Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
http://miiraslimake.hautetfort.com/

">

puisque le nouvel over-blog est une vraie merde mon futur blog sera (y aller regarder dès maintenant) : http://miiraslimake.eklablog.com
QuAnd celui-ci s'arrêtera il faudra aller chercher la suite à cette adresse
VOXimage.png

  "Sur vojo de l'vivo nun vagas mi sola,
Senzorge al kie la tempo min blovas;
Ĉar, kvankam min celus eĉ vorto konsola,
En aĝ' mia nuna mi vivi ne povas" (Edmond Privat)Presidentielles 2012 sortie de l'euro 
Union populaire republicaine
q uand ce blog s'arrêtera il faudra aller le chercher sur cette adresseand celui-ci s'arrêtera il faudra aller le chercher à cette adresse

Texte Libre 1 en-tête

VIVE LE MRAP ! VIVE LES CATHOLIQUES !

le scandale du siècle Durant 50 ans on a cultivé l'horreur de l'URSS son totalitarisme, sa barbarie cauteleuse, ses flics puants, son intrusion dans la vie privée des gens, on nous a fait peur de ce contre-modèle c'était l'abomination le danger qu'on opposait à nos pays civilisés et libres Et dire qu'on était prêt à faire la guerre pour ne pas tomber dans une telle société maintenant on les imite! en pire ! u-p-r Asselineau le seul qui interdira les RFID LA Banque Centrale Européenne n'est « INDÉPENDANTE » que d'une seule chose : DU SUFFRAGE UNIVERSEL  Arnaques de la GRANDE DISTRIBUTION Turquie état policier barbare pour nos enfants nos familles la société Refus TOTAL directive scélérate Les américains ont PEUR de s'indigner c'est le but recherché Morts etat-d'Anne  LES MOTS argument de mouton fasciste DEFENSE des DATES seuls ceux qui ont connu ça comprennent horreur Mépris des gens atteintes à leur dignité et conditions de vie ce qui viendra après LES LABOS  Marksaj studoj

à BAS l'invasion amerloque ! à bas l'anglicisation obsessionnelle d'OVER-BLOG !!!

Recherche

Texte libre 2 en bas à droite

Un seul Etat ce n'est pas l'apocalypse ni la fin du monde

on n'avait plus entendu ce genre de propos depuis la fin de l'URSS et du KGB

avant la purification ethnique 
v"ce qu'il y a de terrible quand on cherche la vérité c'est qu'on la trouve"
v Kawther Salam
ECOUTER en LISANT:

un peu de métaphysique

un chagrin insondable

v Shajarian :

Kazi Nazrul Islam le grand poète bengali


Dum vivas mi :

*Le Temps des Fleurs (et le temps où Dalida vivait)

* Un jour tu verras 

Steve Reich:

 

BRUCH le plus puissant concerto 

Ils disent

 Natacha Atlas :


Savoir, résister, avant qu'il ne soit trop tard

des choses que vous n'avez pas vues à la télé

(que réfléchissent ceux qui se chauffent au fuel: Est-ce que vous retrouvez vos chaudières effondrées après une nuit de fonctionnement?)

v la fatwav les humanistes commencent à prendre peurv Espace Libre

par exemple

les "experts" en qui on met notre confiance sont achetés et mententv

SAVEZ-VOUS QUE MAINTENANT IL Y A UN DICTIONNAIRE chinois- français SUR INTERNET ?

v sud de l'Iran
v les couleurs de l'INDE

v mousselines: "vents tissés" disaient les romains

histoire de l'INDE - 1ère partie

nostalgie d'Alger

l'argentine  est un des plus beaux pays au monde
v à la frontière Sino-Mongolev monts Altaï en Sibérie:  Fabuleux !v la Pologne

on vous donne des idées caricaturales sur les gens,
les trouvez-vous vraiment "constipés" ces iraniens? :
sauf comme tout le monde quand ils sont sur la  tombe de leur mère

v devant une logique comme celle-là le refus doit être total ! v  

Un texte capital à lire "comme boivent les poules: en relevant fréquemment la tête pour faire couler" : Le racisme anti-pauvres

toutes les espèces végétales et animales aves liens images etc
 SEA SHEPHERD

La végétation d'Uruguay

TOUTE l'actualité scientifique

DANIEL faisait partie du "Mouvement du Graal"en mémoire de lui les voici

présentation

 

v ATTRACTEURS ETRANGES v fractales v Morphogénèse

v NOUVEAU ! Un portail sur le monde musulman

carnets de poésie

Comte-Sponville

MES PIEDS SE SONT SEPARES DE TES PIEDS

La nature vampirique du capitalisme actuel qui vit de suçer la vie des êtres et des peuples":
Le capitalisme est devenu le plus grand ennemi de  l'individu
vie cauchemardesque des américains de classe moyenne
v une vision autoritaire et monochrome de la société


