés et mententv

SAVEZ-VOUS QUE MAINTENANT IL Y A UN DICTIONNAIRE chinois- français SUR INTERNET ?

v sud de l'Iran
v les couleurs de l'INDE

v mousselines: "vents tissés" disaient les romains

histoire de l'INDE - 1ère partie

nostalgie d'Alger

l'argentine  est un des plus beaux pays au monde
v à la frontière Sino-Mongolev monts Altaï en Sibérie:  Fabuleux !v la Pologne

on vous donne des idées caricaturales sur les gens,
les trouvez-vous vraiment "constipés" ces iraniens? :
sauf comme tout le monde quand ils sont sur la  tombe de leur mère

v devant une logique comme celle-là le refus doit être total ! v  

Un texte capital à lire "comme boivent les poules: en relevant fréquemment la tête pour faire couler" : Le racisme anti-pauvres

toutes les espèces végétales et animales aves liens images etc
 SEA SHEPHERD

La végétation d'Uruguay

TOUTE l'actualité scientifique

DANIEL faisait partie du "Mouvement du Graal"en mémoire de lui les voici

présentation

 

v ATTRACTEURS ETRANGES v fractales v Morphogénèse

v NOUVEAU ! Un portail sur le monde musulman

carnets de poésie

Comte-Sponville

MES PIEDS SE SONT SEPARES DE TES PIEDS

La nature vampirique du capitalisme actuel qui vit de suçer la vie des êtres et des peuples":
Le capitalisme est devenu le plus grand ennemi de  l'individu
vie cauchemardesque des américains de classe moyenne
v une vision autoritaire et monochrome de la société


archives totales ">

texte libre 3 = vrai accès aux archiv

17 décembre 2016 6 17 /12 /décembre /2016 18:38

tout ce que nos médias "la voix de nos maîtres" cachent, ce qui se passe aux Philippines, vous êtes au courant ?LLles médias de France ont longtemps ignoré complètement l'existence des Philippines, ce grand pays d’Asie (plus de cent millions d’habitants). Ces derniers temps, ils ont découvert l'existence de son Président élu, Dutertre, présenté comme un assassin mégalomane. Et si ce discours n'était qu'une caricature inspirée par les dirigeants des USA ? Nous avons demandé son analyse à Jean Pierre Page, Président d'honneur du Collectif Polex, fin connaisseur de cette région du monde. 

Pour répondre à ta question : je pense beaucoup de bien de ce qui se passe aux Philippines. Évidemment et même si c'est important on ne peut réduire ces événements à la seule élection de Dutertre. Je connais bien les Philippines et Tamara également. J’ai beaucoup travaillé avec les syndicats, le KMU dirigé par le PC, et Tamara dans les années 80 travaillait dans l'île de Mindanao avec le KMP l'organisation paysanne également dirigé par le PC ainsi qu'avec la guérilla. Elle était très liée à celui qui est maintenant chargé par Dutertre de la réforme agraire : Raphaël Mariano qui est un dirigeant du parti. Quant à Sison qu'elle connaît aussi très bien il a été le professeur de Dutertre à l'université.

Ce qui se passe est d'abord le reflet d'un changement du rapport des forces dans la région, le rejet des ingérences américaines, l'influence grandissante de la Chine. Ensuite les Philippines ont toujours été marqués par une classe ouvrière très combative sur le plan social et anti impérialiste à travers le mouvement contre les bases américaines. L'importante résistance anti japonaise à l'époque de la seconde guerre mondiale a été dirigé par les communistes et malgré la répression féroce des États Unis et la dictature notamment celle de Marcos les idées et l'action révolutionnaires ont toujours été très présentes aux Philippines L'église, voir, malgré les mouvements évangélistes dont certains sont très largement influencés par des" missionnaires américains d'un type particulier" n'a pu se tenir en dehors de ces réalités. De nombreux cadres du parti, du KMU, du KMP, des multiples organisations sociales (pauvres, locataires, jeunes, femmes, migrants philippins à Hong Kong et ailleurs, etc.…), y compris dans la guérilla sont aussi des chrétiens actifs. Il y a donc et depuis de très nombreuses années un réseau social extrêmement dense, très combatif, largement influencé par le PC qui est officiellement toujours clandestin. Au sein du Parlement le PC à plusieurs élus mais sur une autre étiquette. Le plus important institut de recherches économiques "IBON" et qui fait autorité en Asie est dirigé par un communiste, mon ami Antonio « Tony » Tujan membre par ailleurs du Conseil scientifique de la Pensée Libre.

Cette longue énumération pour expliquer que ce qui se passe ne tombe pas du ciel même si la direction du Parti (Sison)se trouve à Utrecht en Hollande. Le PC Philippin est très actif et présent sur le terrain des luttes ouvrières et paysannes. Il a été et encore très largement influencé par les thèses maoïstes mais c'est aussi un Parti qui sait être pragmatique quand il le faut. Les événements actuels leur offrent une opportunité politique sans précédents. Dutertre a besoin d'eux compte tenu de leur influence parmi les petites gens des grands centres urbains ou des campagnes. Ils ont un bon réseau international, souvent très gauchiste, mais c'est ainsi. Il faut accepter les gens comme ils sont !

