Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
http://miiraslimake.hautetfort.com/

">
puisque le nouvel over-blog est une vraie merde mon futur blog sera (y aller regarder dès maintenant) : http://miiraslimake.eklablog.com
QuAnd celui-ci s'arrêtera il faudra aller chercher la suite à cette adresse
VOXimage.png
  "Sur vojo de l'vivo nun vagas mi sola,
Senzorge al kie la tempo min blovas;
Ĉar, kvankam min celus eĉ vorto konsola,
En aĝ' mia nuna mi vivi ne povas" (Edmond Privat)Presidentielles 2012 sortie de l'euro 
Union populaire republicaine
q uand ce blog s'arrêtera il faudra aller le chercher sur cette adresseand celui-ci s'arrêtera il faudra aller le chercher à cette adresse

Texte Libre 1 en-tête

VIVE LE MRAP ! VIVE LES CATHOLIQUES !

le scandale du siècle Durant 50 ans on a cultivé l'horreur de l'URSS son totalitarisme, sa barbarie cauteleuse, ses flics puants, son intrusion dans la vie privée des gens, on nous a fait peur de ce contre-modèle c'était l'abomination le danger qu'on opposait à nos pays civilisés et libres Et dire qu'on était prêt à faire la guerre pour ne pas tomber dans une telle société maintenant on les imite! en pire ! u-p-r Asselineau le seul qui interdira les RFID LA Banque Centrale Européenne n'est « INDÉPENDANTE » que d'une seule chose : DU SUFFRAGE UNIVERSEL  Arnaques de la GRANDE DISTRIBUTION Turquie état policier barbare pour nos enfants nos familles la société Refus TOTAL directive scélérate Les américains ont PEUR de s'indigner c'est le but recherché Morts etat-d'Anne  LES MOTS argument de mouton fasciste DEFENSE des DATES seuls ceux qui ont connu ça comprennent horreur Mépris des gens atteintes à leur dignité et conditions de vie ce qui viendra après LES LABOS  Marksaj studoj

à BAS l'invasion amerloque ! à bas l'anglicisation obsessionnelle d'OVER-BLOG !!!

Recherche

Texte libre 2 en bas à droite

Un seul Etat ce n'est pas l'apocalypse ni la fin du monde

on n'avait plus entendu ce genre de propos depuis la fin de l'URSS et du KGB

avant la purification ethnique 
v"ce qu'il y a de terrible quand on cherche la vérité c'est qu'on la trouve"
v Kawther Salam
ECOUTER en LISANT:

un peu de métaphysique

un chagrin insondable

v Shajarian :

Kazi Nazrul Islam le grand poète bengali


Dum vivas mi :

*Le Temps des Fleurs (et le temps où Dalida vivait)

* Un jour tu verras 

Steve Reich:

 

BRUCH le plus puissant concerto 

Ils disent

 Natacha Atlas :


Savoir, résister, avant qu'il ne soit trop tard

des choses que vous n'avez pas vues à la télé

(que réfléchissent ceux qui se chauffent au fuel: Est-ce que vous retrouvez vos chaudières effondrées après une nuit de fonctionnement?)

v la fatwav les humanistes commencent à prendre peurv Espace Libre

par exemple

les "experts" en qui on met notre confiance sont achetés et mententv

SAVEZ-VOUS QUE MAINTENANT IL Y A UN DICTIONNAIRE chinois- français SUR INTERNET ?

v sud de l'Iran
v les couleurs de l'INDE

v mousselines: "vents tissés" disaient les romains

histoire de l'INDE - 1ère partie

nostalgie d'Alger

l'argentine  est un des plus beaux pays au monde
v à la frontière Sino-Mongolev monts Altaï en Sibérie:  Fabuleux !v la Pologne

on vous donne des idées caricaturales sur les gens,
les trouvez-vous vraiment "constipés" ces iraniens? :
sauf comme tout le monde quand ils sont sur la  tombe de leur mère

v devant une logique comme celle-là le refus doit être total ! v  

Un texte capital à lire "comme boivent les poules: en relevant fréquemment la tête pour faire couler" : Le racisme anti-pauvres

toutes les espèces végétales et animales aves liens images etc
 SEA SHEPHERD

La végétation d'Uruguay

TOUTE l'actualité scientifique

DANIEL faisait partie du "Mouvement du Graal"en mémoire de lui les voici

présentation

 

v ATTRACTEURS ETRANGES v fractales v Morphogénèse

v NOUVEAU ! Un portail sur le monde musulman

carnets de poésie

Comte-Sponville

MES PIEDS SE SONT SEPARES DE TES PIEDS

La nature vampirique du capitalisme actuel qui vit de suçer la vie des êtres et des peuples":
Le capitalisme est devenu le plus grand ennemi de  l'individu
vie cauchemardesque des américains de classe moyenne
v une vision autoritaire et monochrome de la société


archives totales ">

texte libre 3 = vrai accès aux archiv

16 juin 2019 7 16 /06 /juin /2019 19:59

En cause, la multiplication des dysfonctionnements informatiques graves [133], l’espionnage des élèves sur les réseaux sociaux [134], la diffusion d’une culture de l’évaluation qui stresse jusqu’aux enfants des écoles primaires [135] et la dégradation constante du système scolaire.

Pire encore, Pearson est sous le coup d’enquêtes judiciaires pour avoir soudoyé des dirigeants du monde de l’éducation afin d’obtenir des marchés [136].

Outre les mobilisations classiques de plus en plus robustes (manifestations, grèves, pétitions, conférences), l’opposition à la marchandisation de l’éducation prend des formes assez surprenantes. C’est ainsi qu’un puissant groupe d’actionnaires de Pearson [137] a fait circuler un projet de résolution soulignant que « la stratégie commerciale de Pearson s’appuie sur l’idée que l’éducation est une marchandise ce qui constitue une atteinte grave aux fondements mêmes de l’éducation publique » [138].

Se pourrait-il qu’après avoir infiltré les États, les multinationales se retrouvent à leur tour infiltrées par leurs opposants ?

ÉPILOGUE – La modernisation informatique de l’État, arme stratégique aux mains des consultants

L’infiltration des rouages de l’État français n’est qu’un aspect de sa prise en main par les cabinets de consultants. Ces derniers démantèlent également la structure pyramidale de l’administration au profit d’une organisation en réseaux qu’ils maîtrisent entièrement.

La modernisation de la gestion informatique des fonctionnaires et des finances publiques joue un rôle fondamental dans ce processus. Elle ouvre la voie d’une part à un pilotage numérique hypercentralisé des finances et des personnels de l’État et d’autre part, à l’externalisation – c’est-à-dire à la privatisation – de ce pilotage au profit des grands cabinets de consultants [139].

Les projets de modernisation de l’État conçus à partir de 2007, notamment par les cabinets Capgemini (France) [140] et Accenture (Irlande) [141], marquent ici un tournant majeur [142]. Les consultants annoncent alors que la modernisation informatique à marche forcée qu’ils proposent permettra d’économiser des centaines de millions d’euros et de supprimer des milliers de postes de fonctionnaires.

C’est dans ce cadre que les grands cabinets de consultants imposent à l’État leurs logiciels ou ceux d’entreprises « amies ». Ces logiciels ont tous un cœur commun développé par une multinationale américaine [143] et chacun sait dès le départ que ce sont de monstrueuses « usines à gaz » informatiques [144].

