Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
http://miiraslimake.hautetfort.com/

">

puisque le nouvel over-blog est une vraie merde mon futur blog sera (y aller regarder dès maintenant) : http://miiraslimake.eklablog.com
QuAnd celui-ci s'arrêtera il faudra aller chercher la suite à cette adresse
VOXimage.png

  "Sur vojo de l'vivo nun vagas mi sola,
Senzorge al kie la tempo min blovas;
Ĉar, kvankam min celus eĉ vorto konsola,
En aĝ' mia nuna mi vivi ne povas" (Edmond Privat)Presidentielles 2012 sortie de l'euro 
Union populaire republicaine
q uand ce blog s'arrêtera il faudra aller le chercher sur cette adresseand celui-ci s'arrêtera il faudra aller le chercher à cette adresse

Texte Libre 1 en-tête

VIVE LE MRAP ! VIVE LES CATHOLIQUES !

le scandale du siècle Durant 50 ans on a cultivé l'horreur de l'URSS son totalitarisme, sa barbarie cauteleuse, ses flics puants, son intrusion dans la vie privée des gens, on nous a fait peur de ce contre-modèle c'était l'abomination le danger qu'on opposait à nos pays civilisés et libres Et dire qu'on était prêt à faire la guerre pour ne pas tomber dans une telle société maintenant on les imite! en pire ! u-p-r Asselineau le seul qui interdira les RFID LA Banque Centrale Européenne n'est « INDÉPENDANTE » que d'une seule chose : DU SUFFRAGE UNIVERSEL  Arnaques de la GRANDE DISTRIBUTION Turquie état policier barbare pour nos enfants nos familles la société Refus TOTAL directive scélérate Les américains ont PEUR de s'indigner c'est le but recherché Morts etat-d'Anne  LES MOTS argument de mouton fasciste DEFENSE des DATES seuls ceux qui ont connu ça comprennent horreur Mépris des gens atteintes à leur dignité et conditions de vie ce qui viendra après LES LABOS  Marksaj studoj

à BAS l'invasion amerloque ! à bas l'anglicisation obsessionnelle d'OVER-BLOG !!!

Recherche

Texte libre 2 en bas à droite

Un seul Etat ce n'est pas l'apocalypse ni la fin du monde

on n'avait plus entendu ce genre de propos depuis la fin de l'URSS et du KGB

avant la purification ethnique 
v"ce qu'il y a de terrible quand on cherche la vérité c'est qu'on la trouve"
v Kawther Salam
ECOUTER en LISANT:

un peu de métaphysique

un chagrin insondable

v Shajarian :

Kazi Nazrul Islam le grand poète bengali


Dum vivas mi :

*Le Temps des Fleurs (et le temps où Dalida vivait)

* Un jour tu verras 

Steve Reich:

 

BRUCH le plus puissant concerto 

Ils disent

 Natacha Atlas :


Savoir, résister, avant qu'il ne soit trop tard

des choses que vous n'avez pas vues à la télé

(que réfléchissent ceux qui se chauffent au fuel: Est-ce que vous retrouvez vos chaudières effondrées après une nuit de fonctionnement?)

v la fatwav les humanistes commencent à prendre peurv Espace Libre

par exemple

les "experts" en qui on met notre confiance sont achetés et mententv

SAVEZ-VOUS QUE MAINTENANT IL Y A UN DICTIONNAIRE chinois- français SUR INTERNET ?

v sud de l'Iran
v les couleurs de l'INDE

v mousselines: "vents tissés" disaient les romains

histoire de l'INDE - 1ère partie

nostalgie d'Alger

l'argentine  est un des plus beaux pays au monde
v à la frontière Sino-Mongolev monts Altaï en Sibérie:  Fabuleux !v la Pologne

on vous donne des idées caricaturales sur les gens,
les trouvez-vous vraiment "constipés" ces iraniens? :
sauf comme tout le monde quand ils sont sur la  tombe de leur mère

v devant une logique comme celle-là le refus doit être total ! v  

Un texte capital à lire "comme boivent les poules: en relevant fréquemment la tête pour faire couler" : Le racisme anti-pauvres

toutes les espèces végétales et animales aves liens images etc
 SEA SHEPHERD

La végétation d'Uruguay

TOUTE l'actualité scientifique

DANIEL faisait partie du "Mouvement du Graal"en mémoire de lui les voici

présentation

 

v ATTRACTEURS ETRANGES v fractales v Morphogénèse

v NOUVEAU ! Un portail sur le monde musulman

carnets de poésie

Comte-Sponville

MES PIEDS SE SONT SEPARES DE TES PIEDS

La nature vampirique du capitalisme actuel qui vit de suçer la vie des êtres et des peuples":
Le capitalisme est devenu le plus grand ennemi de  l'individu
vie cauchemardesque des américains de classe moyenne
v une vision autoritaire et monochrome de la société


archives totales ">

texte libre 3 = vrai accès aux archiv

3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 19:57
 Cette merveilleuse espèce d'arbre est l' "Arbre National" du Vénézuéla

ou
ou araguaney
v

Partager cet article

Repost0
27 juillet 2008 7 27 /07 /juillet /2008 20:15
Le 27 février 89 (1989) a commencé la 4ème guerre mondiale, celle du grand capital totalitaire et impérialiste contre les peuples, et aussi la révoltes de ceux-ci
"Aujourd'hui la machine détruit l'homme, et l'Etat détruit l'homme"



Pour ceux qui se font des idées fausses sur Chavez et sur la révolution bolivarienne, cet historique plein de très émouvants documents filmés, permettra de se faire une idée informée de tout ça, et peut-être de comprendre que cette révolution vaut pour le monde entier, et Chavez est un signal d'espoir pour tous les peuples;
Simplement c'est à eux maintenant de faire pareil, et de concevoir et mettre en oeuvre chacun leur propre rébellion.