archives totales ">

texte libre 3 = vrai accès aux archiv

21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 22:10
oui le fameux trou qui est à ce
jour de 11 milliards.
Savez-vous que :
- Une partie des taxes sur le tabac, destinée à la Sécu, n'est pas reversée
: 7,8 milliards
- Une partie des taxes sur l'alcool, destinée à la Sécu, n'est pas reversée
: 3,5 milliards
- Une partie des primes d'assurances automobiles destinée à la Sécu, n'est
pas reversée : 1, 6 milliards
- La taxe sur les industries polluantes destinée à la Sécu, n'est pas
reversée : 1,2 milliards
- La part de TVA destinée à la Sécu n'est pas reversée : 2,0 milliards
- Retard de paiement à la Sécu pour les contrats aidés : 2,1 milliards
- Retard de paiement par les entreprises : 1,9 milliards
En faisant une bête addition, on arrive au chiffre de 20 milliards d'euros.
Conclusion , si les responsables de la Sécu et nos gouvernants avaient fait
leur boulot efficacement et surtout honnêtement,
les prétendus 11 milliards de trou seraient aujourd'hui 9 milliards
d'excédent.
Ces chiffres sont issus du rapport des comptes de la Sécu.

Partager cet article

Repost0
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 20:59
Maintenant les prédateurs se sentent tellement forts qu'ils avancent à visage découvert :
UKRAINE :
Dominique Strauss-Kahn (et il y en a qui seraient prêts à voter pour lui !! et à le prendre pour candidat du parti "socialiste" !!! c'est le monde à l'envers)  se dit inquiet, non pas des maladies qui ravagent le pays, mais de l’adoption d’une loi augmentant le salaire minimum de 11% au 1er novembre !

Le FMI a déjà fortement critiqué cette idée, laissant entendre qu’elle serait de nature à remettre en cause son aide de 16,4 milliards de dollars à l’Ukraine (1), l’un des pays les plus durement atteints par la crise économique mondiale. « Une mission récente du Fonds en Ukraine a conclu que les politiques dans certains domaines, dont la nouvelle loi sur le salaire minimum, menaçaient [la] stabilité » du pays, a indiqué M. Strauss-Kahn.


 


(1) et en plus le chantage ! on se retrouve comme en 1860, c'est bien d'une guerre coloniale de classes qu'il s'agit.




Même Michael Mooer a compris:

Evoquant avec le réalisateur Michael Moore son dernier film, Capitalism : A Love Story (« Capitalisme, une histoire d’amour »), Naomi Klein, très enthousiaste, a parlé d’un « appel sans équivoque à la révolte contre la folie capitaliste (1). » Michael Moore n’a jamais été l’homme des verbiages « complexes ». Depuis Roger and me, qui analysait les dévastations humaines provoquées par un grand groupe industriel (General Motors), le capitalisme actuel a toujours figuré dans sa ligne de mire. 

Capitalism : A Love Story se termine par la phrase : « Le Capitalisme est le Mal (« Capitalism is evil »). Et ce mal doit être éliminé. » Puis on entend l’Internationale… Le « Mal » est copieusement illustré :

pilotes de ligne payés moins de 20 000 dollars par an qui font appel aux coupons alimentaires de l’aide sociale ;

prison privée pour adolescents dont l’un des actionnaires est le juge local ultra-répressif (ce qui lui permet de rentabiliser son placement) ;

entreprises comme Wal-Mart ou Bank of America qui souscrivent des assurances vie sur certains de leurs employés dont elles ont calculé qu’ils mourront sans trop tarder. Le nom de la police d’assurance ? Dead Peasant (Paysan mort)… Quand la droite religieuse sacralise le capitalisme sauvage, le réalisateur lui répond en interrogeant le prêtre qui l’a marié : « Comment avons-nous pu supporter ce système aussi longtemps ? » 

Mais la plupart des immoralités dénoncées par Moore ne sont pas illégales ; souvent, elles ont même été encouragées par des administrations et par des parlementaires qui y avaient (financièrement) intérêt, un peu comme le juge corrompu évoqué plus haut. Le réalisateur rappelle par exemple que le premier ministre des finances de Ronald Reagan, qui devint ensuite son directeur de cabinet, Donald Regan, avait précédemment été président de Merryl Lynch, où il fit toute sa carrière. Quel rapport ? Tout simplement celui-ci : l’administration Reagan enclencha la baisse des impôts la plus massive de toute l’histoire des Etats-Unis, le taux maximum passant de 70% à 28%. Autant dire que sous la houlette attentionnée de Donald Regan, les actionnaires de Merryl Lynch se retrouvèrent à la noce. 