Concernant les finances publiques, les ministères et les services déconcentrés de l’État sont progressivement intégrés au système informatique Chorus déployé entre 2008 et 2011. Sa réalisation, sa mise en place, sa supervision et son fonctionnement sont assurés en particulier par les cabinets – heureux hasard – Capgemini et Accenture ainsi que Sopra Steria (France) [145] pour le Ministère de l’Éducation nationale.

Depuis sa mise en place, Chorus ne cesse de connaître de multiples bugs, plantages et autres pannes géantes. En 2017, la Cour des comptes déplore les dysfonctionnements persistants et nombreux d’un système qui a pourtant coûté 993 millions d’euros [146].

Concernant les personnels de l’État, un Opérateur national de paye (ONP) est créé en 2007 [147]. Il est chargé de mettre en place un vaste programme informatique préconisé par les cabinets de consultants pour de rationaliser la gestion des ressources humaines.

Encore un heureux hasard, ce sont les mêmes consultants, Capgemini et Accenture, qui finiront par remporter les marchés destinés à superviser et déployer ce système informatique à partir de 2009. L’opération sera un terrible fiasco et sera abandonnée en 2014 non sans avoir englouti 346 millions d’euros en pure perte [148].

Le même scénario se répète pratiquement dans tous les ministères.

Au ministère de la Défense, la mise en place du Logiciel unique à vocation interarmées de la solde (Louvois) par le cabinet de consultant Sopra Steria à partir de 2007 est si désastreuse qu’elle est abandonnée en 2014 après avoir coûté 470 millions d’euros [149]. Qu’importe, un nouveau système informatique de paie des militaires, dénommé Source solde (SS), prend le relai en 2016 pour 122,2 millions d’euros. Il est déployé par… Sopra Steria [150].

Au ministère de l’Éducation nationale, c’est le fameux Système d’information et de gestion des ressources humaines (SIRHEN) lancé en 2007 par le cabinet Capgemini – encore lui – et qui s’avère être une catastrophe informatique et un gouffre financier [151].

Mais une source de profits capitalistes pour l’entreprise privée …..

Son coût a été multiplié par huit pour atteindre 496 millions d’euros [152].

            Évidemment, la responsabilité de ces fiascos informatiques et financiers est attribuée à des ministères vidés de leur substance par les politiques de « modernisation ». Le recours accru à des cabinets de consultants n’en est alors rendu que plus nécessaire et leur permet actuellement de finaliser la prise en main totale des deux piliers fondamentaux de l’État que sont ses personnels et ses finances.      

Au-delà de cette remise en cause radicale de la souveraineté nationale, c’est toute la question de la confidentialité de la vie privée des fonctionnaires et des citoyens ainsi que celle des activités de l’État, qui est posée. Elle l’est d’autant plus que concernant le secteur sensible de la Défense nationale, ce sont de grands cabinets de consultants anglo-saxons [153] qui ont participé à rien de moins qu’à la réorganisation du commandement des armées [154] et qui achètent à prix d’or les services de la haute hiérarchie militaires [155].

 

Merci H.D.

Notes et sources :

[1] L’Union européenne martèle inlassablement la nécessité de réduire toujours et encore les dépenses publiques, notamment par la suppression de postes de fonctionnaires, en fixant annuellement les « Grandes orientations de politique économique » (GOPÉ) de la France. Le non-respect de ces orientations est assorti ultimement de lourdes sanctions financières.

Les orientations fixées pour 2018 imposent, outre la réduction des dépenses publiques, l’alignement du régime des retraites des fonctionnaires sur ceux du privé et la réforme des lycées professionnels notamment. Voir Commission européenne, Recommandations du Conseil concernant le programme national de la France pour 2018 – COM(2018) 409 final. Bruxelles, 23 mai 2018, p. 7 et p. 8.

[2] Libération, 19 juin 2014, « Plus des deux tiers des enseignants du secondaire ont déjà pensé à changer de métier ».

[3] Sénat, Avis sur le projet de loi des finances 2017 (Tome III – Éducation scolaire), 24 novembre 2016, p. 37.

[4] La Croix, 20 juillet 2017, « L’Éducation nationale manque de professeurs ».

[5] CNESCO-Ministère de l’Éducation nationale, De vraies solutions pour l’enseignement professionnel, Juin 2016, p. 5.

[6] Voir Libération, 29 octobre 2018, « Face à la pénurie, l’école parfois contrainte d’embaucher n’importe qui ».

[7] Dans le même temps, la démission des enseignants titulaires est encouragée financièrement.

[8] La baisse relative du salaire des enseignants ne résulte pas d’une redistribution de richesses vers le « bas », c’est-à-dire vers les plus pauvres, mais bien plutôt vers le « haut » : vers les plus riches. En effet, depuis les années 1990, les inégalités sociales ne cessent de se creuser en France, en particulier entre 2003 et 2014. Les plus pauvres ont vu leurs revenus baisser de 30 € par mois et les plus riches ont vu le leur augmenter de 272 € par mois. Voir France Culture, 9 janvier 2017, « Sept inégalités criantes dans la France de 2017 ».

[9] Ministère de l’Éducation nationale, Note d’information – DEPP – N° 13.13 – Juillet 2013, Tableaux 1 et 3.

[10]Vousnousils, 20 octobre 2017, « L’ Éducation nationale n’aime pas ses professeurs de lycée professionnel ».

[11] Inspection générale de l’Éducation nationale, Les composantes de l’activité professionnelle des enseignants outre l’enseignement dans les classes (rapport au ministre de l’Éducation nationale). Rapport n° 2012-70, juillet 2012, p. 77.

[12] Michel Desmurget, TV Lobotomie : La vérité scientifique sur les effets de la télévision. Paris, Max Milo, 2011. Michel Desmurget est docteur en neurosciences cognitives et directeur de recherche à l’Inserm.

Il est à noter que les intérêts des grandes multinationales du divertissement (Walt Disney Company, Time Warner, Universal Music Group, Sony Music Entertainment par exemple) sont très étroitement liés aux cabinets multinationaux de consultants qui ont un rôle essentiel dans les réformes de l’Éducation nationale. C’est le cas en particulier du cabinet Ernst & Young qui se présente comme le « leader des services professionnels dédiés au secteur des médias et du divertissement » et « le premier cabinet d’audit des entreprises du secteur des médias et du divertissement » aux États-Unis (voir plus loin « Le nouveau management public (NMP) des ressources humaines »).

[13] Ministère de l’Éducation nationale – DEPP : Note d’information – N° 38 – Novembre 2014, Tableau 1.

[14] Sylvaine Jégo et Clément Guillo, « Les enseignants face aux risques psychosociaux », Ministère de l’Éducation nationale, Revue Éducation & Formations, Décembre 2016, n° 92, pp. 77-113.

[15] Sénat, Rapport d’information sur le métier d’enseignant, 19 juin 2012, p. 11.

[16] Il faut cependant relativiser la protection offerte par une médecine du travail de plus en plus fragilisée. Ainsi des dirigeants de grandes entreprises demandent-ils régulièrement à l’Ordre des médecins la radiation de médecins du travail qui constatent le lien entre le management des ressources humaines et la souffrance des personnels dans leurs entreprises.

[17] La suppression d’une année de scolarité dans les lycées professionnels s’est traduite par la disparition de plusieurs milliers de professeurs entre 2012 et 2015. Voir Vousnousils, 26 septembre 2016, « Enseignement professionnel : malgré la hausse des effectifs, le nombre de PLP diminue ».

