Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
http://miiraslimake.hautetfort.com/

">

puisque le nouvel over-blog est une vraie merde mon futur blog sera (y aller regarder dès maintenant) : http://miiraslimake.eklablog.com
QuAnd celui-ci s'arrêtera il faudra aller chercher la suite à cette adresse
VOXimage.png

  "Sur vojo de l'vivo nun vagas mi sola,
Senzorge al kie la tempo min blovas;
Ĉar, kvankam min celus eĉ vorto konsola,
En aĝ' mia nuna mi vivi ne povas" (Edmond Privat)Presidentielles 2012 sortie de l'euro 
Union populaire republicaine
q uand ce blog s'arrêtera il faudra aller le chercher sur cette adresseand celui-ci s'arrêtera il faudra aller le chercher à cette adresse

Texte Libre 1 en-tête

VIVE LE MRAP ! VIVE LES CATHOLIQUES !

le scandale du siècle Durant 50 ans on a cultivé l'horreur de l'URSS son totalitarisme, sa barbarie cauteleuse, ses flics puants, son intrusion dans la vie privée des gens, on nous a fait peur de ce contre-modèle c'était l'abomination le danger qu'on opposait à nos pays civilisés et libres Et dire qu'on était prêt à faire la guerre pour ne pas tomber dans une telle société maintenant on les imite! en pire ! u-p-r Asselineau le seul qui interdira les RFID LA Banque Centrale Européenne n'est « INDÉPENDANTE » que d'une seule chose : DU SUFFRAGE UNIVERSEL  Arnaques de la GRANDE DISTRIBUTION Turquie état policier barbare pour nos enfants nos familles la société Refus TOTAL directive scélérate Les américains ont PEUR de s'indigner c'est le but recherché Morts etat-d'Anne  LES MOTS argument de mouton fasciste DEFENSE des DATES seuls ceux qui ont connu ça comprennent horreur Mépris des gens atteintes à leur dignité et conditions de vie ce qui viendra après LES LABOS  Marksaj studoj

à BAS l'invasion amerloque ! à bas l'anglicisation obsessionnelle d'OVER-BLOG !!!

Recherche

Texte libre 2 en bas à droite

Un seul Etat ce n'est pas l'apocalypse ni la fin du monde

on n'avait plus entendu ce genre de propos depuis la fin de l'URSS et du KGB

avant la purification ethnique 
v"ce qu'il y a de terrible quand on cherche la vérité c'est qu'on la trouve"
v Kawther Salam
ECOUTER en LISANT:

un peu de métaphysique

un chagrin insondable

v Shajarian :

Kazi Nazrul Islam le grand poète bengali


Dum vivas mi :

*Le Temps des Fleurs (et le temps où Dalida vivait)

* Un jour tu verras 

Steve Reich:

 

BRUCH le plus puissant concerto 

Ils disent

 Natacha Atlas :


Savoir, résister, avant qu'il ne soit trop tard

des choses que vous n'avez pas vues à la télé

(que réfléchissent ceux qui se chauffent au fuel: Est-ce que vous retrouvez vos chaudières effondrées après une nuit de fonctionnement?)

v la fatwav les humanistes commencent à prendre peurv Espace Libre

par exemple

les "experts" en qui on met notre confiance sont achetés et mententv

SAVEZ-VOUS QUE MAINTENANT IL Y A UN DICTIONNAIRE chinois- français SUR INTERNET ?

v sud de l'Iran
v les couleurs de l'INDE

v mousselines: "vents tissés" disaient les romains

histoire de l'INDE - 1ère partie

nostalgie d'Alger

l'argentine  est un des plus beaux pays au monde
v à la frontière Sino-Mongolev monts Altaï en Sibérie:  Fabuleux !v la Pologne

on vous donne des idées caricaturales sur les gens,
les trouvez-vous vraiment "constipés" ces iraniens? :
sauf comme tout le monde quand ils sont sur la  tombe de leur mère

v devant une logique comme celle-là le refus doit être total ! v  

Un texte capital à lire "comme boivent les poules: en relevant fréquemment la tête pour faire couler" : Le racisme anti-pauvres