Si Dutertre n'est pas assassiné la situation devrait permettre d'enclencher de véritables changements. Les chinois l'ont très vite compris et viennent de recevoir à Pékin Dutertre en très grande pompe, comme ils savent le faire ils ont mis les petits plats dans les grands. Ils ont signé des contrats pour 12 milliards d'Euro + 8 milliards de prêts. La Chine va construire, voies ferrées, ports, autoroutes, etc. Et cela malgré les différents qu'ils ont sur le contrôle territorial de certaines îles de l'archipel en mer de Chine. On va sûrement y mettre une croix pour le moment.

Pour les américains c'est une défaite ils ont sous-estimé Dutertre et n'ont retenu que le côté expéditif de sa lutte contre les cartels de la drogue, ses propos souvent peu diplomatiques surtout quand il a dit à Obama d'aller se faire "encul...» ! (sic) Les américains ne s'attendaient pas à ça et surtout pas à cette accélération du film. Dutertre a annoncé officiellement à Pékin qu'il" se séparait des americains"qu'il ´n'y aurait plus de manœuvres conjointes avec les USA mais dorénavant avec les chinois et les russes. Dans ces conditions l'avenir des bases US hautement stratégiques est menacé. Enfin les négociations de paix avec le PC sont très engagées, Sison doit revenir et Dutertre s'en est déclaré très heureux, il y a déjà et non officiellement une participation communiste importante dans le gouvernement et l'appareil d'état. Enfin sur le plan géo politique Dutertre va multiplier les initiatives vers les chinois, les russes, les Brics...et sa critique des USA, de leurs ingérences est sans appel.

Par conséquent je serai tenté de dire que ça va plutôt dans le bon sens toutefois il faut rester prudent, lucide, les américains ne vont pas passer la main et se retirer pour faire la place aux chinois. Il s'agit d'un pays de 100 millions d'habitants, très sensible dans la stratégie du "pivot Asia" d'Obama considéré comme prioritaire par Washington. Il faut donc suivre avec attention.

Depuis son élection Dutertre a vu sa côte passer de + 50% à aujourd'hui plus de 70%. Ce qui veut dire qu'il a un soutien populaire incontestable. Jusqu'où ira-t-il, je pense que c'est un peu prématuré pour le dire. Comme toujours il faut voir le fond des choses et non les apparences.

Jean-Pierre PAGE

Les Philippines sous Duterte recherchent la paix Par Marjorie Cohn – Le 25 novembre 20

Le 20 Septembre, 2016International Business Times a rapporté :

« Le gouvernement des Philippines a affirmé qu’un coup d’Etat était orchestré contre le président Rodrigo Duterte et a dit que l’administration sévissait contre les comploteurs présumés. Un porte-parole du gouvernement a déclaré que certains Américano-philippins de New York avaient l’intention de renverser le dirigeant troublion.
Sans révéler les noms des conspirateurs présumés ni leurs plans, le Secrétaire des Communications du gouvernement philippin Martin Andanar a dit que ceux qui conspiraient contre Duterte devraient « réfléchir à deux fois . J’ai reçu des informations provenant de sources crédibles aux États-Unis. Oui, nous avons des noms, mais je ne veux pas en parler. Nous examinons la situation avec sérieux. Nous enquêtons. » a déclaré le haut fonctionnaire du gouvernement.

Les coups d’état, les complots d’assassinat. Les coups d’états mous, les coups d’état durs : Brésil, Argentine, Bolivie, Venezuela, Syrie, Ukraine, Libye, Paraguay, Honduras et le Soudan, la moitié de l’Afrique… Tous, au cours des dernières années seulement… et maintenant les Philippines ? Bravo, l’Empire donne un coup d’accélérateur ! L’éthique de travail de ses égorgeurs est en nette amélioration.

Le Président Duterte a tout compris. Comme mentionné ci-dessus, il a déjà qualifié le président Obama de « fils de pute », et a récemment suggéré qu’ « il aille en enfer ».

C’est même plus cru que ce que le président Hugo Chavez avait coutume de dire à propos de George W Bush, connu aussi comme « Señor W ». […]

La vérité est que l’Empire ne pardonne jamais à ceux qui lui renvoient son propre image. Il tue sans pitié pour les plus infimes gestes de désobéissance ou de rébellion. Son appareil de propagande et sa main droite – les médias – arrivent toujours à élaborer une explication et une justification appropriée. Et l’opinion publique nord-américaine et européenne est totalement complaisante, endoctrinée et passive ; elle ne défend que ses propres intérêts étroits, jamais la victime, surtout si la victime se trouve quelque part dans un pays lointain peuplé de « non-personnes ».

Le grand président indonésien Sukarno fut renversé et détruit (entre autres choses) pour avoir crié publiquement à l’ambassadeur des États-Unis : « Au diable avec votre aide »… Et aussi bien sûr pour avoir défendu les intérêts de son peuple contre l’Empire. Patrice Lumumba fut assassiné pour avoir osé dire que les Africains n’avaient aucune raison d’être reconnaissants envers les colonisateurs.