[18] Marianne, 18 septembre 2018, « Suppression de postes dans l’éducation : le liquidateur Blanquel prolonge son expérience sarkozyste ».

[19] Ministère de l’Éducation nationale – DEPP : Note d’information – N° 04 – Mars 2017

[20] Pour télécharger le rapport : https://www.lagazettedescommunes.com/telechargements/2018/07/rapport-cap22-1.pdf

[21] Marianne, 27 septembre 2018, « Réforme du lycée professionnel : ‘ la destinée de nos élèves ? Devenir des ouvriers dociles et mal-formés ’ ».

[22] Bertrand Martinot, Apprentissage : les trois clés d’une véritable transformation. Institut Montaigne, Note – Septembre 2017. Il est à noter que l’auteur du texte est économiste, ce qui montre bien que les réformes sont engagées sans aucun souci pédagogique. L’objectif est purement comptable avec des économies attendues de 600 millions d’euros par an.

[23] Descendant du marquis de Sade, le président de l’Institut Montaigne, M. Henri de Castries, était le PDG du groupe mondial d’assurance Axa jusqu’à l’année dernière.

[24] Libération, 7 juin 2017, « Le libéral Institut Montaigne : maître à penser de Macron ».

[25] Comme le souligne le ministre de l’Éducation nationale : « Le lycée professionnel, au travers du CAP et du bac professionnel, est conçu pour mener directement à l’emploi. Il est donc logique d’imaginer la région en pleine responsabilité pour faire réussir les lycées professionnels. » Voir Le Café pédagogique, 7 novembre 2016, « ‘ L’école de demain ’ : le programme libéral pour l’école ».

C’est le souhait également de l’Institut Montaigne pour lequel « Le transfert aux régions des personnels enseignants des lycées professionnels, qui ferait suite au transfert opéré en 2005 des personnels techniques, ouvriers et de service (TOS), permettrait une gestion cohérente de l’ensemble du personnel pédagogique de l’enseignement professionnel en général, en cohérence avec la maîtrise par la région de l’ensemble de la carte des formations. » Voir Bertrand Martinot, op.-cit., p. 11.

[26] Le transfert des fonctionnaires de l’Éducation nationale vers les collectivités locales a commencé avec les agents techniques ouvriers et de service (TOS) en 2007. Ce transfert n’est qu’une étape avant la privatisation de leurs missions comme le montre, par exemple, la volonté du Conseil départemental de l’Oise de privatiser l’entretien des collèges ou de celui des Yvelines d’ « externaliser » les agents d’entretien et des cantines. Voir respectivement Le Courrier Picard, 9 septembre 2018, « Le ménage dans les collèges de l’Oise pourrait bientôt être confié à des sociétés privées » et Le Parisien, 23 novembre 2017, « Yvelines : les agents d’entretien et de cantine des collèges refusent de confier leurs missions au privé ».

[27] Le transfert des compétences scolaires et périscolaires à l’intercommunalité est déjà préconisé. Voir Comité Action Publique 2022, Se réinventer pour mieux servir. Juin 2018, p. 65 (« clarifier les responsabilités des différentes collectivités territoriales »).

[28] Le Café pédagogique, 24 juillet 2018, « Comment Macron va réformer l’État et l’École ».

[29] CNESCO-Ministère de l’Éducation nationale, Attractivité du métier d’enseignant, Novembre 2016, p. 26.

[30] Cour des comptes,  Le recours croissant aux personnels contractuels dans l’Éducation nationale, Mars 2018, p. 23.

[31] Le Monde, 2 février 2018, « Réforme de l’Etat : vers un plan de départs volontaires dans la fonction publique ».

[32] Le Parisien, 2 octobre 2014, « 90 minutes pour devenir prof ».

[33] Laurent Bonelli et Willy Pelletier (dirs.), L’État démantelé. Enquête sur une révolution silencieuse, Paris, La Découverte, 2010. Laurent Bonelli est maître de conférence à l’Université Paris X et Willy Pelletier professeur de sociologie à l’Université de Picardie.

[34] Vincent de Gaulejac, Travail, les raisons de la colère, Paris, Le Seuil, coll. « Économie humaine », 2011. Vincent de Gaulejac est un spécialiste de sociologie du travail et professeur émérite à l’Université Paris-Diderot.

Voir également Odile Henry et Frédéric Pierru, « Les consultants et la réforme des services publics », Actes de la Recherche en sciences sociales, 2012/3, n° 193, pp. 4-15

[35] C’est le cas des « MBB », les trois géants américains du conseil stratégique (McKinsey, Boston Consulting Group (BCG) et Bain & Company) auxquels on peut ajouter Capgemini (France), Accenture (Irlande), Sopra Steria (France), BearingPoint (Pays-bas) et Eurogroup (France) compte-tenu de leur rôle majeur dans l’État français.

[36] Le Monde, 8 mars 2015, « ‘ Big Four ’ : le scandale des comptables de l’ombre ».

[37] Le Monde, 8 mars 2015, supra.

Voir également Financial Time, May 4 2017, « Accounting scandals put the Big Four on the spot » (« Les scandales comptables mettent les Big Four sur la sellette »).

[38] Outlook India, 14 août 2017, « How they make the ledger lie » (« Comment ils font mentir les livres de comptes »)

[39] Libération, 9 août 2017, « L’évasion fiscale des géants du Web tourne au casse-tête pour le gouvernement ».

Voir également Le Monde, 6 février 2015, « PwC accusé de «promotion de l’évasion fiscale à échelle industrielle» ».

[40] House of Commons – Committee of Public Accounts, Tax avoidance: the role of large accountancy firms, London, The Stationery Office Limited, 2013.

[41] House of Commons – Committee of Public Accounts, ibid., p. 9 et p. 10 ainsi que Q 150-151.

[42] L’un des « Big Four », le cabinet Deloitte, est même parvenu à embaucher David Hartnett, l’ancien patron du fisc britannique en tant que « conseiller fiscal ». Voir The Guardian, 27 May 2013, « Deloitte appoints official criticised over ‘sweetheart’ tax deals ».

[43] House of Commons – Committee of Public Accounts, ibid., p. 9 et p. 10 ainsi que Q 173-175.

[44] Prem Sikka, The Pinstripe Mafia : How Accountancy Firms Destroy Societies, Essex (United Kingdom), Association for Accountancy & Business Affairs, 2011. Prem Sikka est professeur émérite de comptabilité à l’Université d’Essex.

[45] Courrier international, 10 février 2013, « Fiscalité : les rois de la triche ».

[46] Richard Murphy & Saila Naomi Straushaulm, The Big Four : A study of Opacity, GUE/NGL Report, European Parlementary Group, July 2017. Richard Murphy est un spécialiste de la fiscalité et professeur de politique économique internationale à la City University de Londres. Saila Naomi Straushaulm est chercheuse en politique économique internationale à l’Ecole de commerce de Copenhague.

[47] Selon M. Gérard Gourguechon, ancien inspecteur des impôts et ancien secrétaire général du Syndicat national unifié des impôts (SNUI), l’évasion fiscale serait en réalité de plusieurs centaines de milliards d’euros par an pour la France. Voir son texte « Évasion fiscale : définitions et enjeux » sur le site Stop Paradis Fiscaux 13, Février 2017, pp. 6-8.