"Esto poder es ustedes" - ce pouvoir est à vous

(au fait, préferer "mourir avec mes bottes aux pieds que de vivre agenouillé toute ma vie pour n'avoir rien fait aujourd'hui" comme dit l'un, est-ce que ça ne s'applique pas aussi à toutes ces déshumanisations que nous subissons maintenant? le fichage ADN par exemple, et d'autres choses encore - "El capitalismo ne respecte los Derechos del Hombre")
et il y a aussi cette dame qui refuse que les gens n'aient qu "une seule façon de s'habiller" .

Partager cet article

Repost0
10 mars 2007 6 10 /03 /mars /2007 15:44

Candidature Bové : la gauche du XXe siècle doit passer le flambeau

Face à l’offensive néolibérale entamée il y a 25 ans, la gauche est impuissante. La candidature Bové qui s’appuie sur la dynamique du mouvement altermondialiste peut changer la donne.

Par Loïc Abrassart et Cédric Durand

Les néolibéraux peuvent se frotter les mains. Le travail de sape engagé dès l’après-guerre par des économistes tels que Milton Friedman et Friedrich Hayek a fini par porter ses fruits vénéneux. Victimes de l’idéologie triomphante du marché, les salariés désespèrent d’une amélioration de leur situation. Sur le front social - pour ne parler que de celui-là - tous les voyants sont au rouge. Les revenus de la majorité stagnent ou diminuent. 20% des actifs pointent à l’ANPE et un quart des familles sont directement touchées par le chômage. Partout, le fléau de la précarité produit en masse des travailleurs pauvres : contraints de participer à l’effort de production mais exclus de la jouissance des richesses. Dans des couches sociales de plus en plus larges, la désespérance sociale s’accroît. Pour ceux qui ne sont pas contraints de lutter au quotidien pour leur survie, se prémunir contre de brutales dégringolades sociales fait office de projet.

L’inquiétude est d’autant plus vive que la marchandisation touche aux fondements mêmes du vivre ensemble : santé, éducation, logement, énergie, transports, poste, télécommunications... dans tous ces services indispensables, la logique de l’argent s’étend aux dépens de la logique des besoins : elle renvoie chacun à sa propre insécurité sociale plutôt que de faire jouer la solidarité rassurante et libératrice du service public.

Décomplexée, arrogante, la droite avance jusqu’à l’absurde. « Travailler plus, pour gagner plus » scande le candidat Sarkozy : Il fallait oser ! Les inégalités de revenus et de patrimoine ne cessent d’augmenter sans que rien ne puisse justifier les écarts existants. Les sommes astronomiques versées aux actionnaires et PDG du CAC 40 dépassent l’entendement : en 2005, Liliane Bettencourt - actionnaire de L’Oréal et de Nestlé - aurait perçu des dividendes équivalents à 15 000 ans de Smic ! Si, la question du « gagner plus » est un problème de répartition, l’option « travailler plus » est une aberration. D’un côté, le pays se prive du formidable potentiel que représente l’activité des millions de personnes au chômage ou sous-employées. D’un autre côté, la vie au travail se dégrade : stressés par d’incessantes injonctions à la performance, contraints à une adhésion sans faille à la culture de l’entreprise, courbant la tête face au risque de la perte d’emploi, beaucoup de salarié(e)s craquent. Plus profondément, le sens même du travail pose problème dès lors que la course à la croissance est un suicide écologique et semble déconnectée de la richesse de chacun(e).

Répartir les richesses, travailler moins et autrement, reconstruire des services publics : pour rendre à chacun(e) sa dignité et retisser les liens sociaux, ces trois exigences ne peuvent tolérer aucun renoncement. C’est le sens de l’insurrection électorale que rend possible la candidature Bové car, précisément, c’est ce que n’est pas capable de faire la gauche depuis 25 ans.

Face au grand bond en arrière néolibéral, la gauche est impuissante. La social-démocratie a renoncé à tout projet de transformation. En France, faute de s’être donné les moyens de réussir, les velléités de changement social de 1981 ont buté en 1983 sur la « contrainte extérieure ». Depuis, dénaturée, la gauche au gouvernement s’est petit à petit résignée à suivre la piste balisée par les idéologues libéraux. Déboussolé par la chute du stalinisme, le PCF en déclin fluctue entre un rôle d’aiguillon de la social-démocratie et un repli nostalgique sur les résidus de ce qui fut une véritable contre-société. L’extrême gauche trotskiste, qui connaît aujourd’hui une seconde jeunesse, ne souffre pas de compromissions sociales-libérales. Mais elle partage, d’un point de vue différent, un même référentiel politique, l’expérience soviétique, actualisé au contact de la grande révolte mondiale des années 1960-70 pour la LCR. Surtout, elle ne parvient pas à convertir sa nouvelle audience électorale en force militante, ce qui la conduit à sous-estimer les potentialités politiques de la période. Bref, la gauche est tétanisée. Sociale libérale, elle renonce. Trotskiste ou communiste, c’est une gauche sans projet : elle résiste mais demeure enferrée dans une matrice du XXe siècle, incapable d’organiser l’offensive contre la révolution conservatrice et de dégager une issue.