Duterte dit beaucoup plus. Il est amer et il a d’innombrables raisons de l’être. Les Etats-Unis ont assassiné plus d’un million de Philippins, la plupart à la fin du 19ème et au début du 20ème siècle. Dans l’histoire récente, ils ont transformé cette nation autrefois fière et prometteuse en un paillasson, une semi-colonie humiliée, entièrement dépendante des caprices de Washington. Capitaliste et totalement pro-américaines, les Philippines ont évolué, comme l’Indonésie, en un « État défaillant », une catastrophe sociale et une friche intellectuelle.

Le Président Duterte a réussi à mettre en place un cabinet déterminé et cohérent d’intellectuels et bureaucrates.

Comme RT l’a rapporté récemment :

« Le Ministre des Affaires étrangères de Duterte, Perfecto Yasay, qui a parfois tenté de minimiser les commentaires de son patron, a publié une déclaration sur Facebook intitulée « L’Amérique nous a trompé » dans laquelle il dit que, s’il y a « d’innombrables choses pour lesquelles nous serons éternellement reconnaissants envers les Etats-Unis », ils n’ont jamais vraiment respecté l’indépendance des Philippines.
« Après avoir proclamé le 4 juillet 1946, que les Philippins avaient été formés de manière adéquate pour l’autodétermination et la gouvernance, les États-Unis ont imposé des chaînes invisibles qui nous ont mené vers la dépendance et la soumission comme des petits frères de couleur incapables d’une véritable indépendance et de liberté, » a dit le Ministre dans la déclaration. »

Ces déclarations sont très rarement répercutées par les grands médias occidentaux, où Duterte et son cabinet sont sans cesse diabolisés et ridiculisés.

Voici les derniers titres sur les Philippines :

« La fille du playboy-baron Antony Moynihan, trafiquante de drogue, abattue aux Philippines »(Daily Mail).
« Le président des Philippines accusé de nourrir un crocodile avec un homme vivant » (Le Journal.ie via Yahoo UK & Ireland News)
« Rapport spécial – dans la guerre de Duterte contre la drogue, les résidents locaux aident à dresser les listes noires » (Reuters)
« Duterte a tué un fonctionnaire de la Justice, déclare un tueur-à-gages devant le Sénat philippin » (AFP)

Rien sur la lutte pour la justice sociale ! Rien sur la lutte contre l’impérialisme occidental.

La guerre contre la drogue …

Oui, beaucoup de Philippins sont véritablement préoccupés par « le tas de cadavres » et les méthodes de ce gouvernement pourraient être qualifiées de brutales, et même d’intolérables.

Mais la situation n’est pas si simple. Ici, ce n’est pas l’Europe. C’est l’Asie avec sa propre dynamique et ses problèmes culturels. Aux Philippines, le taux de criminalité a atteint des sommets grotesques, inconnus presque partout ailleurs en Asie-Pacifique. Une grande partie de la criminalité est liée à la drogue. Et les gens en ont véritablement marre. Ils exigent une action décisive.

Pendant de nombreuses années, M. Duterte a été maire de Davao, une ville sur l’île de Mindanao. Davao était synonyme de délinquance ; un endroit difficile à vivre, et beaucoup disaient un endroit presque impossible à gouverner.

M. Duterte est honnête. Il admet ouvertement qu’il n’aurait pas duré longtemps comme maire de Davao s’il avait « obéi aux 10 commandements ». Peut-être que personne n’aurait pu.

Il est extrêmement sensible à la critique de son bilan en matière de droits de l’homme. Que cela vienne de l’ONU, de l’UE ou des Etats-Unis, sa réponse est le plus souvent rebelle et cohérente : « Va te faire foutre ! »

Et c’est tout ce qu’on répercutera généralement en Occident.

Ce qui est omis, c’est ce que Rodrigo Duterte explique en général après :

« Vous me parlez des droits de l’homme ? Que dire des millions que vous tuez dans le monde, y compris récemment en Irak, en Libye et en Syrie ? Qu’en est-il du peuple philippin que vous avez massacré ? Et qu’en est-il de votre propre peuple, les Afro-Américains qui sont abattus par la police, tous les jours ? »

Il ne cache pas sa profonde allergie pour l’hypocrisie occidentale. Pendant des siècles, les États-Unis et l’Europe ont tué des millions, pillé des continents entiers, et maintenant se réservent le droit de juger, de critiquer et bousculer les autres. Directement ou à travers les institutions qu’ils contrôlent, comme les Nations Unies. Encore une fois, sa réponse est clairement Sukarno-esque : « Allez au diable, vous et votre aide ! »

Mais vous ne lirez rien de tout ça dans les pages du New York Times ou The Economist. Pour eux, il n’y a que la « guerre contre la drogue », les « victimes innocentes » et bien sûr « l’homme-fort » Duterte.

Mais la situation évolue rapidement.

Récemment, le président Duterte a ordonné l’arrêt d’un exercice militaire, surnommé le « Philippines Amphibious Landing Exercise » (Phiblex). Il avait commencé le 4 octobre et devait durer plus d’une semaine. Environ 1 400 soldats US et 500 soldats philippins étaient engagés dans les jeux de guerre, certains dangereusement proches des eaux près des îles contestées en mer de Chine du sud.