[48] En 2004, M. Renaud Dutreil, Ministre de la Réforme de l’État sous la présidence de Jacques Chirac, explique en terme abruptes la méthode de manipulation de l’opinion publique : « Le problème que nous avons en France, c’est que les gens sont contents des services publics. L’hôpital fonctionne bien, l’école fonctionne bien, la police fonctionne bien. Alors il faut tenir un discours, expliquer que nous sommes à deux doigts d’une crise majeure. » Voir Charlie Hebdo, Mercredi 27 octobre 2004, « Renaud Dutreil se lâche ».

[49] Ces grands cabinets multinationaux appartiennent au « Big Four » (Ernst & Young) ou au « MBB » (Mc Kinsey-Accenture (Etats-Unis/Irlande), Capgemini-BCG (France/Etats-Unis), Roland Berger-Ineum (Allemagne/France) et Bain & Company (États-Unis)). Nicolas Matyjasik, « Des évaluations des politiques publiques et des consultants », Revue française d’administration publique, n° 148, 2013, p. 907-921

[50] Les campagnes de presses virulentes contre l’ « énarchie » ont sans doute grandement contribué à favoriser la marginalisation des énarques au niveau des administrations centrales de l’État. Il convient toutefois de ne pas négliger la conversion de nombreux hauts-fonctionnaires au NMP du fait du prosélytisme inlassable des consultants et des perspectives de carrière rémunératrice au sein des grands cabinets de conseil. Voir Phillipe Bezes, « État, experts et savoirs néo-managériaux, Les producteurs et diffuseurs du New Public Management en France depuis les années 1970 », Actes de la Recherche en sciences sociales, 2012/3, n° 193, pp. 16-37.

[51] Le Monde, 10 février 2014, « Le rôle discret des cabinets de consultants dans la réforme de l’Etat ».

[52] Avant de faire carrière chez Ernst & Young, M. Jérôme Fabry était consultant chez Oliver Wyman (Etats-Unis) et Accenture (Irlande). A titre de curiosité ce directeur est diplômé de l’École supérieure des sciences économiques et commerciales (ESSEC) – vivier de recrutement pour les grands cabinets de consultants – dont l’actuel Ministre de l’Éducation nationale a été le dirigeant.

[53] Ministère de l’Éducation nationale, Refondation de la politique de l’éducation prioritaire – Rapport final de l’évaluation, Mai 2014, p. 2

[54] Conseil national du numérique, Jules Ferry 3.0 – Bâtir une école créative et juste dans un monde numérique. Octobre 2014, Annexes, p. 6

[55] Ministère de l’Éducation nationale / SGMAP, Évaluation partenariale de la lutte contre le décrochage scolaire – Rapport final. Novembre 2014, p. 3.

[56] EducPros, 26 mars 2018, « Fonds d’investissements : Pourquoi ils s’intéressent à l’enseignement supérieur ? »

[57] La société civile avec François Fillon, Dossier de presse, Vendredi 13 janvier 2017, p. 13.

[58] Cour des comptes, Le recours par l’État aux conseils extérieurs, Paris, Novembre 2014, p. 36. Le rapport se garde d’évoquer explicitement l’infiltration durable des consultants au sein même de la haute fonction publique et se limite aux missions officielles des consultants extérieurs dans les ministères. Outre l’évocation d’éventuels conflits d’intérêts et de problèmes déontologiques, le rapport souligne la difficulté de déterminer précisément le montant des dépenses de l’État en prestations de conseil extérieures. Il l’évalue toutefois à 150 millions d’euros par an en insistant sur le puissant impact de ces prestations sur les décisions stratégiques.

[59] Nicolas Belorgey, « Machiavel aujourd’hui : des consultants au travail dans le secteur public », La nouvelle revue du travail, n° 4, 2014. Nicolas Belorgey est chercheur au CNRS et spécialiste de sociologie du travail.

[60] Vincent de Gaulejac et Fabienne Hanique, Le capitalisme paradoxant : un système qui rend fou, Paris, Le Seuil, coll. « Économie humaine », 2015.

[61] Nicolas Belorgey, ibid.

[62] Florence Any-Catrice, La performance totale : nouvel esprit du capitalisme ?, Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2012

[63] Les Inrockuptibles, 25 septembre 2019, « Humiliation, dépression, démission : l’offre triple play de France Télécom ».

[64] L’Obs, 16 février 2011, « La «courbe du deuil» de France Télécom à France Télévisions ».

[65] Ministère de la Fonction Publique, Guide de l’encadrante et de l’encadrant dans la fonction publique – Édition 2017. Paris, Direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP), Janvier 2017, p. 140. Dans la présentation de l’ouvrage, Mme Annick Girardin, ex-Ministre de la Fonction publique et actuelle Ministre des Outre-mer écrit : « Je forme le vœu que l’ensemble des encadrantes et des encadrants s’approprie ce guide et que celui-ci soit utile à l’exercice de leurs responsabilités. »

[66] Un rapport du Sénat évoquait déjà en 2012 « un système éducatif déboussolé par une succession de réformes brutales », « des coupes budgétaires insoutenables » et « une gestion des ressources humaines dépourvue d’objectif pédagogique ». Sénat, Rapport d’information sur le métier d’enseignant, op.cit., p. 26.

[67] Selon l’Inspection générale de l’Éducation nationale : « une grande majorité d’élèves ne peut pas suivre un parcours vers le baccalauréat professionnel en trois ans au terme du collège ». Inspection Générale du Ministère de l’Éducation nationale, Préparation du baccalauréat professionnel en trois ans, Rapport n° 2005-102, Septembre 2005, p. 10.

[68] Il est fait état de « dysfonctionnements d’ampleur qui touchent, dans ces secteurs d’enseignement, les jeunes parmi les plus fragiles du pays ». Voir CNESCO-Ministère de l’Éducation nationale, De vraies solutions pour l’enseignement professionnel, op.-cit., p.  3.

Pour un résumé de cette étude voir Le Figaro, 4 juin 2017, « La grande illusion du bac professionnel ».

[69] Le haut fonctionnaire qui a organisé la réforme des bacs professionnels ainsi que la suppression de plus de 70.000 postes enseignants dans le premier et le second degrés entre 2010 et 2012 a bénéficié d’une promotion. Il est désormais Ministre de l’Éducation nationale.

[70] Bruno Harlé et Michel Desmurget, « Effets de l’exposition chronique aux écrans sur le développement cognitif de l’enfant », Archives de pédiatrie, n° 19, 2012, pp. 772-776.

[71] Inspection générale de l’Éducation nationale, Grande Pauvreté et réussite scolaire, Rapport au Ministre, Mai 2015, pp. 36-38.

[72] L’expression est employée par un manager de France Telecom/Orange pour désigner la déstabilisation méthodique et permanente du cœur de métier des personnels. Voir Danièle Linhart, La comédie humaine du travail. Paris, Érès, coll. « Sociologie clinique », 2015. Danièle Linhart est une spécialiste de sociologie du travail, directrice de recherche au CNRS et professeur à l’université de Paris X.

[73] Danièle Linhart, ibid.

[74] L’impact dévastateur du nouveau management public est très net dans les hôpitaux publics. Voir Libération, 6 novembre 2016, « L’hôpital malade de sa logique financière ». Voir également Europe 1, 20 septembre 2017, « Cri d’alarme des médecins face à la « dégradation » de l’hôpital public dans le Centre-Est ».

[75] Voir Vincent de Gaulejac, Travail, les raisons de la colère, op.-cit.

Voir également Christophe Dejours, La panne, Paris, Bayard-Culture, 2012. Christophe Dejours est psychiatre, psychanalyste, professeur au Conservatoire national des Arts et Métiers et directeur du Laboratoire de psychologie du travail et de l’action.