L’espoir pour une gauche de transformation sociale au XXIe siècle naît avec les zapatistes du Chiapas, les altermondialistes de Seattle, Millau et Porto Alegre. (+ les gouverements de gauche en Amérique latine. + Ekta Parishad et Navdanya en Inde N d T ) Au fondement de chacun de ces évènements, se trouvent trois éléments clés pour surmonter la crise de la gauche du XXe siècle. D’abord, un optimisme un peu fou mais contagieux dans la capacité des peuples à se ressaisir de leurs destins. Ensuite, l’affirmation dénuée de toute ambiguïté de la pleine légitimité de chacun des combats progressistes (social, contre les discriminations, écologiste, féministe..), c’est-à-dire de l’absence de prééminence de l’un d’entre eux sur les autres. Enfin, une volonté d’ « avancer en se questionnant : le processus de prise de décision ne vise pas à dégager une majorité mais à trouver des solutions acceptables par le plus grand nombre, une issue gagnant-gagnant qui n’implique ni vainqueur ni vaincu. A l’inverse de modes d’organisation conçus pour sélectionner une avant-garde hyperconscientisée, la mise en réseau favorise une dynamique inclusive et conserve une fluidité propice à la créativité. Cette nouvelle articulation des combats émancipateurs esquisse un débouché global au renouveau des luttes sociales et des combats pour la réappropriation des biens communs (eau, ressources naturelles, agriculture, information..). C’est à cette source que la gauche anticapitaliste du XXe siècle - indispensable à toute recomposition - doit puiser pour changer de substance.

La campagne altermondialiste qui s’anime aujourd’hui autour du bulletin de vote Bové s’inscrit dans cette jeune histoire. Décentralisée, diverse, elle offre à chacun des réseaux politiques et sociaux des raisons de s’agréger pour gagner ensemble. A l’opposé d’une campagne off-shore, menée de haut en bas, c’est une effervescence militante et citoyenne qui, au delà des résistances, promet un autre monde. Dans sa fragilité même, ce mouvement trouve sa puissance : l’effet boule de neige repose sur la confiance mutuelle, une articulation délicate de complémentarité et d’interdépendances qui constitue le bien le plus précieux de ce nouvel objet politique émergent.

Au delà de sa capacité immédiate à se faire l’écho de l’immense colère populaire et à contrer la droite, la candidature Bové doit être utile pour construire une alternative gauche. Puisque la gauche antilibérale est d’accord sur les mesures d’urgence, le débat concerne la manière de les porter et de les imposer. La candidature Bové peut démontrer que ce que nous avons réussi ensemble lors des mobilisations altermondialistes et lors du référendum contre l’Europe libérale, nous pouvons aujourd’hui le faire vivre dans le champ politique. C’est même l’unique solution pour donner la victoire aux millions de personnes qui se mobilisent. Sans acrimonie, la gauche du XXe siècle doit passer le flambeau.

 

et ne pas oublier le rôle de la DETTE

et voici un site contre la "constitution européenne:
en français,  ( existe aussi en anglais, portugais, slovène, etc

kaj baldau en espéranto )


Partager cet article

Repost0
10 janvier 2007 3 10 /01 /janvier /2007 23:58
Pour voir (et entendre!) la vidéo des discours de Chavez et Evo Morales lors de la prise de fonctions de Daniel Ortega, redevenu président du Nicaragua. Ca vaut le coup! c'est chaleureux en diable, c'est une époque historique, et c'est impressionnant !

http://www.youtube.com/watch?v=ysAwzxqbWD8

(la femme qui agit comme un présentateur est l'épouse d'Ortega, Rosario Murillo, qui est  poétesse de profession)







autre sujet: L'instauration de structures de démocratie directe au Vénézuéla, ses espoirs et ses problèmes
(la "révolution Bolivarienne" et en processus expérimental en construction! et dans des conditions difficiles)

Partager cet article

Repost0
3 décembre 2006 7 03 /12 /décembre /2006 14:44
Des images de là-bas!
images de l'élection présidentielle

par quelqu'un qui y a assisté

Un excellent blog que je conseille


d'autres très interessantes images

ici le peuple fête sa victoire, en famille

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2006 4 30 /11 /novembre /2006 17:59
Quel beau destin que celui d'Evo Morales ! Né dans une famille paysanne misérable (il ramassait les écorces d'orange que les gens jetaient de la fenêtre des bus) devenu syndicaliste, et maintenant président de son pays, reçu par le roi de l'ancien pays colonisateur (qu'il a d'ailleurs rencontré en pull et à qui il a serré la main au lieu de remplir les formes protocolaires!) , en 1992 il était encore sans le sous et, comme il l'explique dans cette interwiev il a eu bien du mal (et encore grâce à la solidarité militante des péruviens) à rentrer chez lui de son premier voyage à Cuba, où il s'est nourri uniquement des petit-déjeuners qui étaient gratuits, car il ne pouvait pas payer les autres repas.

Mais le plus interessant de l'interwiev n'est pas là, il est dans l'éloge qu'il fait de Fidel Castro. "Fidel", comme l'apellent tous les cubains et les latino-américains ("lider maximo" est une expression que n'utilisent que les journalistes occidentaux anti-communistes !) que notre presse "voix de nos maîtres" diabolise rituellement, n'est pas un dictateur idéologique; s'il a établi son régime par la guerre, puis s'il en a fait un régime à parti unique, c'est poussé par les circonstances, mais par exemple à Evo (tout le monde l'appelle Evo) il a conseillé de rester démocrate car, dit-il, les temps ont changé, maintenant la révolution doit se faire démocratiquement. De toutes façons, Evo à Cuba ne voit "aucune dictature", il n'y voit que "de la solidarité et de l'égalité".

Enfin on y trouve ce jugement , certainement juste, et important:  "Estou convencido de que os indígenas são a reserva moral da América Latina"

lisez ici l'interwiev d'Evo dans sa petite maison  de Cochabamba (un à qui le goût du luxe n'est pas monté à la tête, contrairement à Lula!), où le seul détail qui change est la présence de deux  voitures des services de sécurité présidentiels garés devant.

Partager cet article

Repost0
27 octobre 2006 5 27 /10 /octobre /2006 17:59

Beaucoup de « journalistes » ici bourrent le crâne aux pauvres gens qui n’ont accès ni à Internet ni à la langue espagnole ! et présentent les discours de’Hugo CHAVEZ comme des  « clowneries » remplies d’injures envers les USA.