toutes les espèces végétales et animales aves liens images etc
 SEA SHEPHERD

La végétation d'Uruguay

TOUTE l'actualité scientifique

DANIEL faisait partie du "Mouvement du Graal"en mémoire de lui les voici

présentation

 

v ATTRACTEURS ETRANGES v fractales v Morphogénèse

v NOUVEAU ! Un portail sur le monde musulman

carnets de poésie

Comte-Sponville

MES PIEDS SE SONT SEPARES DE TES PIEDS

La nature vampirique du capitalisme actuel qui vit de suçer la vie des êtres et des peuples":
Le capitalisme est devenu le plus grand ennemi de  l'individu
vie cauchemardesque des américains de classe moyenne
v une vision autoritaire et monochrome de la société


archives totales ">

texte libre 3 = vrai accès aux archiv

28 mai 2018 1 28 /05 /mai /2018 19:12

un autre exemple de mensonge qu'on vous a entonné :

Partager cet article

Repost0
24 mai 2018 4 24 /05 /mai /2018 20:20

Transgresseur

La société a besoin de transgresseurs. Elle établit des lois afin qu’elles soient dépassées. Si tout un chacun respecte les règles en vigueur et se plie aux normes : scolarité normale, travail normal, "citoyenneté" normale, consommation normale, c’est toute la société qui se retrouve « normale » et qui stagne.

Sitôt décelés, les transgresseurs sont dénoncés et exclus, mais plus la société évolue et plus elle se doit de générer discrètement le venin qui la contraindra à développer ses anticorps. Elle apprendra ainsi à sauter de plus en plus haut les obstacles qui se présenteront. Bien que nécessaires, les transgresseurs sont pourtant sacrifiés.

[cf la chanson de Guy Béart « le premier qui dit la vérité il doit être exécuté »]

Ils sont régulièrement attaqués, conspués pour que, plus tard, d’autres individus « intermédiaires par rapport aux normaux » et qu’on pourrait qualifier de « pseudo-transgresseurs » puissent reproduire les mêmes transgressions, mais cette fois adoucies, digérées, codifiées, désamorcées.

[ça forme ceux que de nos jours on appelle les « libéral-libertaires » ou les « bobos » ces bourgeois jouisseurs et conformistes, en fait, qui se croient des rebelles et se posent en « transgresseurs, mais qui sont en fait en plein du côté du pouvoir, et de la bien-pensance, leur nouvelle bien-pensance !] Ce sont eux qui alors récolteront les fruits de l’invention de la transgression.

 

Mais ne nous trompons pas. Même si ce sont les « pseudo-transgresseurs » qui deviendront célèbres ! ils n’auront eu pour seul talent que d’avoir su repérer les premiers véritables transgresseurs. Ces derniers, quant à eux, seront oubliés et mourront convaincus d’avoir été précurseurs et incompris.

 

[les noms de quelques uns peuvent être dénichés par les érudits, un de ces jours je ferai un article avec quelques exemples, vous-même vous pouvez chercher, avec internet ça devient plus facile, mais la la plupart sont morts engloutis pour toujours dans la nuit noire de l’oubli et de la mort.]

[cf citation de Shopenauer : « Toute vérité franchit trois étapes. - D'abord, elle est ridiculisée. - Ensuite, elle subit une forte opposition. - Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence. »]

 

source : Bernard Werber Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu
ESRA Tome 4 [L'empire des anges]

 

Partager cet article

Repost0
8 mai 2018 2 08 /05 /mai /2018 16:10

Partager cet article

Repost0
24 avril 2018 2 24 /04 /avril /2018 13:59

Il fut un temps où "médicaments" était synonyme de "plantes médicinales" témoin cette brochure de 1914 sur la ville de Leipzig, dont une des activités était le commerce en gros des plantes médicinales

(mais depuis ça a changé !! Maintenant Big Pharma, et les speculateurs du GRAND CAPITAL  domine le secteur, qui est devenu pervers et pourri !!!)