[76] Libération, 6 janvier 2015, « L’enquête sur les suicides à France Telecom est close ».

[77] En avril 2009, le cabinet de consultants Ernst & Young réalise un audit élogieux de la gestion des ressources humaines à France Telecom/Orange, ce qui lui vaudra d’obtenir le label « Responsabilité sociale » pour l’amélioration constante des conditions de travail de ses employés. L’entreprise se trouve alors en pleine vague de suicides, d’épuisements au travail et de licenciements. Voir respectivement Zone Bourse, 8 avril 2009, « France Telecom/Orange labellisé ‘Responsabilité sociale’ » et Le Figaro, 14 décembre 2009, « Stress, l’enquête qui accable France Telecom ».

[78] Le Dauphiné, 27 juin 2017, « Suicides à la SNCF, le grand malaise ».

[79] Le Figaro, 6 octobre 2016, « Vague de suicides alarmante à La Poste ».

[80] ActuSoins, 22 juin 2017, « Suicide chez les soignants : le ras-le-bol à l’hôpital ».

[81] Le Parisien, 12 novembre 2017, « Policiers et gendarmes confrontés à une brutale vague de suicides ».

Le nombre de suicides dans la police est si alarmant qu’une page Facebook est dédiée à ce thème : « Stop aux suicides de policiers ».

là le problème est double ! Car ben on ne sait pas quels suicides sont réel,s et combien sont des « opérations spéciales » maquillées !!! comme Helric Fradou par exemple !!! et certainement d’autres… 

[82] France Info, 25 juillet 2017, « Le taux de suicide chez les sapeurs-pompiers est bien plus élevé que pour la moyenne des Français ».

[83] Le Monde, 21 septembre 2016, « L’Office national des forêts en pleine crise ».

[84] Communiqué de l’Union syndicales Solidaires, 5 avril 2017.

[85] Odile Henry, « Les syndicats et l’expertise en risques psychosociaux, Notes de recherche sur les années noires du management à France Télécom Orange », Actes de la Recherche en sciences sociales, 2012/4, n° 194, pp. 52-61.

[86] Le Figaro, 26 avril 2017, « Dans les collèges et lycées, les personnels de direction n’ont pas le moral ».

[87] L’Express, 17 novembre 2016, « Alerte sur l’épuisement des inspecteurs de l’Éducation nationale ».

[88] Le Figaro, 20 octobre 2011, « Un professeur sur six en « burn-out ».

[89] Entre 2010 et 2014, le Ministère de l’Éducation nationale a été contraint de reconnaître officiellement que 7 suicides de professeurs et d’agents étaient « imputables au service » (Libération, 9 juin 2014, « La reconnaissance d’un suicide lié au travail, fait rare dans l’Éducation nationale »).

[90] Psychologies, Juin 2014, « Burn-out : un prof sur deux concerné ».

[91] INRS, Dépister les risques psychosociaux : Des indicateurs pour vous guider, Paris, Institut national de recherche et de sécurité, 2017.

[92] Ministère de l’Éducation nationale, Bilan social (1. Enseignement scolaire), 2013/2014 (chiffres de 2012/2013), p. 139 et p. 140.

[93] Institut Montaigne, Dépense publique, le temps de l’action. Rapport, Mai 2015, p. 110.

[94] Le Premier ministre avait demandé au Comité CAP 22 de formuler des mesures « disruptives », terme signifiant ce qui casse, rompt et perturbe. Voir Marianne, 9 juin 2018, « Cap 22 : la commission qui veut liquider les fonctionnaires ».

[95] C’est une fuite organisée par un syndicat qui permet à la population de prendre connaissance du rapport CAP 22 tenu secret jusque là. Voir La Gazette des communes, 20 juillet 2018, « Le rapport CAP 2022 à télécharger ! ».

[96] Le Nouvel observateur, 29 octobre 2018, « Reconversion, généralisation des contractuels… à quoi doivent s’attendre les fonctionnaires ? »

[97] Le Café pédagogique, 24 juillet 2018, « Comment Macron va réformer l’État et l’École ».

[98] Comité Action Publique 2022, Se réinventer pour mieux servir. Juin 2018, p. 65 (« augmenter le temps d’enseignement »).

[99] L’actuel président du conseil d’administration de l’IFRAP, M. Jean-Claude Rouzaud, est le dirigeant d’une grande entreprise de production de champagne en France et de vin aux Etats-Unis.

[100] L’IFRAP (Fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques) est reconnue par l’Etat comme une association d’utilité publique, ce qui permet à ses financeurs patronaux de défiscaliser 66% de leurs dons à une association qui fait pourtant du démantèlement de l’Etat sa priorité. L’un des plus généreux « mécènes » de l’IFRAP n’est autre que le groupe Scor, l’un des premiers réassureurs mondiaux, dirigé par M. Denis Kessler, ex-vice président du Medef (1998-2002). Ce dernier déclarait « Le modèle social français est le pur produit du Conseil national de la Résistance (…). Il s’agit aujourd’hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance ! » (Challenge, 4 octobre 2007).

[101] IFRAP, 7 avril 2016, « Remplacement : 17,2 jours d’absence par enseignant et par année scolaire ».

[102] Les Echos, 4 octobre 2017, « Gestion des enseignants : le réquisitoire de la Cour des comptes ».

[103] Voir « La stratégie du choc en France, de la crise des années 1930 à celle d’aujourd’hui », Metz, 29 juin 2012 (youtube.com) par Anne Lacroix-Riz, professeur émérite d’histoire contemporaine à l’Université Paris-Diderot.

Voir également Naomi Klein, La stratégie du choc : La montée d’un capitalisme du désastre, Paris, Actes Sud, Coll. « Essais sciences », 2008.

[104] Emmanuel Macron, Révolution, Paris, 2016, pp. 125-129.

[105] Florence Lefresne et Robert Rakocevic , « Le métier d’enseignant en Angleterre, aux Pays-Bas et en Suède, les voies sinueuses d’une professionnalisation », Ministère de l’Éducation nationale, Revue Éducation & Formations, Décembre 2016, n° 92, pp. 7-34.

Pour un résumé de cette étude voir Le Café Pédagogique, 3 mars 2017, « Angleterre, Suède, Pays Bas : L’échec du New Public Management ».

[106] Anna Grotberg and Matthew Robb, Education in chains, London, Ernst & Young / Reform, March 2015.

[107] Le Monde diplomatique, « Privatisation de l’école, le fiasco suédois », Septembre 2018 et Le Café pédagogique, 5 mai 2015, « L’échec de la réforme éducative suédoise : une leçon pour Paris ? »

[108] France Soir, 31 août 2016, « Rentrée scolaire : réforme du collège, brevet rénové…de nombreux changements en perspective ».

[109] Marianne, 2 juin 2017, « Éducation : le gouvernement enterre en douceur la réforme des collèges ».

[110] Le Monde, 11 octobre 2017, « Vers une énième réforme du brevet en 2018 ».

[111] Il est à remarquer que l’introduction du système d’orientation Parcoursup a subrepticement vidé le bac de sa fonction fondamentale d’orientation. Les résultats du bac, même avec une excellente mention, ne sont tout simplement pas pris en compte par le dispositif.

[112] Marianne, 27 septembre 2018, « Réforme du lycée professionnel : ‘La destinée de nos élèves ? Devenir des ouvriers dociles et mal formés’ ».