Si vous voulez juger sur pièces voici quelques extraits du discours qu’il a prononcé à New-York, le lendemain du discours devant l’ONU (qui était agressif certes, mais n’oublions pas tout ce que l’Amérique latine a subit des USA, et les attaques récentes contre le Vénézuela, y compris la tentative de putch de 2002)
Si vous voulez un discours plus réfléchit et plus constructif, et en plus en traduction française ! lisez celui prononcé à l’ONU en 2005 http://www.legrandsoir.info/article.php3?id_article=2678 )


Celui-ci est en version originale, mais il n’est pas nécessaire d’avoir appris l’espagnol à l’école pour comprendre, avec un peu de pratique, et un petit dictionnaire, on peut quasiment tout comprendre, essayez !

Et  pour ceux qui ont déjà entendu  un de ses discours (c'est possible sur Internet, en audio ou même en vidéo) en lisant ce texte on croit entendre sa voix, reconnaitre le rythme de sa parole, l'écouter avec ses intonations!


Donc dans ce discours prononcé devant des New-Yorkais militants de gauche, noirs, etc., dans une église du Bronx ; il évoque un moment les liens entre Miranda, 1er héros de l’indépendance Vénézuélienne et les New-Yorkais :

notes: luego = après
buscar = chercher
hacer=faire
dejar=laisser
aunque=quoi que
aqui=ici
derrochar = gaspiller

Y luego de haber participado en la revolución de Independencia de los Estados Unidos con Washington, y allá en la Revolución Francesa, luego se vino a Norteamérica a buscar a sus viejos amigos. Era Presidente Thomas Jefferson aquí. Era el año 1805. Hace 200 años. Ya Miranda tenía casi 60 años, que en ese tiempo era una edad bastante avanzada. Ahí la esperanza de vida era como de 40 años, hace 200 años. Llegó aquí, llegó a Washington, se entrevistó con Jefferson, el Presidente de los Estados Unidos, se entrevistó con Madison, el Secretario de Estado, pidiendo apoyo para una expedición hacia las costas de Venezuela. No consiguió apoyo, aunque lo dejaron andar libremente y buscó apoyo en otra gente, consiguió un barco, lo arrendó, consiguió algún dinero de viejos amigos, consiguió una tripulación, un grupo de militares y de marineros ¿de dónde? De Nueva York. Aquí Miranda armó la expedición revolucionaria que cruzó el Caribe, pasó por Haití, se equipó en Haití y desembarcó en Venezuela. Vean la fecha. 3 de agosto de 1806. Hace 200 años exactamente. Y Miranda se convirtió en el primer Precursor de la Revolución Suramericana. Y salió de Nueva York. Y allá murieron neoyorquinos en Venezuela. Fueron ajusticiados por el Imperio Español, por haberse atrevido a acompañar a Miranda con la bandera de la libertad, de la igualdad, de la fraternidad


Puis après avoir évoqué aussi bien sûr Bolivar ! il parle de ses liens avec le maire de Londres  et souhaite pouvoir avoir un jour d’aussi bons rapports avec les USAa


Ahora, Londres nos va a pagar ¿con qué nos va a pagar? Con distintos bienes y servicios que bastante necesitamos en Caracas, que es una ciudad que estamos obligados a modernizar. Estamos ahora mismo saneando el rio de Caracas, el Guaire, que ha estado contaminado horriblemente y ellos tienen mucha experiencia en eso. El mantenimiento ambiental de la ciudad de Londres, todo lo que es el sistema de recolección, tratamiento y procesamiento de la basura. En Caracas estamos trabajando eso. Londres nos va a ayudar ¿a cambio de qué? Bueno, de algún combustible con algunas formas de pago que pueda permitirle al Alcalde de Londres bajar los costos del transporte público. No del que tiene vehículo particular, no. El transporte público, el autobús. La gente rica no anda en autobús, ustedes lo saben. La gente rica quiere tener un vehículo. Cada quien un carro, y lujoso además. Y sobre todo unos bichos largos que cargan por ahí.

Ahora cuánto me gustaría a mí, cuánto, ustedes no saben cuánto me gustaría tener aquí en los Estados Unidos, no pierdo la esperanza de tener algún día un amigo como Presidente de los Estados Unidos. Un Presidente que sea amigo, que sea un amigo. Unos gobernadores amigos, unos alcaldes amigos. Nosotros no somos enemigos de los Estados Unidos. Eso es mentira. Nosotros somos amigos del pueblo de los Estados Unidos que ustedes aquí dignamente representan y queremos trabajar junto con ustedes, cooperar, buscar los caminos de la cooperación, de la amistad, del intercambio, del intercambio pleno, cultural, educativo.


Puis aborde un problème écologique de première importance :


Norteamérica tiene un grave problema. De los tantos que tiene y que compartimos muchos de ellos, que es la energía ¿por qué? Porque aquí se derrocha la energía. El sistema que aquí construyeron es un sistema derrochador de energía. Estados Unidos, sépanlo, hermanos, tiene 5% de la población mundial. Pero consume casi 25% de la energía que se produce en el planeta. Ahora, no son ustedes los pobres los que la consumen. NO. No. Es que la derrochan las clases pudientes. La derrochan. Por ejemplo, la arquitectura. La llamada arquitectura moderna desechó esos grandes ventanales de edificaciones como esta, que se pueden abrir para que entre la brisa y refresque. Ustedes ven ahora los edificios, que son unas jaulas de cristal. No tienen ventanas, por ejemplo. Por lo tanto, hay que prender sistemas de aire acondicionado día y noche, que a veces no se pueden apagar por partes, sino que se apaga todo o se prende todo. Y ahí se gasta muchísima energía.