Le conflit d’intérêt est à peine moins caricatural dans les corridors du Congrès. Lors des débats passionnés de l’automne 2008 autour du plan de sauvetage de Wall Street (sous la pression populaire, la Chambre des Représentants refusa dans un premier temps de sauver les banques aux frais des contribuables, avant de se raviser…), un parlementaire de gauche, Dennis Kucinich, houspilla ses collègues : « Est-ce que ceci est le Congrès des Etats-Unis ou le conseil d’administration de Goldman Sachs ? »


Partager cet article

Repost0
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 16:56

Dois mitos que mantém a Pobreza

Por Vandana Shiva

Do cantor de rock Bob Geldof ao político inglês Gordon Brown, o mundo parece de repente estar cheio de pessoas de alta patente com intenções de erradicar a pobreza. Todavia, Jeffrey Sachs não é um mero "fazedor de bem" e sim um dos economistas líderes do mundo. Chefe do Earth Institute e responsável na União Européia pelo comitê que promove o desenvolvimento rápido de países. Logo, quando Sachs lançou o livro "O Fim da Pobreza", pessoas de todo o mundo noticiaram, sendo inclusive matéria de capa da Revista Times. Existe um problema com o manual do fim da pobreza de Sachs. Ele simplesmente não entende de onde vem a pobreza, a encara como um pecado original. "Há algumas gerações atrás, quase todo o mundo era pobre" diz ele e então adiciona: "A Revolução Industrial promoveu novos ricos, mas muitos no mundo foram deixados para trás." Essa é uma história totalmente falsa da pobreza. Os pobres não são aqueles "deixados para trás", são aqueles que foram roubados. A riqueza acumulada pela Europa e América do Norte é amplamente baseada nas riquezas retiradas da Ásia, África e América Latina. Sem a destruição da rica indústria têxtil indiana , sem a posse do mercado de especiarias, sem o genocídio das tribos Americanas, sem a escravidão da África, a Revolução Industrial não resultaria em novos ricos para a Europa ou América do Norte. Foi essa possessão violenta sobre os recursos e mercados do Terceiro Mundo que geraram a riqueza do Norte e pobreza do Sul. Dois dos grandes mitos econômicos do nosso tempo permitem que as pessoas neguem esse elo intimidador e espalhem concepções errôneas sobre o que é a pobreza. Primeiro, a responsabilidade sobre a destruição da Natureza e a habilidade das pessoas em cuidar de si mesmas são colocadas não no crescimento industrial e na economia colonialista, mas nessas mesmas pessoas. A pobreza foi instituída como uma das causas da destruição do meio ambiente. A doença então é oferecida como cura: o crescimento econômico futuro resolveria os problemas da pobreza e do declínio ambiental que falado anteriormente. Essa é a mensagem no coração da análise de Sachs. O segundo mito é que existe um consenso que se você consome o que você produz, você não produz de verdade, pelo menos economicamente falando. Se eu produzo meu próprio alimento, e não o comercializo, quer dizer que não contribuo para o PIB e portanto não contribuo para o "crescimento".

As pessoas são consideradas pobres por comerem o seu próprio alimento e não aquele comercialmente distribuídos como "junk food" vendido por empresas de agronegócio mundiais. São vistas como pobres se viverem em casas feitas por elas mesmas com materiais ecologicamente bem ambientados como o bambu e o barro ao invés de casas de tijolo e cimento. São vistas como pobres se usarem acessórios manufaturados feitos de fibras artesanais no lugar das sintéticas. Ainda, a vida de subsistência, na qual o rico oeste percebe como pobre, não significa necessariamente menos qualidade de vida. Ao contrário, sua economia natural baseada em subsistência garante uma alta qualidade de vida – se mensurarmos o acesso à comida e água de boa qualidade, à oportunidade de vida de subsistência, uma robusta identidade cultural e social e um sentido à vida das pessoas. Por esses pobres não dividirem nenhum dos benefícios percebidos pelo crescimento econômico, são considerados como aqueles "deixados para trás".