[113] Le Café Pédagogique, 13 juillet 2018, « Les réformes du lycée et du bac sont publiées au JO ».

[114] Le Monde, 6 Janvier 2017, « Éducation : Le privé de plus en plus prisé ».

[115] Guntars Catlaks, « Hidden Privatization and its Impacts on Public Education », Erika Shaker, Salim Vally and Carol Anne Spreen, Privatization of Schools : Selling Out the Right of Quality Education for All, Our Schools / Ourselves, The Canadian Centre for Policy Alternative, Summer 2014, n° 116, pp. 189-198.

[116] Slate, 30 novembre 2015, « Faut-il craindre l’émergence d’un marché mondialisé de l’éducation ? ».

[117] Karan Khemka, The devil is in the details : Opportunities in international education, Prepared by Parthenon – Ernst & Young for ASU GSV Summit, 2016, p. 2.

[118] Wired, Decembrer 4 2016, « Pearson’s quest to cover the planet in company-run schools » (« La politique de Pearson pour couvrir la planète avec ses propres écoles »).

[119] La Fondation espérance banlieues dirigée par un ancien consultant d’Ernst & Young développe un réseau d’écoles privées dans les banlieues françaises. Elle reçoit un puissant soutien de Bain & Company (Etats-Unis), l’un des trois géants mondiaux du conseil stratégique, et de divers grands groupes (Société générale, BNP Paribas, Bouygues, Vinci notamment). Partie avec une seule école et 35 élèves en 2012, elle en compte désormais huit avec 350 élèves et projette d’aboutir à court terme à un total de vingt et un établissements. Voir Fondation espérances banlieues, Rapport d’activité 2015/2016, Paris, 2016.

[120] Le partenariat mondial de Pearson et d’Ernst & Young est célébré en 2016 par la l’Association britannique des consultants en gestion. Voir The Management Consultancies Association (MCA) of United Kingdom, April 21 2016, « MCA Awards 2016 ».

[121] Ernst & Young, Will Digital help us do less or become more ?, 05/2016 (« Pearson, reshaping education for a digital world »).

D’autres cabinets de consultants participent également au développement de Pearson à l’instar d’Accenture qui a réalisé son portail internet mondial. Voir Consultancy.uk, 10 October 2017, « Pearson web-overhaul by Accenture shows consulting threat to ad firms ».

[122] En France, le Ministre de l’éducation nationale entend multiplier les évaluations en commençant par les écoles primaires dont les données sont stockées et traitées en Irlande par la multinationale américaine Amazon. Voir respectivement Les Échos, 29 août 2018 « Blanquer veut faire basculer l’école dans la culture de l’évaluation » et Libération, 26 septembre 2018, « Les ‘évaluations nationales’ des élèves sont-elles stockées par Amazon ? ».

[123] PISA est l’acronyme de Programme international pour le suivi des acquis des élèves.

[124] PISA est d’abord conçu et géré par la multinationale de produits éducatifs McGraw-Hill Education (Etats-Unis) pour le classement de 2015, puis par Pearson pour celui de 2018. Voir Pearson News, December 10 2014, « Pearson to develop PISA 2018 Student Assessment 21st Century Frameworks for OECD ».

[125] Voir leur lettre ouverte dans The Guardian, May 6 2014, « OECD and Pisa tests are damaging education worldwide – academics » (« Les évaluations de l’OCDE et Pisa déstabilisent l’éducation dans le monde entier selon les universitaires »).

[126] En Suède, les résultats PISA donnent lieu à des déclarations alarmistes sur l’état de « crise nationale » du système éducatif, tandis que les Etats-Unis déplorent leur « stagnation » et les Britanniques leur « retard ». Les Suisses, quant à eux, se demandent s’ils sont des « cancres », les Allemands des « imbéciles » et les Français des « médiocres ».

Voir respectivement Dagens Nyheter, 3 December 2013, « Löfven om Pisa: Nationell kris » ; Politico, December 3 2013, « PISA results show ‘Educational stagnation’ in US » ; BBC News, December 6 2016, « Pisa tests : UK lags behind in global school rankings » ; La Tribune de Genève, 10 décembre 2001, « La Suisse est-elle le cancre de l’Europe ? » ; Der Spiegel, Décembre 2001, « Sind Deutsche Schüler doof ? » ; Le Figaro, 6 décembre 2016, « Classement Pisa : les élèves français toujours médiocres ».

[127] Jean-Pierre Letartre (dir), Pour une transformation de l’action publique : Réussir la réforme à l’heure numérique, Paris, Ernst & Young Advisory, 2017, p. 33.

[128] Il est à remarquer que pour leur part les dirigeants des multinationales sont bien conscients des dangers cognitifs du tout numérique pour les enfants. C’est pourquoi ils payent très cher pour scolariser leur progéniture dans des écoles privées sans ordinateurs. Voir Vousnousils, 28 février 2012, « Pas d’ordi à l’école pour les enfants des cadres de Google ou d’eBay ».

[129] SOS Éducation, 17 mai 2017, Interview de M. Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Éducation nationale.

[130] Voir notamment Diane Ravitch, Reign of Error : The Hoax of the Privatization Movement and the Danger to America’s Public Schools, New York, Vintage Books, 2014.

Voir également David W. Hursh, The End of Public Schools : The Corporate Reform Agenda to Privatize Education, New York and London, Routledge, 2016.

Voir aussi Wayne Au and Joseph J. Ferrare (ed.), Mapping Corporate Education Reform : Power and Policy Networks in the Neoliberal State, New York and London, Routledge, 2015.

Voir enfin Manuel Souto-Otero (ed.), Evaluating European Education Policy-Making : Privatization, Networks and the European Commission, New York, Palgrave Macmillan, 2015.

[131] The Washington Post, June 29 2012, « How GERM is infecting schools around the world » (« Comment le GERM infecte les écoles du monde entier »).

[132] Voir Gawain Little (ed.), Global education ‘reform’ : Building resistance and solidarity, Croydon (United Kingdom), Manifesto Press, 2015. Plus largement, le lecteur anglophone pourra entrer l’expression « Global education reform » sur un moteur de recherche internet pour constater l’ampleur de la révolte qui traverse le monde entier contre les réformes destructrices des systèmes éducatifs nationaux.

[133] Des milliers d’élèves ont été victimes d’une orientation erronée du fait de l’existence de défauts majeurs dans le système informatique de Pearson. Voir notamment The Washington Post, April 21 2016, « The case against Pearson — and its response ».

[134] The Independant (Royaume-Uni), 19 March 2015, « Pearson exam board criticised for ‘disturbing’ monitoring of students’ social media posts » (« La commission des examens de Pearson mise en cause pour la surveillance troublante de l’activité des élèves sur les médias sociaux »).

[135] Fortune Magazine, February 2015, « Everybody hates Pearson » (« Tout le monde déteste Pearson »).

[136] Fortune Magazine, February 2015, supra.

[137] Ce groupe d’actionnaires appelé les « 100 de Pearson » est constitué de caisses de retraite d’employés du secteur public, de syndicats et de simples individus. Il a son propre site internet surnommé « dites le à Pearson » : tellpearson.org.

[138] Open Democraty (Royaume-Uni), 27 April 2016, « Fun ways to stop corporations taking over schools » (« Des méthodes marrantes pour empêcher les multinationales de s’emparer des écoles »).