Lo mismo la luz del sol. Edificios y casas totalmente cerradas todo el día que desaprovechan la luz del sol. Vean ustedes cómo está brillando el sol y soplando la brisa allá afuera, que se ve cómo se mueven los árboles. Parecen los olivos del monte ¿eh? Hay que aprovechar la energía, las otras formas de energía. O el extremo del individualismo y del capitalismo. Aquí cada quien quiere tener un vehículo. Y ustedes saquen la cuenta cuando vayan por la calle, pónganse a hacer una encuesta por Nueva York o por cualquier gran ciudad de los Estados Unidos. Más del 90% de los vehículos que van por la calle, muchas veces a una velocidad menor que la del morrocoy, porque van trancados, no avanzan. Kilómetros y kilómetros de vehículos, más del 90% llevan dentro a una sola persona: el conductor.

Ese es el extremo del individualismo. Son vehículos hechos para seis personas. Y algunos más largos, hasta para 8. Pero no. Cada quien va. YO tengo mi vehículo ¿eh? Miren, es una verdadera estupidez. Ahora ¿cuántos galones, o cuántos litros de gasolina gasta una persona en un vehículo para transportarse así mismo, ocupando un espacio de 3 meteros por 2 ¿eh? que pudiera ser ocupado por un parque, por un campito de pelota para jugar los niños, o por una escuela. No. Las calles para los vehículos. Se olvidan de la gente, que lo más importante es la gente. Para el capitalismo lo más importante son las ventas y las ganancias. Y mientras más vehículos vendan, pues mejor. Entonces los vehículos van para autotransportar a una persona, si acaso dos, a lo mejor 3 kilómetros. Distancia que tú puedes hacer fácilmente caminando, caminando o en bicicleta, o en un autobús de transporte público, o en el Metro. Pero no, no, el individualismo capitalista le mete en la cabeza, a través de la propaganda y la publicidad por televisión y por los medios de comunicación, que si uno quiere tener status debe tener un vehículo, y además de lujo.


No se sostiene ese modo de vida. Harían falta –eso está calculado científicamente-. Si quisiéramos sostener el modo de los Estados Unidos, del consumo energético, del despilfarro energético, harían falta por lo menos 5 planetas similares a la tierra. Con los mismos recursos. Y hasta ahora nadie ha podido ubicar, por más telescopio que han inventado, ningún planeta que tenga algunas particularidades parecidas a la tierra. Los Estados Unidos allá andan, el Gobierno de los Estados Unidos tiene en la Luna y en Marte unos carritos, esos carritos andan buscando a ver si consiguen petróleo allá. Sólo que traerlo para acá va a ser un poco difícil si lo hubiera. Pudiera haberlo. Pudiera haberlo, pero traerlo para acá va a ser un poco difícil.

Miren. La causa de la guerra en Irak donde están muriendo tantos jóvenes estadounidenses, y además, jóvenes estadounidenses matando a tantos inocentes, porque los manda a matar y a morir, tiene una sola razón: el petróleo de Irak. Las amenazas contra Irán tienen una sola razón: el petróleo de Irán. Las amenazas contra Venezuela tienen una sola razón: el petróleo de Venezuela.


Évoque les menaces sur sa vie, et apelle de nouveau au jour où il y aura moyen de parler avec les USA :


Ahora, me han dicho anoche, anoche me han dicho que bueno, que cuidado porque me pudieran matar. Bueno, yo, yo estoy en manos de Dios.
Yo no tengo miedo en verdad. Dios sabrá lo que aquí va a pasar. Sólo Dios sabe.

Ahora, lo más importante es que viva un mundo mejor, y que el mundo se libre de estas amenazas que en verdad son una amenaza para la vida en el mundo. Ahora, yo sí creo que Dios nos va a ayudar a que el pueblo de los Estados Unidos más pronto que tarde elija a un buen Presidente. Elija a una persona, oye, transparente, inteligente, estadista, que se comprometa con la vida.


Devant les accusation de la propagande anti-Chavez, il répond :


Y esto en el fondo, es la esencia de nuestra revolución Bolivariana. Algunos me llaman a mí “el tirano”. Bueno, allá ellos. Allá ellos. Nosotros lo que estamos haciendo en Venezuela es transfiriéndole poder al pueblo. Transfiriéndole poder a los pobres.
Porque yo tengo una muy profunda convicción. Para acabar con la pobreza, con la miseria, hay que hacer muchas cosas. Pero la más importante es darle poder a los pobres. Porque ellos mismos van a acabar con la pobreza que cargan a cuestas. No se trata de darles migajas. No se trata de darles como una limosna. No. Hay que darles poder.


Y ustedes ven los grandes noticieros “El enemigo de los Estados Unidos” y además está aliado con Castro, otro enemigo, y con Amadineyah, otro enemigo. Todos somos enemigos. Y nos ponen la etiqueta de enemigo para justificar después cualquier cosa ¿eh? engañando al pueblo del los Estados Unidos.

Nosotros somos amigos de ustedes. Y ustedes son nuestros amigos. No nos dejemos engañar. No nos dejemos manipular. Nosotros somos enemigos es del imperialismo, como estoy seguro que ustedes también son enemigos del imperialismo. Como lo ha sido mucha gente aquí en los Estados Unidos. Anoche estábamos disfrutando de la compañía y del discurso y de las palabras de ese grande hombre estadounidense, de ese grande luchador social por la justicia, por los Derechos Humanos, Harry Belafonte. Estuvo con nosotros anoche Harry Belafonte. Hoy tenía que viajar, esta mañana, anoche hablamos un rato. Me dijo que pronto volvía por Caracas. Bueno, casi 80 años tiene Harry ya batallando por ustedes, y sobre todo por los afrodescendientes, pero es por todo el pueblo de los Estados Unidos. Porque el que batalla por los afrodescendientes está batallando por la igualdad, está batallando por todos. Las batallas que nosotros damos en el mundo contra el imperialismo, son también por el pueblo de los Estados Unidos. Porque el futuro del pueblo de los Estados Unidos está intrínsecamente unido al futuro de los pueblos del mundo.