Selon plusieurs grands intellectuels philippins, les Etats-Unis ont utilisé les Philippines pour servir leurs ambitions agressives impérialistes dans la région, en confrontant et en provoquant sans cesse la Chine.

Le gouvernement Duterte est déterminé à se rapprocher beaucoup plus de la Chine et à s’éloigner de l’Occident. Il est très probable que les Philippines et la Chine seront en mesure de résoudre tous les désaccords dans un avenir prévisible. A condition que les Etats-Unis puissent être tenus à l’écart de manière permanente.

Pour démontrer sa bonne volonté envers la Chine, et pour démontrer sa nouvelle indépendance politique, Manille envisage également d’annuler l’ensemble des 28 exercices militaires annuels prévus avec les États-Unis.

Le Président Duterte sait parfaitement ce qui est en jeu. Pour marquer ses 100 jours de fonction, il a donné plusieurs discours enflammés, en reconnaissant que l’Occident pouvait tenter de le renverser, et même de le tuer :

« Vous voulez me renverser ? Vous voulez utiliser la CIA ? Allez-y … Ne vous gênez pas. J’en ai rien à foutre ! Je serais viré ? Parfait. (Dans ce cas), ça fait partie de mon destin. Le destin recouvre tellement de choses. Si je meurs, cela fait partie de mon destin. Ca arrive, que des Présidents soient assassinés. »

C’est vrai. Il leur arrive souvent d’être assassinés.

Mais récemment, l’un après l’autre, des pays du monde entier ont rejoint la coalition anti-impérialiste. Certains sont actifs ; d’autres sont déstabilisés (comme le Brésil), économiquement dévastés (comme le Venezuela) ou entièrement détruites (comme la Syrie). Toutes les nations du refus, de la Russie à la Chine, de la RPDC à l’Iran sont diabolisés par la propagande occidentale et ses médias.

Mais il semble que le monde en a assez. L’Empire est en ruines ; il est pris de panique. Il tue de plus en plus, mais il ne gagne pas.

Les Philippins sont-ils en train de rejoindre cette alliance ? Après seulement 100 jours de pouvoir, il semble que le président Duterte a pris son parti : Plus de servitude ! Plus jamais !

Est-ce qu’il survivra ? Est-ce qu’il continuera sur la même voie ?

Est-il aussi dur-à-cuire qu’il en a l’air ? Il faut avoir des nerfs d’acier pour faire face à l’Empire ! Il faut avoir au moins neuf vies pour survivre aux innombrables et inextricables complots d’assassinat, aux systèmes de propagande sophistiqués, aux supercheries. Est-il prêt pour affronter tout cela ? Il semble que oui.

Les élites de son pays sont totalement inféodées à l’Occident ; comme celles de l’Indonésie et, dans une large mesure, de la Thaïlande et de la Malaisie.

Ce sera un combat difficile. C’est déjà un combat difficile.

Mais la majorité du pays est derrière lui. Pour la première fois dans l’histoire moderne, le peuple Philippin a une chance de prendre son destin en mains, ses propres mains.

Et si l’Occident n’aime pas ce qui se passe à Manille ? Le Président Duterte s’en fiche. Il a déclaré qu’il a déjà préparé beaucoup de contre-questions. Et si l’Occident ne peut pas y répondre :

« Si vous êtes incapables de répondre, fils de pute, rentrez chez vous, bande d’animaux. Je vais vous botter le cul. Ne venez pas me faire chier. Ils ne sont pas plus intelligents que moi, croyez-moi ! »

Il est très probable qu’ils ne le sont pas ; ils ne sont pas plus intelligents que lui. Mais ils sont certainement plus impitoyables, plus brutaux.

De quoi l’accuse-t-on ? D’une « guerre contre la drogue », qui a coûté environ 3 000 vies ?

Combien de vies est-ce que l’Occident (ou ces « fils de pute », comme disent de nombreux Philippins ces jours-ci) a prises depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, partout dans le monde ? 40 ou 50 millions ? Ca dépend de la manière de compter : « directement » ou « indirectement ».

L’Empire tentera très probablement d’assassiner le président Duterte, et probablement bientôt, très bientôt.

Pour survivre, pour continuer à avancer, pour continuer à se battre, à défendre son pays meurtri et exploité, il fera très certainement bien d’oublier définitivement les 10 commandements.

Andre Vltchek

pour satisfaire les conneries de section de ce truc anglophone qu'est over-blog !

en avril 2016, Rodrigo Duterte a remporté haut la main l’élection présidentielle philippine, récoltant plus de 6 millions de voix. Il a ouvertement déclaré qu’il était le premier président de gauche du pays, se qualifiant de socialiste mais non communiste. Il n’est pas exagéré de dire que, jusqu’à présent, sa politique a été controversée [par les médias grand public occidentaux, NdT].