[139] Du fait de la dimension stratégique de l’outil informatique, les grands cabinets de consultants ajoutent souvent ce domaine à leurs spécialités. Lorsque leur activité informatique est dominante, ils sont alors appelés Entreprises de services du numériques (ESN) ou Sociétés de services en ingénierie informatique (SSII), anciennement Sociétés de services et de conseils en informatique (SSCI).

[140] Le cabinet Capgemini se partage avec deux autres cabinets de consultants 22,35 millions d’euros entre 2007 et 2012 pour concevoir la modernisation de l’État dans le cadre de la RGPP. Voir Nicolas Matyjasik, op.-cit., p. 10.

Entre 2000 et 2004, Capgemini a fusionné avec la branche consulting d’Ernst & Young pour devenir Capgemini Ernst & Young.

[141] Le cabinet Accenture se partage avec un autre cabinet 49,19 millions d’euros entre 2007 et 2012 pour concevoir la modernisation de l’État dans le cadre de la RGPP. Voir Nicolas Matyjasik, supra.

Jusqu’en 2000, Accenture appartient au cabinet américain de conseil Arthur Andersen.

[142] M. Eric Woerth, Secrétaire d’État à la réforme de l’État (2004-2005), puis Ministre de la réforme de l’État, du Budget et de la Fonction publique (2007-2010) est un élément clé du dispositif. Au cœur des finances de l’UMP et de la campagne de M. Jacques Chirac (2002), puis de M. Nicolas Sarkozy (2007), il est avant tout un ancien du cabinet de consultants Arthur Andersen (Etats-Unis) dont les filiales sont absorbées pour l’essentiel par le cabinet Ernst & Young au début des années 2000. M. Éric Woerth est actuellement président de la Commission des finances de l’Assemblée nationale.

[143] Il s’agit de l’entreprise HR Access qui appartient jusqu’en 2013 au géant mondial de la gestion des fonds d’investissements Fidelity Investements.

[144] Silicon, 4 avril 2014, « ONP : le cadavre informatique dans le placard du gouvernement ».

[145] Sopra Steria a absorbé Orga consultants le cabinet de conseil mis en cause pour sa responsabilité dans les années noires des suicides à France Telecom/Orange. Il est à noter que Sopra Steria est elle-même touchée par une vague de souffrance au travail et de suicides en 2008, tandis qu’en 2015 aucune mesure significative n’y avait été prise pour prévenir les risques psychosociaux, obligeant l’Inspection du travail à verbaliser l’entreprise. Voir respectivement Le Monde, 7 avril 2010, « Souffrances programmées dans l’informatique » et L’Informaticien, 11 janvier  2016, « Sopra Steria sanctionnée par l’inspection du Travail ».

[146] Voir Budget général – Mission interministérielle, Annexe au projet de loi de règlement du budget et d’approbation des comptes pour 2014, p. 115 et Silicon, 2 juin 2017, « Pour la Cour des comptes, Chorus n’est toujours pas finalisé ».

[147] Bien qu’étant un organisme public dépendant des ministères des Finances et de la Fonction publique, l’ONP ne compte qu’une infime minorité de fonctionnaires titulaires et une écrasante majorité de consultants et de sous-traitants.

[148] Le Monde, 11 février 2015, « Un nouveau crash dans la paie des fonctionnaires ».

[149] Le Figaro, 21 novembre 2013, « La Défense devra-t-elle payer pour abandonner son logiciel fou ? »

[150] Sénat, Loi No 2016-1917 de finances pour 2017 – Rapport général No 140 – Tome 3 – Annexe 8 (Défense) de M. Dominique de LEGGE, fait au nom de la commission des finances, 24 novembre 2016.

[151] Cour des comptes, Référé n° S2016-3915, 19 décembre 2016.

[152] Sénat, Rapport général de la commission des finances sur le projet de loi de finances 2017 – Tome III – Annexe 14, 24 novembre 2016, p. 60.

[153] Cour des comptes, Le recours par l’État aux conseils extérieurs, op.-cit., p. 75

[154] Sénat, Rapport d’information sur l’enquête de la Cour des comptes relative au recours par l’État aux conseils extérieurs, 4 mars 2015, p. 26.[155] Exemple parmi d’autres, l’ancien titulaire de la plus haute fonction de l’armée, l’ex-chef d’État-major Pierre de Villiers est recruté en 2018 par le cabinet américain de conseil en stratégie Boston Consulting Group. Voir Les Échos, 22 mars 2018, « Pierre de Villiers rejoint le géant américain Boston Consulting Group ».

 


 

Partager cet article
Repost0

commentaires

2CCR

ALAIN BENAJAM
un paysan de l'Allier

http://www.petitions24.net/forum/47277
 Quand on vit dans l'Europe actuelle,on comprend le dégoût et la haine que les gens d'Europe de l'Est avaient pris pour la langue russe
une effarante chape de plomb médiatique pèse sur le basculement linguistique en cours
    defenselanguefrancaise.org Aujourd'hui il y a sur les murs de Paris plus de mots anglais qu'il n'y avait de mots allemands pendant l'Occupation (Michel Serres) Seuls les banquiers peuvent voler le peuple en plein jour sans avoir la police aux trousses...Jovanovic : il faut NATIONALISER LES BANQUES sans aucune indemnité, et mettre au point un tribunal pour les traduire en justice

le NWO alias le N.O.M. = Nouvel Ordre Mafieux

M'ame MEDEF et la  police

Pièces et main d'oeuvre
Olivier Demelenaere

ANONYMOUS
CHISTOPHER BOLLYN 
 INFOSYRIE
TOUCHE PAS à MON LABO !
La misère a un sourire tu sais?  oui je sais
...
SaveFrom.net  
Réseau Voltaire France

Mon site en Espéranto
BASTAMAG

Il faudra bien tenter de trouver des réponses, même si celles-ci peuvent s’avérer explosives 

une vraie civilisation : CAHIERS DE COUTURE

le dissident de Genève

MANIPULATION TOTALITAIRE DIGNE DE L'URSS   Les millliards perdus du Pentagone

Le soupçon d'ue manipulation d'Etat

donner la parole au peuple

ESPERANTO

Le plus grand dictionnaire  espéranto-français en ligne !

FUMER TUE ! CRAC BOUM HUE !

pour écouter ci-dessous cliquer dans le rectangle noir !

tiens des femmes portant un "voile islamique"

dictionnaires multilingues, exemple

Tous ses nouveaux articles sont du plus haut interêt

ambiance de merde, société détraquée et psychosée, rumeur meurtrière, flicaille 1 mort innocent tué par la bétise des gens 

"Tout pouvoir corromp, tout pouvoir absolu corromp absolument" il n'y a pas de pire poison de PIRE en PIRE

 Les pilotes français des avions qui ont fait ça vont-ils être poursuivis par leur conscience pour le restant de leur vie  ? 