Et voici la conclusion du discours :


Yo creo que tiene razón Cristo cuando dijo que el hombre es el alfa y el omega, el comienzo y el fin. Nosotros los humanos. El ser humano. Pero sin embargo estamos amenazados. Estamos amenazados. Entonces dice Chomsky que en este mundo de hoy hay dos superpotencias. A ver cuál se impone sobre la otra. La una, el imperio estadounidense. Esa es una superpotencia que ha tratado de imponerse al mundo. Y la otra, es el mundo. Somos nosotros pues, la humanidad. Y él dice que sólo la salvación de la humanidad está en la humanidad misma. En nosotros mismos. De que seamos capaces de detener a la bestia y de derrotarla, de derrotarla. Y yo sí creo que es posible. Yo sí creo que es posible. Y en eso el pueblo de Estados Unidos tiene una tarea muy importante para dársela como regalo a la humanidad.

Desde dentro. Desde dentro de la bestia, derrotarla y liberar a esta gran República, como la llamó Mark Twain. Y que haya aquí una verdadera libertad, igualdad, fraternidad, un amor, y que tengan ustedes unos gobiernos dignos de la posibilidad del alma norteamericana, de estos aborígenes norteamericanos, de los jóvenes norteamericanos, de los pensadores norteamericanos, de los poetas norteamericanos, de los artistas norteamericanos. Como dijo Martin Luther King, I have a dream. El sueño de una gran república. Y pido a Dios porque ese día llegue pronto. Que aquí nazca la gran República norteamericana de la humanidad para que vivamos todos en paz y como hermanos si es que eso posible. Mientras tanto, impulsemos este programa, que es una modesta contribución de todos nosotros, de todos ustedes, al nacimiento de un mundo nuevo y mejor. Al nacimiento de un mundo de justicia y de igualdad. Aquí, en Monte de los Olivos, aquí en el corazón de Harlem, aquí en Nueva York, esta ciudad que queremos tanto aquí en Norteamérica, pido a Dios que así sea. Un fuerte abrazo fraterno de afecto. De afecto sincero y de hermandad. Muchas gracias, hermanos.



Comme dit qq en commentaire au discours de 2005:

Je suis convaincu que "MONSIEUR CHAVEZ" marquera l’histoire tel David contre Goliath et qu’il servira d’exemple pour les générations à venir de combattants pour une cause juste"

Partager cet article

Repost0
4 juillet 2006 2 04 /07 /juillet /2006 22:00
Il y a plein de choses à découvrir dans les discours et autres interventions d'Hugo Chavez (et il est très bavard! ou il a beaucoup de choses à dire) desquelles la presse ici ne répercute pas grand chose! (et répercute ce qu'elle veut .... souvenez-vous notre information est filtrée, diablement filtrée, et de manière tendancieuse!)
Alors si vous savez l'espagnol (ou même pas, il n'est pas nécessaire de l'avoir appris, je ne la'ai jamais appris, mais grâce à la similitude des langues latines, plus un peu d'habitude on peut deviner  une grande partie du texte, et si on se munit d'un dictionnaire, tout)  vous pouvez regarder les vidéos des fameuses émissions "Aló Presidente" qu'il réalise en direct chaque semaine . On peut aussi telécharger un choix de photos de chacune (certaines sont très belles ou émouvantes, je vous recommande le N° 226) ou le texte complet de l'émission (de 30 à 100 pages par émission!).
Ca vaut le coup!
ici pour la page des textes:

http://www.alopresidente.gob.ve/transcripciones/
ici pour les galeries de photos
http://www.alopresidente.gob.ve/foto-galeria/

et pour les vidéos elles-mêmes


Et son discours à Vienne (très interessant et d'une grande portée politique et humaine) :
le discours de Vienne peut se télécharger ici  ATTENTION ! pour le télécharger ou l'écouter les liens sont ceux qui se trouvent dans n cadre sur le côté droit de la page sous les titres "Download" et "Stream" (il est vraiment capital, écoutez bien - entre autres! - le passage sur "multiplicar la concienca")
Ecouter parler Hugo Chavez est comme écouter de la musique!

essayez:
et en vidéo, encore une, on reconnait tout de suite sa voix:
http://www.youtube.com/watch?v=ZxU4cIaaVNg&feature=related
les textes et vidéos de ses émissions:
http://www.alopresidente.gob.ve/

et après même les textes écrits vous sembleront parler avec sa voix


et j'ajoute encore une vidéo, légère à télécharger et courte à écouter, dans un article très important, et où se lit également l'humanisme Chavez-ien. cliquer ici

Et, laste sed ne balaste, son interview par CNN!













Partager cet article

Repost0
28 juin 2006 3 28 /06 /juin /2006 22:12
En dépit de la propagande désinformatrice ehontée qui est faite chaque jour pour salir caricaturer et diaboliser Hugo Chavez, les peuples ne sont pas si cons, ils savent d'où parle la "Voix de leurs "maîtres" et ce qu'elle vaut, et ils sont capables de voir les faits à travers les haines aveugles et viscérales ou la manipulation des mots qui se pratique actuellement par exemple dans la presse française des "journalistes chiens de garde". Et donc en dépit de ce déferlement de propagande 51% des argentins, 80% des Equatoriens éprouvent de la sympathie envers Chavez !

http://www.aporrea.org/venezuelaexterior/n79863.html










(quand on compare avec les taux de sympathie que recoivent W Bush ou notre fameux Vil Pin! .....)

Et contrairement aux manoeuvres de ces même "journalistes" cherchant à opposer l'Amérique de Kirchner à celle de Morales et de Chavez, ça aussi c'est faux : Kirchner  comprend et défend Morales et Chavez devant leurs détracteurs:
http://www.aporrea.org/dameverbo.php?docid=79702

Chavez le seul espoir du monde actuel

Partager cet article

Repost0
10 février 2006 5 10 /02 /février /2006 23:00
Voyez comme il a un beau sourire, Hugo Chavez:



      







Je ne connais qu'une seule personne qui aie un plus beau sourire, et c'était une femme.......
 