Essa falsa distinção entre os fatores que criam possibilidades e aqueles que criam pobreza está no centro da análise de Sachs. E por isso, suas prescrições agravarão e aumentarão a pobreza ao invés de dar fim a ela. Conceitos modernos de desenvolvimento econômico, cujo Sachs enxerga como a "cura" para a pobreza, já foram utilizados apenas em pequenas partes da história da humanidade. Por séculos os princípios de subsistência permitiram sociedades em todo o planeta sobreviverem e até mesmo prosperarem. Nessas sociedades os limites da natureza foram respeitados guiando os limites do consumo humano. Quando o relacionamento da sociedade com a natureza é baseado na subsistência, a natureza existe como forma de riqueza comum. Ela é redefinida como "recurso" apenas quando o lucro torna-se o princípio organizador da sociedade estabelecendo um imperativo de desenvolvimento e destruição de tais recursos pelo mercado. Contudo, muitos de nós escolhem esquecer e negar isso. Todas as pessoas em todas as sociedades dependem da Natureza. Sem água limpa, solo fértil e diversidade genética, não é possível a sobrevivência da humanidade. Hoje o desenvolvimento econômico está destruindo estes bens comuns, resultando na criação de uma nova contradição: o desenvolvimento priva aqueles que mais dizemos ajudar de suas tradições com a terra e do valor da subsistência, forçando-os a sobreviver num mundo de crescente erosão. Um sistema baseado no crescimento econômico, sabemos hoje, cria trilhões de dólares de super lucro para corporações enquanto condena bilhões de pessoas à pobreza. E a pobreza não é, como sugere Sachs, o estado inicial do progresso humano do qual todos saímos. É o estagio final da queda de uma pessoa quando um lado desenvolvido destrói o sistema ecológico e social que manteve a vida, a saúde e a subsistência de pessoas e do próprio planeta por eras. A realidade é que as pessoas não morrem por falta de entradas monetárias, elas morrem pela falta de acesso às riquezas de bem comum. Aqui também, Sachs erra ao dizer: "Em um mundo de abundancia, 1 milliard de pessoas estão tão pobres que suas vidas correm perigo." Os povos indígenas na Amazônia, as comunidades na montanha do Himalaia, camponeses de toda a parte cujas terras não foram apropriadas, cuja água e biodiversidade não foram destruídas pela agroindústria geradora de débito, são ecologicamente ricos, mesmo ganhando menos que $1,00 dólar por dia. Por outro lado, as pessoas são pobres se tiverem que comprar suas necessidades básicas a altos preços não importando quanto ganhem. Veja o caso da Índia: Por causa do dumping sobre os alimentos e fibras mais baratos feito pelas nações desenvolvidas e pela diminuição das proteções de mercado decretadas pelo Governo, os preços na agricultura da Índia estão caindo, significando que os camponeses do país estão perdendo $26 milliards de dólares Norte Americanos ao ano. Impossibilitados de sobreviver sob essas novas condições econômicas, muitos camponeses agora foram golpeados pela pobreza e milhares cometem suicídio todo o ano. Em demais locais do mundo, o ato de beber água foi privatizado de uma forma que agora corporações podem lucrar somas de $1 billion de dólares Norte Americanos por ano vendendo um recurso essencial aos pobres que antes eram gratuitos. Então os $50 milliards de ajuda humanitária do Norte para o Sul é apenas um décimo dos $500 milliards que são sugados de outra direção através de parcelas de pagamentos e outros mecanismos injustos da economia global imposta pelo Banco Central e pelo FMI. Se realmente estamos dispostos a acabar com a pobreza , temos que estar dispostos a dar fim ao sistema que cria a pobreza tomando as riquezas de bem comum, a subsistência e os ganhos. Antes de fazermos a pobreza uma parte da história, precisamos entender a história da pobreza direito. Não é o quanto as nações ricas podem dar, nem tão pouco o quanto menos podem levar.

Fonto :

Taken and adapted with kind permission from The Ecologist (July/August 2005), a British monthly devoted to discussion of environmental issues, international politics and globalization. More information: The Ecologist, Unit 18 Chelsea Wharf, 15 Lots Road, London, SW10 0XJ, England,  theecologist@galleon.co.uk , www.theecologist.org

Partager cet article

Repost0
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 13:06

photo

(l'époque où on a pu croire et qu'ils ont fait semblant d'avoir une autre image c'était en fait dans les années 520 et 60 quand l'Etat était régulateur, les syndicats puissants, les grèves fréquentes, la droite faisait "profil bas, et le patronat avait la trouille, alors ils composaient et essayaient de faire bonne figure ! mais maintenant qu'ils n'ont plus peur et se sentent les plus forts, ils reprennent leur vrai visage; sans oublier le jésuitisme bien sûr !)

The New Zealand Dairy Workers Union is engaged in a tough battle with a ruthless employer assaulting fundamental workplace rights, and needs your support.

The dispute is at the Waharoa plant of Open Country Cheese, one of the company's three cheese and milk ingredients plants. Open Country is New Zealand's second largest dairy producer. It was set up in the wake of the government's 2001 industry restructuring which abolished the single-seller status of the Dairy Board, allowing independent dairy companies to produce and export. Open Country has used deregulation to pursue a "low road" model for the industry. At Waharoa, workers recently joined the union in response to management proposals for degrading already precarious working conditions characterized by long and unsocial hours and the abusive use of "temporary" workers - often for years on end.