 

Partager cet article

Repost0
21 avril 2018 6 21 /04 /avril /2018 09:28

même déjà envers les civils de son propre pays en temps de paix :

 

Partager cet article

Repost0
20 avril 2018 5 20 /04 /avril /2018 09:27

Un des romans les moins lus de Balzac : « Le médecin de campagne » 
(ici vous pouvez le lire in-extenso :
https://fr.wikisource.org/wiki/Le_M%C3%A9decin_de_campagne )

Contient l’image la plus nette de ce qu’était l’idéologie de classe de la bourgeoisie du XIXè siècle (rappelons ce qui est une des affirmations de base du marxisme : les idées et les productions littéraires des gens sont conditionnés par « les rapports matériels de productions » par leurs intérêts matériels de classe, soit qu’ils cherchent consciemment, ou inconsciemment à les justifier, soit qu’ils reflètent le monde vu à travers ces idées, ces préoccupations, les valeurs qui en découlent.

Et quand il parle de son élimination (dont il se vante et se félicite) des « crétins des Alpes » qui habitaient le village, autre enseignement, pareil que le livre, capital, de Sven Linqvist « Exterminez toutes ces brutes » les horreurs nazies ne sont pas tombées d’une autre planète ! elles sont le fruit logique de toute la pratique et les théories du siècle qui les a précédées. Et si on considère le premier (et donc le plus important ! comme dit la « sagesse des nations » : il n’y a que le premier pas qui coûte, le premier génocide nazi, celui qui a brisé le tabou moral et les a accoutumé à faire mourir, le plus économiquement possible un catégorie entière de personne à partir du moment où ils l’ont catalogués comme indésirable, donc l’Aktion T4 la fameuse « euthanasie » des fous et des handicapés, qui coûtaient selon la propagande tant de millions de marks au brave travailleur allemand, et de nos jours les partisans de la solution finale, qui se déroule sous nos yeux, sans que personne ne s’en émeuve, à part Jean-Marie Le Mené
(
http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2016/03/eug%C3%A9nisme-des-trisomiques-r%C3%A9ponse-%C3%A0-anne-sinclair.html ),

C’est une même logique de classe et fruit du rationalisme scientiste et économiste de l’époque (et de la notre) qui faisait qu’au XIXè siècle bourgeois tant d’auteurs disaient qu’il ne faut pas aider les pauvres ni recueillir les errants, etc., mais au contraire laisser se faire la sélections darwinienne à l’encontre des plus faibles, donc des moins dignes de vivre, la division entre riches et pauvres étant la conséquence logique du mérite de chacun il est normal que les pauvresse, les chemineaux et les fous meurent car ce sont des formes inférieures de l’espèce, il ne faut pas par une charité pas rationnelle les empêcher de mourir ! En fait la raison - derrière ! - la plus prégnante c’est que tout ça , ça coûte !! (souvenez-vous de la réforme qui a donné les workhouses en Angleterre !) dans le roman de Balzac :

« j’eus pour défenseurs quelques-uns de mes obligés et les membres du conseil de la Commune de qui j’intéressai l’avarice en leur prouvant combien l’entretien de ces pauvres êtres était coûteux, combien il serait profitable pour le bourg de convertir les terres possédées sans titre par eux en communaux »

tout est dit ! (et les raisons du colonialisme aussi !) dans ce candide aveu !

Bref  ce qu'il y a de plus choquant dans ce roman (et en même temps d'interessant ! c'est un sacré document historique, idéologique, moral, et tout et tout !) c'est l'idéologie de classe qui le remplit, le cynisme incroyable sous des tartines d'hypocrisie et de bien-pensance, la façon dont Benassis se vante d'avoir effectué la "solution finale" (car son transfert , de nuit, des crétins vers un autre lieu où ils « seront bien traités » - gratis ??? - ne ressemble que trop au « transfert vers l'est » des juifs décidé paraît-il à la conférence de Wansee !) des crétins, qui coûtent si cher à entretenir, et dont les propriétés inemployées pourront être mises en valeur, en qualifiant le respect viscéral et religieux des paysans pour la vie de ces innocents de "superstition" incompréhensible, incompréhensible ! le respect envers l'homo sacer (expression de Giorgio Agamben) pas rentable .... ça laisse une envie de vomir devant la "moralité" des bourgeois scientistes du XIXsiècle ! Et la façon dont il fait de la religion un allié pour apprendre aux paysans à respecter comme sacrée par contre la propriété privée (voir le chapitre 3 https://fr.wikisource.org/wiki/Le_M%C3%A9decin_de_campagne/3 ) montre bien le caractère d'idéologie de classe de tout ça. Marx n'était pas encore né mais qu'est-ce qu'on le comprend quand on a lu ça !