Et, bien sûr vous direz embrasser des enfants tous les chefs d'Etats font ça, c'est un exercice obligé dans leur vie officielle! mais vous en connaissez beaucoup qui dans ces cas-là ont un tel sourire!! aussi rayonnant et sincère ?  Chavez avec un  petite New-Yorkaise (si! si! à New-York)
Et ce n'est pas laseule photo, j'en ai une autre encore pus belle, mais je ne me souviens plus du lien pour le mettre, ou alros il faudra que je télécharge carrèment la photo ici.

à défaut, voici une vidéo où il raconte ses souvenirs d'enfance:  http://www.youtube.com/watch?v=nRSW8xhWgjM&feature=PlayList&p=5EB8A9A9DF8D3B2F&index=2
"mi credas mucho en el tiempo" nous aussi
et ici il raconte ses souvenirs des années qu'il a passé en prison (années 90) Quelle âme noble Chavez!
http://www.youtube.com/watch?v=Nd4oXslOh_U&feature=related
vv "me interesa jugar un papel, un papel en un proceso"



Partager cet article

Repost0

2CCR

ALAIN BENAJAM
un paysan de l'Allier

http://www.petitions24.net/forum/47277
 Quand on vit dans l'Europe actuelle,on comprend le dégoût et la haine que les gens d'Europe de l'Est avaient pris pour la langue russe
une effarante chape de plomb médiatique pèse sur le basculement linguistique en cours
    defenselanguefrancaise.org Aujourd'hui il y a sur les murs de Paris plus de mots anglais qu'il n'y avait de mots allemands pendant l'Occupation (Michel Serres) Seuls les banquiers peuvent voler le peuple en plein jour sans avoir la police aux trousses...Jovanovic : il faut NATIONALISER LES BANQUES sans aucune indemnité, et mettre au point un tribunal pour les traduire en justice

le NWO alias le N.O.M. = Nouvel Ordre Mafieux

M'ame MEDEF et la  police

Pièces et main d'oeuvre
Olivier Demelenaere

ANONYMOUS
CHISTOPHER BOLLYN 
 INFOSYRIE
TOUCHE PAS à MON LABO !
La misère a un sourire tu sais?  oui je sais
...
SaveFrom.net  
Réseau Voltaire France

Mon site en Espéranto
BASTAMAG

Il faudra bien tenter de trouver des réponses, même si celles-ci peuvent s’avérer explosives 

une vraie civilisation : CAHIERS DE COUTURE

le dissident de Genève

MANIPULATION TOTALITAIRE DIGNE DE L'URSS   Les millliards perdus du Pentagone

Le soupçon d'ue manipulation d'Etat

donner la parole au peuple

ESPERANTO

Le plus grand dictionnaire  espéranto-français en ligne !

FUMER TUE ! CRAC BOUM HUE !

pour écouter ci-dessous cliquer dans le rectangle noir !

tiens des femmes portant un "voile islamique"

dictionnaires multilingues, exemple

Tous ses nouveaux articles sont du plus haut interêt

ambiance de merde, société détraquée et psychosée, rumeur meurtrière, flicaille 1 mort innocent tué par la bétise des gens 

"Tout pouvoir corromp, tout pouvoir absolu corromp absolument" il n'y a pas de pire poison de PIRE en PIRE

 Les pilotes français des avions qui ont fait ça vont-ils être poursuivis par leur conscience pour le restant de leur vie  ? 

Kadhafi (القذافي) dans l'intimité

LABOURSTART

Les-diables-sont-déchainés

Earth Liberation Front

Front de Libération des Animaux

Phil Glass NIGHT TRAIN SaveFrom.net

Mendelssohn Menuhin Furwangler SaveFrom.net

BRAVE NEW WORLD

on réédite les erreurs des années 20 
Forces international

IMMONDE FRANCE transformée en cauchemar !créez des fonctionnaires
Saddam face à l'histoire  

le racisme est en dernière analyse un racisme anti-pauvres reflechissez ... à quand une assoc anti-raciste pour défendre ceux-ci ? ça risque pas: les assoc anti-racistes sont composées de riches et de bourgeois !  L'Occident va crever de ne plus se toucher 

DES GENS 15è arrond. Quand Paris était encore une ville du peuple
défendons la langue française
et les autres domo dico 

 

 

La vraie vie  reconnaitre les papillons  découvrir le monde des insectes: FABULEUX!
http://fauneflore06.site.voila.fr/pages/insecte/insecte.htm#Ordres 

tous les oiseaux leur chant etc

France actuelle: HORREUR ABSOLUE à quoi on nous prépare 

17 mesures d'URGENCE
le monde dont nous voulons le contraire de celui qu'on nous impose  tout ça va bientôt être INTERDIT par les arrêtés municipaux fascistes détraqués

http://dont-stop-the-chicha.skyrock.com/

"il va falloir reconnencer à sculpter les facades des maisons, à vivre dans le beau, pourquoi toujours la merde et la sous-merde ?!"

ne pas laisser tomber avant d’avoir commencé, nos enfants ont besoin de nous

dépéchez-vous avant que les règlements municipaux n'interdisent de mettre des plantes odoriférantes dans son jardin: semences BIO de fleurs et de légumes rares 

Joseph Moshe? on a retrouvé Joseph Moshe ! mais comment se fait-il qu'aucune date de liberation n'est indiquée, ni de jugement? et comment se fait-il qu'aucun journaliste n'a pris la peine d'aller le visiter pour en avoir le coeur net sur ce qu'il est?

Diana

Il y a eu 2 génocides, sauf que le deuxième n'a bénéficié d'aucune commémoration

http://www.parasciences.net/

CABANES DANS LES ARBRES

TOUTES LES GALAXIES !