Open Country's response to the formal start of bargaining, with the union seeking a collective agreement with improved job security and a voice on staffing and hours, was to immediately set up a sham labour hire agency and shift the temporary workers onto its books to exclude them from the bargaining unit. “OCC’s proposals would have turned most workers into seasonal and temporary workers and seen them subject to major and disruptive roster changes at short notice,” according to union National Secretary James Ritchie, The company immediately began aggressively pressuring workers to resign from or not join the union, threatening them with dismissal. In response to the bargaining impasse and management's anti-union aggression, the union filed a 14-day notice for industrial action. Open Country's response to this was to declare a six-week lockout. The day the strike was scheduled to begin at 6:00 PM, the company marched the workers off the site at 1.30pm and began running the factory with management, temporary workers and scabs.

Management viciousness has intensified in the course of the conflict. One employee was told he could have his job back as a temp - if he resigned from the union along with his wife, also employed at the plant. A temporary worker who was seen on the picket line supporting his striking brother was immediately sacked. On September 21, the company released waste sludge into the Waitoa River - and blamed it on an act of union "sabotage".


The New Zealand Farmers Weekly, September 22, 2009

On September 25, the Employment Court ruled the lockout illegal and called for a return to work. The company maintains that all workers are suspended pending an investigation of sabotage, though neither the union or any of its members have received suspension letters The Court has not yet ruled on the company's claim that the replacement workers are legal - because they are not directly employed by Open Country Cheese by its parent company Open Country Dairy Ltd.

Effective control of Open Country lies with the Talley's Food Group, a leading New Zealand processor of seafood, vegetables and dairy products with a long history of right-wing political ties and financial support.

“When workers stood up for some basic fairness at work and job security, they were met with aggression", says Ritchie. The assault on the Waharoa workers is an attack on fundamental rights, New Zealand and international law, and basic standards in one of New Zealand's vital industries. New Zealand unions and the IUF have pledged their support - you can support the Dairy Workers' struggle - CLICK HERE to send a message to Open Country Cheese

Partager cet article

Repost0
14 juin 2009 7 14 /06 /juin /2009 14:14
On a étudié une communauté à chicago de gens qui accouchent à la maison, ne vaccinent pas leurs enfants, les nourrissent au sein, qu'est-ce qu'on a trouvé ? parmi ces 35.000 personnes pas un seul autiste !
v



v
v

Partager cet article

Repost0
27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 20:10
Un homme qui après avoir étudié  les réseaux secrets de l'Union Soviétique s'est aperçu qu'il y en avait aussi à l'Ouest, et là il met le doigt sur quelque chose de très important :

Partager cet article

Repost0
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 15:25
plein de révélations dans cette vidéo, en particuier sur l'attentat dans le métro de Londres ...



les conclusions et les implications, je vous les laisse établir vous-même.

Partager cet article

Repost0
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 17:55
    "L'horreur ne s'arrête pas là car le même journal ajoutait à sa liste de composants contenus dans certaines nourritures pour animaux, non seulement ceux qui sont malades ou partiellement rejetés, mais aussi les corps des chies et chats euthanasiés dans les refuges ou chez certains vétérinaires. "Il y abien quelque chose de pourri au royaume de l'élevage industriel, lequel nous fournit 90% des viades du marché" concluait Aequalis.

    Mais tout ne va pas pour le mieux dans le meilleur des mondes puisque les cultivateurs qui pratiquaient alors et pratiquent encore l'élevage intensif ont été dédomagés lorsqu'ils durent abattre leurs troupeaux. "Paradoxe coûteux, constatait La canard enchaîné du 2 octobre 1996. A raison de 780 F versés aux producteurs par bête abattue, le montant de l'holocauste devrait s'élever à environ un milliard cent millions de francs ! il va devenir presque aussi rentable d'élever des bêtes pour le crématorium que pour la boucherie ...  En 2001, on a abattu deux millions de bovins."


(Sylvie Simon, in "La nouvelle dictature", Dangles, 2006)

bon apettit

Partager cet article

Repost0
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 15:57

En  hommage à cette époque, maintenant révolue, oh combien! où il n'y avait plus de mendiants en France.
Je répête: vous vous souvenez? à cette époque il n'y avait plus de mendiants en France,
 seuls restaient quelques clochards, qui étaient plus des "clochards par vocation" que des victimes de la société.

voici les fameux Raymond Souplex et Jeanne Sourza , "Sur le banc " (parce  cette France qui alors était un pays civilisé, n'avait pas inventé en plus ce sadisme méprisant et méprisable, de vouloir chasser les miséreux qu'elle a créé, en leur empêchant de se reposer sur les bancs ... )


On n'aurait jamais imaginé alors, puisque la France n'a encore fait depuis que de devenir plus riche, qu'un jour dans l'avenir on allait en revoir!! et les SDF, que dans les années 80 le Secours Catholique a commencé avec stupéfaction et consternation à voir réapparaître et se multiplier .... malgrè que (ou est-ce parce que ? ...) la France continuait à s'enrichir pendant ce temps)