Eh oui ! un autre trait très important qu’on voit là c’est ce respect (Balzac, à l’instar de tous les bourgeois scientistes, « libre-penseurs », contempteurs « éclairés » de tout « obscurantisme » populaire  - de nos jours on dirait « populiste » ça non plus ça n’a rien d’innocent ! - assis tranquillement dans leur cynique égoïsme de classe bien-pensant, le qualifie de « superstition ») que ressentent viscéralement les paysans imprégnés de christianisme envers les « homo sacer » lisons dans la Wikipédia à l’article crétinisme :
« un crétin étant considéré comme un innocent, un bienheureux », et « les arriérés étaient recueillis dans les monastères au Moyen Âge ». De même en 1933-39 seule l’église catholique (ces pelés, ces galeux, prétendument « pédophiles », que l’idéologie actuelle se plaît tellement à stigmatiser, et à cataloguer son opposition à l’avortement et à l’euthanasie d’idéologie d’extrasensoriel !) en la personne de l’ évêque Van Gallen de Münster avait essayé de protester contre cette politique de Hitler.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
8 avril 2018 7 08 /04 /avril /2018 17:23

tiom inteligenta ! tiom pensiga !!! tiu enmetado de frazoj en la buŝoj de diversaj bestoj kaj aĵoj, aprezu
kaj pensu ...

"La tervermo: Ke la homoj penetradas la teron, fosas la teron kaj per ŝpato pikadas en ĝi - tion ili faras nur por spiti al mi. Ili scias, ke mi ne ŝatas tion, kaj tiel ili faras tion intence, nur por ĉagreni min.



La raŭpo: Haha, el mi fariĝu papilio, ĉu? Superstiĉo de oldulinoj, pura iluzio, infanecaj fabeloj. Estas science pruvita, ke ni raupoĵ havas nur viscerojn en ni, kaj ne flugilojn, neniujn kolorajn flugilojn! Oni kuntiriĝas, kaj finite la viv'!



La muŝo ĉe la fenestro: Mi jam scias, kie estas la limoj de la realeco.



La spegulo: La homo estas mia imago.



La florpoto: Mi estas laŭ vi nur peco da kalcinita argilo, ĉu? Mi, ĉu? Rigardu, mi petas, kio elkreskas el mi!
 


La latoj de la barilo: Vidu nur la stultajn arbojn, nenio krom branĉoj kaj neniu ordo!
 


La paliso latbarila: Ektrankviliĝu! Latoj. La latbarilo estas mi.



La fiherboj: Mirindaj arboj, ĉu? Stultaĵoj!Rigardu foje al mi, kiam mi havos kvincent jarojn!



La angulŝtono: La suno, ĉu? Tia pigrulino! Ĉiam nur vagadi! - Ĝi ne havas firman starpunkton.



La bovofekflano: Pum! Tiel do! Mi ĵus evoluigis mian tutan personecon!



La koko: Ankoraŭ ne mateniĝas. Ankoraŭ mi ne donis la signon! "

 

 

 

il estas de Karel Ĉapek

tradukis Cezaro

Partager cet article

Repost0
31 mars 2018 6 31 /03 /mars /2018 09:49

"Penser à Dieu est une action"
(Joubert)

Pascal – le pari

- Examinons donc ce point, et disons : « Dieu est, ou il n'est

pas. » Mais de quel côté pencherons-nous ? La raison n'y peut

rien déterminer : il y a un chaos infini qui nous sépare. Il se

joue un jeu, à l'extrémité de cette distance infinie, où il

arrivera croix ou pile. Que gagerez-vous ? Par raison, vous ne pouvez

faire ni l'un ni l'autre ; par raison, vous ne pouvez défendre nul

des deux.