La presse américaine a mis l’accent sur la vicieuse guerre contre la drogue de Duterte qui a coûté la vie à plus de 2 000 personnes et a conduit à l’incarcération de dizaines de milliers de personnes. Sa décision d’autoriser l’enterrement de l’ancien dictateur philippin, Ferdinand Marcos, dans le cimetière national des héros a également attiré l’ire de ceux qui se souviennent du brutal régime de Marcos qui dura deux décennies et qui fit plus de 3 000 de victimes, en tortura des dizaines de milliers tout en s’accaparant 10 milliards de dollars puisés dans le budget public philippin.

Mais, de façon marquée, Duterte s’engage aussi dans un processus de paix avec les forces révolutionnaires, qui vise à mettre fin à 47 ans de lutte armée contre le répressif gouvernement philippin. Et Duterte a pris des mesures qui, pour la première fois, remettent en question la puissance militaire et économique qu’exercent, depuis longtemps, les États-Unis sur les Philippines.

Un processus de paix avec l’opposition

Depuis 1969, une guerre civile fait rage aux Philippines. Les racines du conflit armé peuvent être attribuées à la domination coloniale et néocoloniale des Philippines par l’impérialisme espagnol puis étasunien, à l’exploitation féodale par les grands propriétaires fonciers et les intérêts capitalistes, ainsi qu’à une corruption généralisée de l’administration. À la suite de son élection, Duterte a cité la paix comme la priorité absolue de son administration, promettant d’engager des négociations de paix avec le Front national démocratique philippin (FNDP).

Selon JustPeacePH, une plate-forme internationale de soutien au processus de paix philippin qui tient son nom de son site Internet, «justpeace.ph», «L’injustice quotidienne, systématique et systémique vécue par le peuple le pousse à désirer et à chercher des changements fondamentaux dans la société, par différents moyens. Mais parce que les forces ne voulant pas ce changement social fondamental utilisent tous les moyens, y compris la violence et les outils de l’État pour défendre le statu quo, de nombreux Philippins, depuis de nombreuses générations, ont embrassé la lutte armée pour renverser le système en place.»

Le FNDP «est l’alliance des forces progressistes qui cherchent à apporter des changements fondamentaux dans le système social existant aux Philippines, par la révolution armée», affirme JustPeacePH dans son Appendice pour une paix juste et durable aux Philippines. L’alliance FNDP regroupe des syndicats, des paysans, des jeunes, des femmes, des minorités nationales, des enseignants, des agents de santé, le clergé religieux, le Parti communiste philippin (PCP) et la Nouvelle armée du peuple.

L’initiative de paix de Duterte

Deux rounds de négociations de paix ont déjà eu lieu depuis que Duterte est entré en fonction, un troisième est prévu pour janvier 2017 à Oslo, en Norvège.

En mai, M. Duterte a déclaré qu’il libérerait tous les prisonniers politiques, dont le nombre dépasse 400, par une déclaration d’amnistie présidentielle, à condition que les deux chambres du Congrès l’approuvent. Dix-neuf militants FNDP, qui sont impliqués dans le mouvement révolutionnaire depuis des années, ont déjà été libérés.

Duterte a offert quatre postes de cabinet au PCP (le parti communiste), mais ils ont refusé, déclarant qu’il faut d’abord définir un accord de paix global. Cependant, le PCP a recommandé un ancien leader paysan qui a été nommé secrétaire à la réforme agraire et un ancien activiste intellectuel qui a été nommé secrétaire à la protection sociale et au développement.

«Ce sont des nominations majeures», m’a dit Luis Jalandoni, conseiller principal du FNDP pour le groupe de négociation de paix, lors d’une récente conférence de l’Association internationale des avocats démocrates, à Lisbonne au Portugal.

Le FNDP possède une armée populaire et des organes de pouvoir politique avec des organisations de masse dans 71 des 81 provinces du pays, a déclaré Jalandoni. Il a fait remarquer que le manque de terre et la pauvreté affligent les 100 millions de Philippins.

«Le FNDP insiste pour s’en prendre aux causes profondes du conflit armé afin d’atteindre une paix juste et durable», nous explique Jalandoni

Les revendications des pourparlers de paix sont les suivantes : libération de tous les prisonniers politiques ; réforme agraire de la paysannerie (70% de la population) ; l’industrialisation nationale pour développer l’économie en utilisant les ressources humaines et naturelles disponibles ; protéger l’environnement et les terres ancestrales des peuples autochtones ; et la souveraineté nationale des Philippines et l’abrogation de tous les traités inégaux avec les États-Unis.

Défier le pouvoir américain

La domination et l’ingérence étasuniennes sur les Philippines datent de 1898, date à laquelle les États-Unis ont annexé le pays. Les États-Unis ont continué à y exercer leur pouvoir colonial jusqu’en 1946, date à laquelle les Philippines ont acquis leur indépendance, bien que les États-Unis y aient conservé de nombreuses bases militaires et que l’économie philippine ait conservé sa dépendance à la leur.

Avec l’aide des États-Unis, Marcos a dirigé les Philippines d’une main de fer de 1965 à 1986, et mis le pays sous la loi martiale de 1972 à 1981. En 2002, le gouvernement de Gloria Macapagal-Arroyo a élaboré l’Oplan Bayanihan, un programme de contre-insurrection inspiré des stratégies américaines. Après le 11 septembre, l’administration Bush a octroyé 100 millions de dollars à Arroyo pour financer cette campagne.