En 1985-1986, les Restos du Cœur ont distribué 8,5 millions de repas.
En 1987-1988, les Restos du Cœur ont distribué 22 000 000 de repas.
En 1991-1992, les Restos du Cœur ont distribué 29 000 000 de repas.
En 1994-1995, les Restos du Cœur ont distribué 50 000 000 de repas.
En 1996-1997, les Restos du Cœur ont distribué 61 000 000 de repas.
En 2005-2006, les Restos du Cœur ont distribué 70 000 000 de repas.
En 2006-2007, les Restos du Coeur ont distribué 81 700 000 repas.

En 2007-2008, les Restos du Cœur ont distribué 91 000 000 repas.

En 2008-2009, les Restos du Cœur ont distribué 100 000 000 de repas.

 


 


Partager cet article

Repost0
18 avril 2009 6 18 /04 /avril /2009 15:56

À ceux qui n'avaient pas compris que la criminalisation du calumet de la paix des fumeurs était le signe d'un régime totalitaire et qui pensaient normal d'exclure plusieurs millions de personnes des lieux de convivialité, grâce à la propagande télévisuelle de quelques cancérologues financés par les vendeurs de patchs à la nicotine : nous vous souhaitons de ne pas avoir un jardin, car bientôt la police pourra vous verbaliser pour non utilisation de chimie ou pour l'utilisation de graines non autorisées...

La Résolution 875, a été présentée à la Chambre des députés États-Uniens, sous le nom de "Acte de Modernisation de la Sécurité Alimentaire 2009", en février par Rosa DeLauro dont le mari, Stanley Greenburg, dirige les recherches pour la firme Monsanto... Il s'agit d'interdire la concurrence déloyale et gratuite de la nature dans nos jardins.

Les rentiers (multinationales industrielles et financières) ne veulent pas perdre leurs rentes et criminalisent tout ce qui n'est pas : Mc Do, Coca, Disney, télévision, hypermarché, pharmacie, nucléaire, chimie, etc. C'est cela la mondialisation, le passage pour certains industriels à l'échelle mondiale, avec le moins possible de concurrence pour les cartels (chimie, pharmacie, nucléaire, pétrole, agro-industrie, etc.).

C'est comme cela qu'on installe le fascisme, le totalitarisme, pas à pas, progressivement, lentement avec le soutien des mères de famille, au nom de la sécurité des enfants. Mais les tyrans ne peuvent pas mettre un policier derrière chaque citoyen... « Quand l'État viole les droits les plus élémentaires du peuple, la désobéissance civile est un devoir (article 35 de la constitution). »

Le travail de la police est de poursuivre les voleurs, les violeurs et les tueurs... Au-delà la police ne respecte pas les droits les plus élémentaires des citoyens.

Résister au fascisme mondial ?

1/ Ne plus financer la mondialisation industrielle : Consommer uniquement local, artisanal, bio.
2/ Ne plus respecter les lois liberticides : Désobéir.
3/ Ne plus consommer la propagande : Jeter sa télévision et sa radio.
4/ Ne plus être invisible : Manifester et faire du situationisme.
5/ Ne plus être un robot : Devenir paysan, artisan, commerçant, indépendant.
6/ Ne plus être dépendant : Devenir autonome (énergie, alimentation, vitamine).
7/ Ne plus être muet : Faire circuler ces informations autour de soi.

http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?



Komuna batalo
(célèbre chant  en persan. "ne souffre pas tout seul mais luttons ensemble, car ce qui opprime la vie ne sera guéri que par la lutte en commun")

Partager cet article

Repost0

2CCR

ALAIN BENAJAM
un paysan de l'Allier

http://www.petitions24.net/forum/47277
 Quand on vit dans l'Europe actuelle,on comprend le dégoût et la haine que les gens d'Europe de l'Est avaient pris pour la langue russe
une effarante chape de plomb médiatique pèse sur le basculement linguistique en cours
    defenselanguefrancaise.org Aujourd'hui il y a sur les murs de Paris plus de mots anglais qu'il n'y avait de mots allemands pendant l'Occupation (Michel Serres) Seuls les banquiers peuvent voler le peuple en plein jour sans avoir la police aux trousses...Jovanovic : il faut NATIONALISER LES BANQUES sans aucune indemnité, et mettre au point un tribunal pour les traduire en justice

le NWO alias le N.O.M. = Nouvel Ordre Mafieux

M'ame MEDEF et la  police

Pièces et main d'oeuvre
Olivier Demelenaere

ANONYMOUS
CHISTOPHER BOLLYN 
 INFOSYRIE
TOUCHE PAS à MON LABO !
La misère a un sourire tu sais?  oui je sais
...
SaveFrom.net  
Réseau Voltaire France

Mon site en Espéranto
BASTAMAG

Il faudra bien tenter de trouver des réponses, même si celles-ci peuvent s’avérer explosives 

une vraie civilisation : CAHIERS DE COUTURE

le dissident de Genève

MANIPULATION TOTALITAIRE DIGNE DE L'URSS   Les millliards perdus du Pentagone

Le soupçon d'ue manipulation d'Etat

donner la parole au peuple

ESPERANTO

Le plus grand dictionnaire  espéranto-français en ligne !