Ne blâmez donc pas de fausseté ceux qui ont pris un choix ; car

vous n'en savez rien.

- « Non ; mais je les blâmerai d'avoir fait, non ce choix,

mais un choix ; car, encore que celui qui prend croix et l'autre

soient en pareille faute, ils sont tous deux en faute : le juste est

de ne point parier »

- Oui ; mais il faut parier. Cela n'est pas volontaire, vous êtes

embarqué. Lequel prendrez-vous donc ? Voyons. Puisqu'il faut

choisir, voyons ce qui vous intéresse le moins. Vous avez deux

choses à perdre : le vrai et le bien, et deux choses à engager :

votre raison et votre volonté, votre connaissance et votre béatitude

; et votre nature a deux choses à fuir : l'erreur et la misère.

Votre raison n'est pas plus blessée, en choisissant l'un que

l'autre, puisqu'il faut nécessairement choisir. Voilà un point

vidé. Mais votre béatitude ? Pesons le gain et la perte, en prenant

croix que Dieu est. Estimons ces deux cas : si vous gagnez, vous

gagnez tout ; si vous perdez, vous ne perdez rien. Gagez donc qu'il

est, sans hésiter.

- « Cela est admirable. Oui, il faut gager ; mais je gage

peut-être trop. »

- Voyons. puisqu'il y a pareil hasard de gain et de perte, si vous

n'aviez qu'à gagner deux vies pour une, vous pourriez encore gagner

; mais s'il y en avait trois à gagner, il faudrait encore jouer

(puisque vous êtes dans la nécessité de jouer), et vous seriez

imprudent, lorsque vous êtes forcé de jouer, de ne pas hasarder

votre vie pour en gagner trois, à un jeu où il y a pareil hasard de

perte et de gain. Mais il y a une éternité de vie et de bonheur. Et

cela étant, quand il aurait une infinité de hasards, dont un seul

serait pour vous, vous auriez encore raison de gager un pour avoir

deux ; et vous agiriez de mauvais sens, en étant obligé à jouer,

de refuser de jouer une vie contre trois à un jeu où d'une infinité

de hasards il y en a un pour vous, s'il y avait une infinité de vie

infiniment heureuse à gagner. Mais il y a ici une infinité de vie

infiniment heureuse à gagner, un hasard de gain contre un nombre

fini de hasards de perte, et ce que vous jouez est fini. Cela ôte

tout parti : partout où est l'infini, et où il n'y a pas infinité

de hasards de perte contre celui du gain, il n'y a point à balancer,

il faut tout donner. Et ainsi, quand on est forcé à jouer, il faut

renoncer à la raison pour garder la vie, plutôt que de la hasarder

pour le gain infini aussi prêt à arriver que la perte du néant.

Car il ne sert de rien de dire qu'il est incertain si on gagnera,

et qu'il est certain qu'on hasarde, et que l'infinie distance qui est

entre la certitude de ce qu'on s'expose, et l'incertitude

de ce qu'on gagnera, égale le bien fini, qu'on expose certainement,

à l'infini, qui est incertain. Cela n'est pas ; aussi tout joueur

hasarde avec certitude pour gagner avec incertitude ; et néanmoins

il hasarde certainement le fini pour gagner incertainement le fini,

sans pécher contre la raison. Il n'y a pas infinité de distance

entre cette certitude de ce qu'on s'expose et l'incertitude du gain ;

cela est faux. Il y a, à la vérité, infinité entre la certitude

de gagner et la certitude de perdre. Mais l'incertitude de gagner est

proportionnée à la certitude de ce qu'on hasarde, selon la

proportion des hasards de gain et de perte. Et de là vient que, s'il

y a autant de hasards d'un côté que de l'autre, le parti est à

jouer égal contre égal ; et alors la certitude de ce qu'on s'expose

est égale à l'incertitude du gain : tant s'en faut qu'elle en soit

infiniment distante. Et ainsi, notre proposition est dans un force

infinie, quand il y a le fini à hasarder à un jeu où il y a

pareils hasards de gain que de perte, et l'infini à gagner. Cela est

démonstratif ; et si les hommes sont capables de quelque vérité,

celle-là l'est.