Kadhafi (القذافي) dans l'intimité

LABOURSTART

Les-diables-sont-déchainés

Earth Liberation Front

Front de Libération des Animaux

Phil Glass NIGHT TRAIN SaveFrom.net

Mendelssohn Menuhin Furwangler SaveFrom.net

BRAVE NEW WORLD

on réédite les erreurs des années 20 
Forces international

IMMONDE FRANCE transformée en cauchemar !créez des fonctionnaires
Saddam face à l'histoire  

le racisme est en dernière analyse un racisme anti-pauvres reflechissez ... à quand une assoc anti-raciste pour défendre ceux-ci ? ça risque pas: les assoc anti-racistes sont composées de riches et de bourgeois !  L'Occident va crever de ne plus se toucher 

DES GENS 15è arrond. Quand Paris était encore une ville du peuple
défendons la langue française
et les autres domo dico 

 

 

La vraie vie  reconnaitre les papillons  découvrir le monde des insectes: FABULEUX!
http://fauneflore06.site.voila.fr/pages/insecte/insecte.htm#Ordres 

tous les oiseaux leur chant etc

France actuelle: HORREUR ABSOLUE à quoi on nous prépare 

17 mesures d'URGENCE
le monde dont nous voulons le contraire de celui qu'on nous impose  tout ça va bientôt être INTERDIT par les arrêtés municipaux fascistes détraqués

http://dont-stop-the-chicha.skyrock.com/

"il va falloir reconnencer à sculpter les facades des maisons, à vivre dans le beau, pourquoi toujours la merde et la sous-merde ?!"

ne pas laisser tomber avant d’avoir commencé, nos enfants ont besoin de nous

dépéchez-vous avant que les règlements municipaux n'interdisent de mettre des plantes odoriférantes dans son jardin: semences BIO de fleurs et de légumes rares 

Joseph Moshe? on a retrouvé Joseph Moshe ! mais comment se fait-il qu'aucune date de liberation n'est indiquée, ni de jugement? et comment se fait-il qu'aucun journaliste n'a pris la peine d'aller le visiter pour en avoir le coeur net sur ce qu'il est?

Diana

Il y a eu 2 génocides, sauf que le deuxième n'a bénéficié d'aucune commémoration

http://www.parasciences.net/

CABANES DANS LES ARBRES

TOUTES LES GALAXIES !

KURT SONNENFELD

Bruxelles 11 septembre 2008

vidéo à regarder jusqu'au bout, c'est là que se trouve le plus important !!

petit à petit ça se sait LA NATURE DU CAPITALISME et la psychologie de ses "kapos"

Chute libre dans la barbarie tout citoyen français vit maintenant dans une insécurité de tout instant, à chaque moment un cauchemar ignoble peut s'abattre sur lui quand on vous disait de pire en pire contre ces horreurs, ce cancer qui ronge la FRANCE lapétition 

pour le receuil de témoignages

la France montrée du doigt par Amnesty International pour les excès de la police et  l’impunité dont jouissent leur auteurs (la Chine nous donne une leçon !)  faute de structure d’enquête indépendante et avec une justice plus prompte à classer les affaires qu’à les juger. et voilà un qui lâche le morceau et explique beaucoup de choses - un témoignage de l'intérieur! - plein d'exemples de cette mentalité Tout ça vient de leur impunité
 http://outre-vie.forum
poésie et astronomie

poésie de Francis Jammes
* discours anti-secte comme support de l’idéologie néolibérale *
apparitions en Egypte

 Daninos disait: "L'esprit, comme le parachute, doit être ouvert pour fonctionner."
* les OVNIs en Argentine 



la lettre de la vieille dame :

les Bistrots Résistants

NB : pour regarder cette vidéo il faut cliquer sur le titre "les Bistrots Résistants" en bleu sous le cadre, qui sert de lien avec le site Dailymotion. Là, la video fonctionne et peut être visionnée

 

Ne plus respecter les lois liberticides
 
Zygmunt Bauman
"On a beau parler des droits de l'homme, il faut d'abord respecter l'individu et sa liberté. Sinon, c'est du vent, un beau discours qui ne sert à rien à nous les vivants." (Gao Xingjian)

PAUVRE ARGENTINE!

SANS DROITS SANS VOIX

féroce inégalité des sexes ! quand cela cessera-t-il ?
l'affaire Fortin
halte à l'inhumanité du racisme anti-homme !

papillons  - en 2008  carabus coriaceus ?
oiseaux  dictionnaire HINDI

c'est délicieux  !

cuisine de Rosine
cuisine syrienne
v Merveilleux tableaux

vun miracle nommé Bubulle
une analyse sociologique lumineuse des dérives actuelles :

le critère? être minoritaire !!

"nos impôts utilisés à payer des hystériques qui traitent de secte tous ceux qui ne se soignent pas ou ne pensent pas comme tout le monde."dry.gif

la-delation-aveugle/

"L'enfer est pavé de bonnes intentions" v


">

texte libre 4 en haut à droite

texte libre n° 2 à droite au milieu

ECOUTER en LISANT: (Phil Glass)

années 50 époque moins constipée que maintenant qu'est-ce qu'on vous regrette !
Je suis un sentimental - Eddie Constantine SaveFrom.net

NOUVEAU:  ICI LES CHANTS DE TOUTES LES ESPECES D'OISEAUX DU MONDE ENTIER  

Voyages en ASIE

 

FLORE EN LIGNE !

identification des plantes

identification des fleurs composées (à capitule)

herbier très détaillé des espèces les plus courantes

 

IMMONDE ! on se croirait en URSS !

alors la frontière n'existe plus: http://www.maitrepo.com/a

Haïkus

jouer au TAROT : télécharger

rue Affre  

  Fabuleux ROSSINI SaveFrom.net
v Abdelhalim Hafez

v "ah  mais ça ne finira jamais"
v Je veux dire au monde une histoire
*pour découvrir le monde des insectes, FABULEUX!
http://fauneflore06.site.voila.fr/pages/insecte/insecte.htm#Ordres
c'est vrai, en France aussi on ne voit presque plus jamais de mouches! comment ça se fait?

tous les oiseaux, chants, etc

situation  terrifiante

v NOTRE PLANETE INFO

Que reste-t-il de la démocratie?
Une vraie société c'est ça

une évolution politique véritablement glaçante  

le vin le meilleur aliment anti-vieillissement:

¿Seremo entregados a los barbaros fieros?
¿Tantos milliones de hombres hablaremos inglés?
¿No hay mas nobles hidalgos ni bravos caballeros ?
¿Callaremos ahora para llorar despues? (Ruben Dario)

patriotisme pas mort vive la Russie !



Tites boules émotives pour vos commentaires
                                     
 
                

PLIAJ MIENETOJ

d'autres ici

nous ne sommes qu'une poignée à percevoir la gravité du phénomène et ses menaces sur les libertés individuelles.pureté et santé ces notions ont été un cocktail explosif chaque fois que l'Etat s'est focalisé névrotiquement dessus n'est-ce pas ?le tabac comme "rideau de fumée" 

le si beau et si expressif visage de barbara !  on aurait envie de le couvrir de baisers  "Quand reviendras-tu ?"

NB : pour regarder cette vidéo il faut cliquer sur le titre " Quand reviendras-tu?" en bleu au-dessus du cadre,ili sert de lien avec le site Dailymotion. Là, la video fonctionne et peut être visionnée



http://www.lipsheim.org/forum/agora/
*
éthique des bistrots versus milices 

1/ Ne plus être muet : faire circuler ces informations autour de soi.
2/ Ne plus financer la mondialisation : consommer uniquement local, régional, artisanal.
3/ Ne plus respecter les lois liberticides : désobéir.
4/ Ne plus consommer la propagande : jeter sa télévision et sa radio.
5/ Ne plus être invisible : parler, faire du situationisme, occuper la rue.
6/ Ne plus être un esclave : devenir paysan, artisan, commerçant, indépendant.
7/ Ne plus être dépendant : devenir autonome (énergie, alimentation, santé, culture).
8/ Ne plus être un robot : rire, danser, chanter, dessiner, fumer, boire, partager, découvrir, etc.

">

texte libre au milieu à droite

">

les vrais liens TOUS