FUMER TUE ! CRAC BOUM HUE !

pour écouter ci-dessous cliquer dans le rectangle noir !

tiens des femmes portant un "voile islamique"

dictionnaires multilingues, exemple

Tous ses nouveaux articles sont du plus haut interêt

ambiance de merde, société détraquée et psychosée, rumeur meurtrière, flicaille 1 mort innocent tué par la bétise des gens 

"Tout pouvoir corromp, tout pouvoir absolu corromp absolument" il n'y a pas de pire poison de PIRE en PIRE

 Les pilotes français des avions qui ont fait ça vont-ils être poursuivis par leur conscience pour le restant de leur vie  ? 

Kadhafi (القذافي) dans l'intimité

LABOURSTART

Les-diables-sont-déchainés

Earth Liberation Front

Front de Libération des Animaux

Phil Glass NIGHT TRAIN SaveFrom.net

Mendelssohn Menuhin Furwangler SaveFrom.net

BRAVE NEW WORLD

on réédite les erreurs des années 20 
Forces international

IMMONDE FRANCE transformée en cauchemar !créez des fonctionnaires
Saddam face à l'histoire  

le racisme est en dernière analyse un racisme anti-pauvres reflechissez ... à quand une assoc anti-raciste pour défendre ceux-ci ? ça risque pas: les assoc anti-racistes sont composées de riches et de bourgeois !  L'Occident va crever de ne plus se toucher 

DES GENS 15è arrond. Quand Paris était encore une ville du peuple
défendons la langue française
et les autres domo dico 

 

 

La vraie vie  reconnaitre les papillons  découvrir le monde des insectes: FABULEUX!
http://fauneflore06.site.voila.fr/pages/insecte/insecte.htm#Ordres 

tous les oiseaux leur chant etc

France actuelle: HORREUR ABSOLUE à quoi on nous prépare 

17 mesures d'URGENCE
le monde dont nous voulons le contraire de celui qu'on nous impose  tout ça va bientôt être INTERDIT par les arrêtés municipaux fascistes détraqués

http://dont-stop-the-chicha.skyrock.com/

"il va falloir reconnencer à sculpter les facades des maisons, à vivre dans le beau, pourquoi toujours la merde et la sous-merde ?!"

ne pas laisser tomber avant d’avoir commencé, nos enfants ont besoin de nous

dépéchez-vous avant que les règlements municipaux n'interdisent de mettre des plantes odoriférantes dans son jardin: semences BIO de fleurs et de légumes rares 

Joseph Moshe? on a retrouvé Joseph Moshe ! mais comment se fait-il qu'aucune date de liberation n'est indiquée, ni de jugement? et comment se fait-il qu'aucun journaliste n'a pris la peine d'aller le visiter pour en avoir le coeur net sur ce qu'il est?

Diana

Il y a eu 2 génocides, sauf que le deuxième n'a bénéficié d'aucune commémoration

http://www.parasciences.net/

CABANES DANS LES ARBRES

TOUTES LES GALAXIES !

KURT SONNENFELD

Bruxelles 11 septembre 2008

vidéo à regarder jusqu'au bout, c'est là que se trouve le plus important !!

petit à petit ça se sait LA NATURE DU CAPITALISME et la psychologie de ses "kapos"

Chute libre dans la barbarie tout citoyen français vit maintenant dans une insécurité de tout instant, à chaque moment un cauchemar ignoble peut s'abattre sur lui quand on vous disait de pire en pire contre ces horreurs, ce cancer qui ronge la FRANCE lapétition 

pour le receuil de témoignages

la France montrée du doigt par Amnesty International pour les excès de la police et  l’impunité dont jouissent leur auteurs (la Chine nous donne une leçon !)  faute de structure d’enquête indépendante et avec une justice plus prompte à classer les affaires qu’à les juger. et voilà un qui lâche le morceau et explique beaucoup de choses - un témoignage de l'intérieur! - plein d'exemples de cette mentalité Tout ça vient de leur impunité
 http://outre-vie.forum
poésie et astronomie

poésie de Francis Jammes
* discours anti-secte comme support de l’idéologie néolibérale *
apparitions en Egypte

 Daninos disait: "L'esprit, comme le parachute, doit être ouvert pour fonctionner."
* les OVNIs en Argentine 



la lettre de la vieille dame :

les Bistrots Résistants

NB : pour regarder cette vidéo il faut cliquer sur le titre "les Bistrots Résistants" en bleu sous le cadre, qui sert de lien avec le site Dailymotion. Là, la video fonctionne et peut être visionnée

 

Ne plus respecter les lois liberticides
 
Zygmunt Bauman
"On a beau parler des droits de l'homme, il faut d'abord respecter l'individu et sa liberté. Sinon, c'est du vent, un beau discours qui ne sert à rien à nous les vivants." (Gao Xingjian)

PAUVRE ARGENTINE!