« Je le confesse, je l'avoue. Mais encore n'y a-t-il point

moyen de voir le dessous du jeu ? » 

- Oui : l'Ecriture, et le reste, etc.  (de nos jours j'ajouterait Rupert sheldrake, les récits de NDE ouhttp://monblog.ch/letrehumain/?story=l-adn-fantome-et-realite-de-l-esprit)

- « Oui ; mais j'ai les mains liées et la bouche fermée ; on

me force à parier, et je ne suis pas en liberté ; on ne me relâche

pas. Et je suis fait d'une telle sorte que je ne puis croire. Que

voulez-vous donc que je fasse ? « 

- Il est vrai. Mais apprenez au moins que votre impuissance à

croire, puisque la raison vous y porte, et que néanmoins vous ne le

pouvez, vient de vos passions. Travaillez donc, non pas à vous

convaincre par l'argumentation des preuves de Dieu, mais par la

diminution de vos passions. Vous voulez aller à la foi, et vous n'en

savez pas le chemin ; vous voulez vous guérir de l'infidélité, et

vous en demandez les remèdes : apprenez de ceux qui ont été liés

comme vous, et qui parient maintenant tout leur bien ; ce sont gens

qui savent ce chemin que vous voudriez suivre, et guéris d'un mal

dont vous voulez guérir. Suivez la manière par où ils ont commencé

: c'est en faisant tout comme s'ils croyaient, en prenant l'eau

bénite, en faisant dire des messes, etc. Naturellement même cela

vous fera croire et vous abêtira.

« Mais c'est ce que je crains. »

- Et pourquoi ? qu'avez-vous à perdre ?...

Mais, pour vous montrer que cela y mène, c'est que cela diminue

les passions, qui sont vos grands obstacles.

Fin de ce discours. - Or, quel mal vous arrivera-t-il en

prenant ce parti ? Vous serez fidèle, honnête, humble,

reconnaissant, bienfaisant, ami sincère, véritable. A la vérité,

vous ne serez point dans les plaisirs empestés, dans la gloire, dans

les délices ; mais n'en aurez-vous point d'autres ? Je vous dis que

vous y gagnerez en cette vie, et que, à chaque pas que vous ferez

dans ce chemin, vous verrez tant de certitude du gain, et tant du

néant de ce que vous hasardez, que vous connaîtrez à la fin que

vous avez parié pour une chose certaine, infinie, pour laquelle vos

n'avez rien donné.

 

Quelques réflexions en passant :

- Vu comment il est présenté, la foi parait y être par intérêt , mais ça peut étre considéré comme un début de cheminement.

- moi-même on peut dire que j’ai fait le pari de Pascal vers 1970, après avoir découvert la philo. Bon par la suite ça n’a rien changé, mais ces années-là si, et un parcours n’est pas l’autre.

" . . . Terura ligo; vagas en nebulo
Unikaj homoj en mistero sama »
      (Marjorie Boulton)

 

 