L’Oplan Bayanihan a entraîné un grand nombre d’exécutions extrajudiciaires, de disparitions forcées, de tortures et de traitements cruels. De nombreux civils, dont des enfants, ont été tués. Des escadrons de la mort militaires et paramilitaires ont assassiné des centaines de membres d’organisations progressistes. Les communautés et les dirigeants opposés à l’exploitation minière à grande échelle, destructrice et envahissante, ont été ciblés. Même les gens ordinaires sans affiliation politique n’ont pas échappé au règne de terreur gouvernemental.

De 2001 à 2010, le gouvernement des États-Unis a fourni plus de 507 millions de dollars d’aide militaire au gouvernement philippin, ce qui a facilité une répression extraordinaire.

Entre 2010 et 2015, les forces policières, militaires et paramilitaires des Philippines ont perpétré des exécutions extrajudiciaires, des disparitions forcées, des tortures, des arrestations illégales et des évacuations forcées, en grande partie pour permettre l’extraction par les sociétés minières dans les régions rebelles.

L’Accord de coopération renforcé de 2014, que le président Barack Obama a négocié avec le prédécesseur de Duterte, a donné aux troupes américaines le droit de se déployer de façon prolongée aux Philippines. L’accord y est largement perçu comme une menace pour la souveraineté du pays.

En septembre 2016, M. Duterte a déclaré : «Je ne suis pas un fan des Américains […] Les Philippins devraient être prioritaires, avant qui que ce soit d’autre.» Il a ajouté : «Dans nos relations avec le monde, les Philippines poursuivront une politique étrangère indépendante. Je le répète : les Philippines poursuivront une politique étrangère indépendante.»

Les États-Unis ne se sont pas excusés pour toutes les atrocités commises contre le peuple philippin, a déclaré M. Duterte. Répondant aux critiques américaines contre les Philippines pour ses violations des droits de l’homme, il a déclaré : «Pourquoi vous, les Américains, tuez-vous les Noirs là-bas, vous les abattez même alors qu’ils sont déjà à terre ?».

Duterte a promis de mettre fin aux manœuvres militaires conjointes avec les forces américaines et d’expulser les centaines de troupes américaines actuellement stationnées aux Philippines. Il a également exprimé son intention de mettre fin aux accords bilatéraux conclus par son prédécesseur avec les États-Unis et de réviser l’utilisation par ces derniers de cinq bases militaires philippines.

«Je vais rompre avec l’Amérique, a déclaré Duterte. Je vais plutôt me tourner vers la Russie et la Chine.» Il a promis d’annuler les patrouilles conjointes entre les forces américaines et philippines contre l’expansion chinoise en mer de Chine méridionale. En effet, Duterte a récemment voyagé en Chine et a obtenu de précieux droits de pêche pour les Philippins en mer de Chine méridionale.

Des espoirs de paix

Dans un développement inattendu, le gouvernement et l’opposition ont déclaré un cessez-le-feu unilatéral en août. Mais il y a encore des problèmes avec le cessez-le-feu gouvernemental, nous explique Jalandoni, car Duterte ne contrôle pas complètement l’armée. Les forces militaires et paramilitaires, qui sont protégées par l’armée, ont provoqué plusieurs violations de l’accord qui mettent en péril le cessez-le-feu, nous dit-il.

«Il y a grand espoir que les pourparlers de paix vont prospérer sous la présidence de Duterte, selon JustPeacePH. Contrairement aux anciens présidents qui avaient un parti pris anti-communiste marqué, Duterte semble capable de repenser la stratégie de paix du gouvernement car il se définit comme socialiste.»

Les forces d’opposition ne sont pas sans critique des excès dans la guerre de Duterte contre les drogues. Le Parti communiste philippin (PCP) a déclaré que cette campagne est devenue anti-peuple et anti-démocratique. La procédure doit être respectée, les droits de l’homme doivent être respectés ; les usagers de drogues et les petits trafiquants, qui viennent de milieux pauvres, ont besoin de réhabilitation et de soins, maintient le PCP.

«Naturellement, c’est surtout la guerre de Duterte contre les drogues et autres crimes qui est couverte par les médias mondiaux, a écrit JustPeacePH dans son document. Mais le but de Duterte d’établir une paix durable dans les provinces mérite encore plus d’attention car il s’attaque aux racines mêmes  du problème des drogues illégales et des crimes connexes.»

Jalandoni a dit : «Duterte n’est pas un saint, mais il représente une politique étrangère indépendante. Sa position contre les États-Unis est respectée et a reçu beaucoup de soutien.»

Le FNDP, ajoute-t-il, dit que «si l’impérialisme américain menace Duterte, la gauche lui sera un allié fiable», ajoutant : «Il est le premier président philippin à se défendre contre les États-Unis».