SANS DROITS SANS VOIX

féroce inégalité des sexes ! quand cela cessera-t-il ?
l'affaire Fortin
halte à l'inhumanité du racisme anti-homme !

papillons  - en 2008  carabus coriaceus ?
oiseaux  dictionnaire HINDI

c'est délicieux  !

cuisine de Rosine
cuisine syrienne
v Merveilleux tableaux

vun miracle nommé Bubulle
une analyse sociologique lumineuse des dérives actuelles :

le critère? être minoritaire !!

"nos impôts utilisés à payer des hystériques qui traitent de secte tous ceux qui ne se soignent pas ou ne pensent pas comme tout le monde."dry.gif

la-delation-aveugle/

"L'enfer est pavé de bonnes intentions" v


">

texte libre 4 en haut à droite

texte libre n° 2 à droite au milieu

ECOUTER en LISANT: (Phil Glass)

années 50 époque moins constipée que maintenant qu'est-ce qu'on vous regrette !
Je suis un sentimental - Eddie Constantine SaveFrom.net

NOUVEAU:  ICI LES CHANTS DE TOUTES LES ESPECES D'OISEAUX DU MONDE ENTIER  

Voyages en ASIE

 

FLORE EN LIGNE !

identification des plantes

identification des fleurs composées (à capitule)

herbier très détaillé des espèces les plus courantes

 

IMMONDE ! on se croirait en URSS !

alors la frontière n'existe plus: http://www.maitrepo.com/a

Haïkus

jouer au TAROT : télécharger

rue Affre  

  Fabuleux ROSSINI SaveFrom.net
v Abdelhalim Hafez

v "ah  mais ça ne finira jamais"
v Je veux dire au monde une histoire
*pour découvrir le monde des insectes, FABULEUX!
http://fauneflore06.site.voila.fr/pages/insecte/insecte.htm#Ordres
c'est vrai, en France aussi on ne voit presque plus jamais de mouches! comment ça se fait?

tous les oiseaux, chants, etc

situation  terrifiante

v NOTRE PLANETE INFO

Que reste-t-il de la démocratie?
Une vraie société c'est ça

une évolution politique véritablement glaçante  

le vin le meilleur aliment anti-vieillissement:

¿Seremo entregados a los barbaros fieros?
¿Tantos milliones de hombres hablaremos inglés?
¿No hay mas nobles hidalgos ni bravos caballeros ?
¿Callaremos ahora para llorar despues? (Ruben Dario)

patriotisme pas mort vive la Russie !



Tites boules émotives pour vos commentaires
                                     
 
                

PLIAJ MIENETOJ

d'autres ici

nous ne sommes qu'une poignée à percevoir la gravité du phénomène et ses menaces sur les libertés individuelles.pureté et santé ces notions ont été un cocktail explosif chaque fois que l'Etat s'est focalisé névrotiquement dessus n'est-ce pas ?le tabac comme "rideau de fumée" 

le si beau et si expressif visage de barbara !  on aurait envie de le couvrir de baisers  "Quand reviendras-tu ?"

NB : pour regarder cette vidéo il faut cliquer sur le titre " Quand reviendras-tu?" en bleu au-dessus du cadre,ili sert de lien avec le site Dailymotion. Là, la video fonctionne et peut être visionnée



http://www.lipsheim.org/forum/agora/
*
éthique des bistrots versus milices 

1/ Ne plus être muet : faire circuler ces informations autour de soi.
2/ Ne plus financer la mondialisation : consommer uniquement local, régional, artisanal.
3/ Ne plus respecter les lois liberticides : désobéir.
4/ Ne plus consommer la propagande : jeter sa télévision et sa radio.
5/ Ne plus être invisible : parler, faire du situationisme, occuper la rue.
6/ Ne plus être un esclave : devenir paysan, artisan, commerçant, indépendant.
7/ Ne plus être dépendant : devenir autonome (énergie, alimentation, santé, culture).
8/ Ne plus être un robot : rire, danser, chanter, dessiner, fumer, boire, partager, découvrir, etc.

">

texte libre au milieu à droite

">

les vrais liens TOUS