Un conte Socratique : Dans le ventre de la mère, deux bébés discutent. L’un est croyant, l’autre non.
- Bébé-Athée (BA): Eh toi, tu crois à la vie après l’accouchement ?
- Bébé-Croyant (BC): Bien sûr. C’est évident que la vie après l’accouchement existe. Et nous sommes juste ici pour devenir forts et prêts pour ce qui nous attend après.
- BA : Tout ça c’est insensé. Il n’y a rien après l’accouchement. Est-ce que tu peux t’imaginer toi, à quoi une telle vie pourrait ressembler ?
- BC : Eh bien, je ne connais pas tous les détails. Mais là-bas il y aura beaucoup de lumière, beaucoup de joie. Et par exemple là-bas on va manger avec notre bouche.
- BA : Mais c’est du n’importe quoi ! Nous avons notre cordon ombilical et c’est ça qui nous nourrit. Et de cette autre vie, il n’y a encore eu aucun revenant. La vie se termine tout simplement par l’accouchement.
- BC : Non ! Je ne sais pas exactement à quoi cette vie après l’accouchement va ressembler mais dans tous les cas nous verrons notre maman et elle prendra soin de nous.
- BA : Maman ? Tu crois en maman !? Et où se trouve-t-elle ?
- BC : Mais elle est partout ! Elle est autour de nous ! Grâce à elle nous vivons, et sans elle nous ne sommes rien. Elle veille sur nous à chaque instant.
- BA : C’est absurde ! Tu l’as déjà vue toi ? Moi non ! C’est donc évident qu’elle n’existe pas. Et puis, si elle existait vraiment, pourquoi ne se manifeste-t-elle pas ?
- BC : Eh bien, je ne suis pas d’accord. Car, parfois lorsque tout devient calme, on peut entendre quand elle chante… sentir quand elle caresse notre monde… Je suis certain que notre Vraie vie ne commence qu’après l’accouchement.

- Appliquer la philosophie à la vie quotidienne, c’est sortir de l’amnésie. (et c'est valable pour toutes les philosophies, le marxisme par exemple ça serait vachement utile ! )

(Mais comment faire le pari de Pascal, ou même seulement y réfléchir sérieusement, sans se retrouver intellectuellement (et peut-être socialement) au banc de la société ! tellement Il est certes permis de nos jours d'adhérer à la religion ou à la philosophie de son choix, mais à la condition, tacite, de ne pas y croire vraiment !   )

 


 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
8 février 2018 4 08 /02 /février /2018 18:23

« Je fais tout pour vous faire plaisir, je viens à la mer pour vous et tu t'ingénies à me contrarier » (André Maurois « Le cercle de famille ») ça c'est bien une réaction de bonne-femme !

Partager cet article

Repost0
16 janvier 2018 2 16 /01 /janvier /2018 11:09

- Kemi Séba héros antique et frère de l'humanité

Partager cet article

Repost0

2CCR

ALAIN BENAJAM
un paysan de l'Allier

http://www.petitions24.net/forum/47277
 Quand on vit dans l'Europe actuelle,on comprend le dégoût et la haine que les gens d'Europe de l'Est avaient pris pour la langue russe
une effarante chape de plomb médiatique pèse sur le basculement linguistique en cours
    defenselanguefrancaise.org Aujourd'hui il y a sur les murs de Paris plus de mots anglais qu'il n'y avait de mots allemands pendant l'Occupation (Michel Serres) Seuls les banquiers peuvent voler le peuple en plein jour sans avoir la police aux trousses...Jovanovic : il faut NATIONALISER LES BANQUES sans aucune indemnité, et mettre au point un tribunal pour les traduire en justice

le NWO alias le N.O.M. = Nouvel Ordre Mafieux

M'ame MEDEF et la  police

Pièces et main d'oeuvre
Olivier Demelenaere

ANONYMOUS
CHISTOPHER BOLLYN 
 INFOSYRIE
TOUCHE PAS à MON LABO !
La misère a un sourire tu sais?  oui je sais
...
SaveFrom.net  
Réseau Voltaire France

Mon site en Espéranto
BASTAMAG

Il faudra bien tenter de trouver des réponses, même si celles-ci peuvent s’avérer explosives 

une vraie civilisation : CAHIERS DE COUTURE

le dissident de Genève

MANIPULATION TOTALITAIRE DIGNE DE L'URSS   Les millliards perdus du Pentagone

Le soupçon d'ue manipulation d'Etat

donner la parole au peuple

ESPERANTO

Le plus grand dictionnaire  espéranto-français en ligne !

FUMER TUE ! CRAC BOUM HUE !

pour écouter ci-dessous cliquer dans le rectangle noir !

tiens des femmes portant un "voile islamique"

dictionnaires multilingues, exemple

Tous ses nouveaux articles sont du plus haut interêt

ambiance de merde, société détraquée et psychosée, rumeur meurtrière, flicaille 1 mort innocent tué par la bétise des gens 

"Tout pouvoir corromp, tout pouvoir absolu corromp absolument" il n'y a pas de pire poison de PIRE en PIRE

 Les pilotes français des avions qui ont fait ça vont-ils être poursuivis par leur conscience pour le restant de leur vie  ? 