KURT SONNENFELD

Bruxelles 11 septembre 2008

vidéo à regarder jusqu'au bout, c'est là que se trouve le plus important !!

petit à petit ça se sait LA NATURE DU CAPITALISME et la psychologie de ses "kapos"

Chute libre dans la barbarie tout citoyen français vit maintenant dans une insécurité de tout instant, à chaque moment un cauchemar ignoble peut s'abattre sur lui quand on vous disait de pire en pire contre ces horreurs, ce cancer qui ronge la FRANCE lapétition 

pour le receuil de témoignages

la France montrée du doigt par Amnesty International pour les excès de la police et  l’impunité dont jouissent leur auteurs (la Chine nous donne une leçon !)  faute de structure d’enquête indépendante et avec une justice plus prompte à classer les affaires qu’à les juger. et voilà un qui lâche le morceau et explique beaucoup de choses - un témoignage de l'intérieur! - plein d'exemples de cette mentalité Tout ça vient de leur impunité
 http://outre-vie.forum
poésie et astronomie

poésie de Francis Jammes
* discours anti-secte comme support de l’idéologie néolibérale *
apparitions en Egypte

 Daninos disait: "L'esprit, comme le parachute, doit être ouvert pour fonctionner."
* les OVNIs en Argentine 



la lettre de la vieille dame :

les Bistrots Résistants

NB : pour regarder cette vidéo il faut cliquer sur le titre "les Bistrots Résistants" en bleu sous le cadre, qui sert de lien avec le site Dailymotion. Là, la video fonctionne et peut être visionnée

 

Ne plus respecter les lois liberticides
 
Zygmunt Bauman
"On a beau parler des droits de l'homme, il faut d'abord respecter l'individu et sa liberté. Sinon, c'est du vent, un beau discours qui ne sert à rien à nous les vivants." (Gao Xingjian)

PAUVRE ARGENTINE!

SANS DROITS SANS VOIX

féroce inégalité des sexes ! quand cela cessera-t-il ?
l'affaire Fortin
halte à l'inhumanité du racisme anti-homme !

papillons  - en 2008  carabus coriaceus ?
oiseaux  dictionnaire HINDI

c'est délicieux  !

cuisine de Rosine
cuisine syrienne
v Merveilleux tableaux

vun miracle nommé Bubulle
une analyse sociologique lumineuse des dérives actuelles :

le critère? être minoritaire !!

"nos impôts utilisés à payer des hystériques qui traitent de secte tous ceux qui ne se soignent pas ou ne pensent pas comme tout le monde."dry.gif

la-delation-aveugle/

"L'enfer est pavé de bonnes intentions" v


">

texte libre 4 en haut à droite

texte libre n° 2 à droite au milieu

ECOUTER en LISANT: (Phil Glass)

années 50 époque moins constipée que maintenant qu'est-ce qu'on vous regrette !
Je suis un sentimental - Eddie Constantine SaveFrom.net

NOUVEAU:  ICI LES CHANTS DE TOUTES LES ESPECES D'OISEAUX DU MONDE ENTIER  

Voyages en ASIE

 

FLORE EN LIGNE !

identification des plantes

identification des fleurs composées (à capitule)

herbier très détaillé des espèces les plus courantes

 

IMMONDE ! on se croirait en URSS !

alors la frontière n'existe plus: http://www.maitrepo.com/a

Haïkus

jouer au TAROT : télécharger

rue Affre  

  Fabuleux ROSSINI SaveFrom.net
v Abdelhalim Hafez

v "ah  mais ça ne finira jamais"
v Je veux dire au monde une histoire
*pour découvrir le monde des insectes, FABULEUX!
http://fauneflore06.site.voila.fr/pages/insecte/insecte.htm#Ordres
c'est vrai, en France aussi on ne voit presque plus jamais de mouches! comment ça se fait?

tous les oiseaux, chants, etc

situation  terrifiante

v NOTRE PLANETE INFO

Que reste-t-il de la démocratie?
Une vraie société c'est ça

une évolution politique véritablement glaçante  

le vin le meilleur aliment anti-vieillissement:

¿Seremo entregados a los barbaros fieros?
¿Tantos milliones de hombres hablaremos inglés?
¿No hay mas nobles hidalgos ni bravos caballeros ?
¿Callaremos ahora para llorar despues? (Ruben Dario)

patriotisme pas mort vive la Russie !



Tites boules émotives pour vos commentaires
                                     
 
                

PLIAJ MIENETOJ

d'autres ici

nous ne sommes qu'une poignée à percevoir la gravité du phénomène et ses menaces sur les libertés individuelles.pureté et santé ces notions ont été un cocktail explosif chaque fois que l'Etat s'est focalisé névrotiquement dessus n'est-ce pas ?le tabac comme "rideau de fumée" 

le si beau et si expressif visage de barbara !  on aurait envie de le couvrir de baisers  "Quand reviendras-tu ?"

NB : pour regarder cette vidéo il faut cliquer sur le titre " Quand reviendras-tu?" en bleu au-dessus du cadre,ili sert de lien avec le site Dailymotion. Là, la video fonctionne et peut être visionnée



http://www.lipsheim.org/forum/agora/
*
éthique des bistrots versus milices 

1/ Ne plus être muet : faire circuler ces informations autour de soi.
2/ Ne plus financer la mondialisation : consommer uniquement local, régional, artisanal.
3/ Ne plus respecter les lois liberticides : désobéir.
4/ Ne plus consommer la propagande : jeter sa télévision et sa radio.
5/ Ne plus être invisible : parler, faire du situationisme, occuper la rue.
6/ Ne plus être un esclave : devenir paysan, artisan, commerçant, indépendant.
7/ Ne plus être dépendant : devenir autonome (énergie, alimentation, santé, culture).
8/ Ne plus être un robot : rire, danser, chanter, dessiner, fumer, boire, partager, découvrir, etc.

">

texte libre au milieu à droite

">

les vrais liens TOUS