Marjorie Cohn

Traduit par Wayan, relu par Cat pour le Saker Francophone.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

2CCR

ALAIN BENAJAM
un paysan de l'Allier

http://www.petitions24.net/forum/47277
 Quand on vit dans l'Europe actuelle,on comprend le dégoût et la haine que les gens d'Europe de l'Est avaient pris pour la langue russe
une effarante chape de plomb médiatique pèse sur le basculement linguistique en cours
    defenselanguefrancaise.org Aujourd'hui il y a sur les murs de Paris plus de mots anglais qu'il n'y avait de mots allemands pendant l'Occupation (Michel Serres) Seuls les banquiers peuvent voler le peuple en plein jour sans avoir la police aux trousses...Jovanovic : il faut NATIONALISER LES BANQUES sans aucune indemnité, et mettre au point un tribunal pour les traduire en justice

le NWO alias le N.O.M. = Nouvel Ordre Mafieux

M'ame MEDEF et la  police

Pièces et main d'oeuvre
Olivier Demelenaere

ANONYMOUS
CHISTOPHER BOLLYN 
 INFOSYRIE
TOUCHE PAS à MON LABO !
La misère a un sourire tu sais?  oui je sais
...
SaveFrom.net  
Réseau Voltaire France

Mon site en Espéranto
BASTAMAG

Il faudra bien tenter de trouver des réponses, même si celles-ci peuvent s’avérer explosives 

une vraie civilisation : CAHIERS DE COUTURE

le dissident de Genève

MANIPULATION TOTALITAIRE DIGNE DE L'URSS   Les millliards perdus du Pentagone

Le soupçon d'ue manipulation d'Etat

donner la parole au peuple

ESPERANTO

Le plus grand dictionnaire  espéranto-français en ligne !

FUMER TUE ! CRAC BOUM HUE !

pour écouter ci-dessous cliquer dans le rectangle noir !

tiens des femmes portant un "voile islamique"

dictionnaires multilingues, exemple

Tous ses nouveaux articles sont du plus haut interêt

ambiance de merde, société détraquée et psychosée, rumeur meurtrière, flicaille 1 mort innocent tué par la bétise des gens 

"Tout pouvoir corromp, tout pouvoir absolu corromp absolument" il n'y a pas de pire poison de PIRE en PIRE

 Les pilotes français des avions qui ont fait ça vont-ils être poursuivis par leur conscience pour le restant de leur vie  ? 

Kadhafi (القذافي) dans l'intimité

LABOURSTART

Les-diables-sont-déchainés

Earth Liberation Front

Front de Libération des Animaux

Phil Glass NIGHT TRAIN SaveFrom.net

Mendelssohn Menuhin Furwangler SaveFrom.net

BRAVE NEW WORLD

on réédite les erreurs des années 20 
Forces international

IMMONDE FRANCE transformée en cauchemar !créez des fonctionnaires
Saddam face à l'histoire  

le racisme est en dernière analyse un racisme anti-pauvres reflechissez ... à quand une assoc anti-raciste pour défendre ceux-ci ? ça risque pas: les assoc anti-racistes sont composées de riches et de bourgeois !  L'Occident va crever de ne plus se toucher 

DES GENS 15è arrond. Quand Paris était encore une ville du peuple
défendons la langue française
et les autres domo dico 

 

 

La vraie vie  reconnaitre les papillons  découvrir le monde des insectes: FABULEUX!
http://fauneflore06.site.voila.fr/pages/insecte/insecte.htm#Ordres 

tous les oiseaux leur chant etc

France actuelle: HORREUR ABSOLUE à quoi on nous prépare 

17 mesures d'URGENCE
le monde dont nous voulons le contraire de celui qu'on nous impose  tout ça va bientôt être INTERDIT par les arrêtés municipaux fascistes détraqués

http://dont-stop-the-chicha.skyrock.com/

"il va falloir reconnencer à sculpter les facades des maisons, à vivre dans le beau, pourquoi toujours la merde et la sous-merde ?!"

ne pas laisser tomber avant d’avoir commencé, nos enfants ont besoin de nous

dépéchez-vous avant que les règlements municipaux n'interdisent de mettre des plantes odoriférantes dans son jardin: semences BIO de fleurs et de légumes rares 

Joseph Moshe? on a retrouvé Joseph Moshe ! mais comment se fait-il qu'aucune date de liberation n'est indiquée, ni de jugement? et comment se fait-il qu'aucun journaliste n'a pris la peine d'aller le visiter pour en avoir le coeur net sur ce qu'il est?

Diana

Il y a eu 2 génocides, sauf que le deuxième n'a bénéficié d'aucune commémoration

http://www.parasciences.net/

CABANES DANS LES ARBRES

TOUTES LES GALAXIES !

KURT SONNENFELD

Bruxelles 11 septembre 2008

vidéo à regarder jusqu'au bout, c'est là que se trouve le plus important !!

petit à petit ça se sait LA NATURE DU CAPITALISME et la psychologie de ses "kapos"

Chute libre dans la barbarie tout citoyen français vit maintenant dans une insécurité de tout instant, à chaque moment un cauchemar ignoble peut s'abattre sur lui quand on vous disait de pire en pire contre ces horreurs, ce cancer qui ronge la FRANCE lapétition 

pour le receuil de témoignages

la France montrée du doigt par Amnesty International pour les excès de la police et  l’impunité dont jouissent leur auteurs (la Chine nous donne une leçon !)  faute de structure d’enquête indépendante et avec une justice plus prompte à classer les affaires qu’à les juger. et voilà un qui lâche le morceau et explique beaucoup de choses - un témoignage de l'intérieur! - plein d'exemples de cette mentalité Tout ça vient de leur impunité
 http://outre-vie.forum
poésie et astronomie

poésie de Francis Jammes
* discours anti-secte comme support de l’idéologie néolibérale *
apparitions en Egypte

 Daninos disait: "L'esprit, comme le parachute, doit être ouvert pour fonctionner."
* les OVNIs en Argentine 



la lettre de la vieille dame :

les Bistrots Résistants

NB : pour regarder cette vidéo il faut cliquer sur le titre "les Bistrots Résistants" en bleu sous le cadre, qui sert de lien avec le site Dailymotion. Là, la video fonctionne et peut être visionnée

 

Ne plus respecter les lois liberticides
 
Zygmunt Bauman
"On a beau parler des droits de l'homme, il faut d'abord respecter l'individu et sa liberté. Sinon, c'est du vent, un beau discours qui ne sert à rien à nous les vivants." (Gao Xingjian)

PAUVRE ARGENTINE!

SANS DROITS SANS VOIX

féroce inégalité des sexes ! quand cela cessera-t-il ?
l'affaire Fortin
halte à l'inhumanité du racisme anti-homme !

papillons  - en 2008  carabus coriaceus ?
oiseaux  dictionnaire HINDI

c'est délicieux  !

cuisine de Rosine
cuisine syrienne
v Merveilleux tableaux

vun miracle nommé Bubulle
une analyse sociologique lumineuse des dérives actuelles :

le critère? être minoritaire !!

"nos impôts utilisés à payer des hystériques qui traitent de secte tous ceux qui ne se soignent pas ou ne pensent pas comme tout le monde."dry.gif

la-delation-aveugle/

"L'enfer est pavé de bonnes intentions" v


">

texte libre 4 en haut à droite

texte libre n° 2 à droite au milieu

ECOUTER en LISANT: (Phil Glass)

années 50 époque moins constipée que maintenant qu'est-ce qu'on vous regrette !
Je suis un sentimental - Eddie Constantine SaveFrom.net

NOUVEAU:  ICI LES CHANTS DE TOUTES LES ESPECES D'OISEAUX DU MONDE ENTIER  

Voyages en ASIE

 

FLORE EN LIGNE !

identification des plantes

identification des fleurs composées (à capitule)

herbier très détaillé des espèces les plus courantes

 

IMMONDE ! on se croirait en URSS !

alors la frontière n'existe plus: http://www.maitrepo.com/a

Haïkus

jouer au TAROT : télécharger

rue Affre  

  Fabuleux ROSSINI SaveFrom.net
v Abdelhalim Hafez

v "ah  mais ça ne finira jamais"
v Je veux dire au monde une histoire
*pour découvrir le monde des insectes, FABULEUX!
http://fauneflore06.site.voila.fr/pages/insecte/insecte.htm#Ordres
c'est vrai, en France aussi on ne voit presque plus jamais de mouches! comment ça se fait?

tous les oiseaux, chants, etc

situation  terrifiante

v NOTRE PLANETE INFO

Que reste-t-il de la démocratie?
Une vraie société c'est ça

une évolution politique véritablement glaçante  

le vin le meilleur aliment anti-vieillissement:

¿Seremo entregados a los barbaros fieros?
¿Tantos milliones de hombres hablaremos inglés?
¿No hay mas nobles hidalgos ni bravos caballeros ?
¿Callaremos ahora para llorar despues? (Ruben Dario)

patriotisme pas mort vive la Russie !



Tites boules émotives pour vos commentaires
                                     
 
                

PLIAJ MIENETOJ

d'autres ici

nous ne sommes qu'une poignée à percevoir la gravité du phénomène et ses menaces sur les libertés individuelles.pureté et santé ces notions ont été un cocktail explosif chaque fois que l'Etat s'est focalisé névrotiquement dessus n'est-ce pas ?le tabac comme "rideau de fumée" 

le si beau et si expressif visage de barbara !  on aurait envie de le couvrir de baisers  "Quand reviendras-tu ?"

NB : pour regarder cette vidéo il faut cliquer sur le titre " Quand reviendras-tu?" en bleu au-dessus du cadre,ili sert de lien avec le site Dailymotion. Là, la video fonctionne et peut être visionnée



http://www.lipsheim.org/forum/agora/
*
éthique des bistrots versus milices 

1/ Ne plus être muet : faire circuler ces informations autour de soi.
2/ Ne plus financer la mondialisation : consommer uniquement local, régional, artisanal.
3/ Ne plus respecter les lois liberticides : désobéir.
4/ Ne plus consommer la propagande : jeter sa télévision et sa radio.
5/ Ne plus être invisible : parler, faire du situationisme, occuper la rue.
6/ Ne plus être un esclave : devenir paysan, artisan, commerçant, indépendant.
7/ Ne plus être dépendant : devenir autonome (énergie, alimentation, santé, culture).
8/ Ne plus être un robot : rire, danser, chanter, dessiner, fumer, boire, partager, découvrir, etc.

">

texte libre au milieu à droite

">

les vrais liens TOUS