Kadhafi (القذافي) dans l'intimité

LABOURSTART

Les-diables-sont-déchainés

Earth Liberation Front

Front de Libération des Animaux

Phil Glass NIGHT TRAIN SaveFrom.net

Mendelssohn Menuhin Furwangler SaveFrom.net

BRAVE NEW WORLD

on réédite les erreurs des années 20 
Forces international

IMMONDE FRANCE transformée en cauchemar !créez des fonctionnaires
Saddam face à l'histoire  

le racisme est en dernière analyse un racisme anti-pauvres reflechissez ... à quand une assoc anti-raciste pour défendre ceux-ci ? ça risque pas: les assoc anti-racistes sont composées de riches et de bourgeois !  L'Occident va crever de ne plus se toucher 

DES GENS 15è arrond. Quand Paris était encore une ville du peuple
défendons la langue française
et les autres domo dico 

 

 

La vraie vie  reconnaitre les papillons  découvrir le monde des insectes: FABULEUX!
http://fauneflore06.site.voila.fr/pages/insecte/insecte.htm#Ordres 

tous les oiseaux leur chant etc

France actuelle: HORREUR ABSOLUE à quoi on nous prépare 

17 mesures d'URGENCE
le monde dont nous voulons le contraire de celui qu'on nous impose  tout ça va bientôt être INTERDIT par les arrêtés municipaux fascistes détraqués

http://dont-stop-the-chicha.skyrock.com/

"il va falloir reconnencer à sculpter les facades des maisons, à vivre dans le beau, pourquoi toujours la merde et la sous-merde ?!"

ne pas laisser tomber avant d’avoir commencé, nos enfants ont besoin de nous

dépéchez-vous avant que les règlements municipaux n'interdisent de mettre des plantes odoriférantes dans son jardin: semences BIO de fleurs et de légumes rares 

Joseph Moshe? on a retrouvé Joseph Moshe ! mais comment se fait-il qu'aucune date de liberation n'est indiquée, ni de jugement? et comment se fait-il qu'aucun journaliste n'a pris la peine d'aller le visiter pour en avoir le coeur net sur ce qu'il est?

Diana

Il y a eu 2 génocides, sauf que le deuxième n'a bénéficié d'aucune commémoration

http://www.parasciences.net/

CABANES DANS LES ARBRES

TOUTES LES GALAXIES !

KURT SONNENFELD

Bruxelles 11 septembre 2008

vidéo à regarder jusqu'au bout, c'est là que se trouve le plus important !!

petit à petit ça se sait LA NATURE DU CAPITALISME et la psychologie de ses "kapos"

Chute libre dans la barbarie tout citoyen français vit maintenant dans une insécurité de tout instant, à chaque moment un cauchemar ignoble peut s'abattre sur lui quand on vous disait de pire en pire contre ces horreurs, ce cancer qui ronge la FRANCE lapétition 

pour le receuil de témoignages

la France montrée du doigt par Amnesty International pour les excès de la police et  l’impunité dont jouissent leur auteurs (la Chine nous donne une leçon !)  faute de structure d’enquête indépendante et avec une justice plus prompte à classer les affaires qu’à les juger. et voilà un qui lâche le morceau et explique beaucoup de choses - un témoignage de l'intérieur! - plein d'exemples de cette mentalité Tout ça vient de leur impunité
 http://outre-vie.forum
poésie et astronomie

poésie de Francis Jammes
* discours anti-secte comme support de l’idéologie néolibérale *
apparitions en Egypte

 Daninos disait: "L'esprit, comme le parachute, doit être ouvert pour fonctionner."
* les OVNIs en Argentine 



la lettre de la vieille dame :

les Bistrots Résistants

NB : pour regarder cette vidéo il faut cliquer sur le titre "les Bistrots Résistants" en bleu sous le cadre, qui sert de lien avec le site Dailymotion. Là, la video fonctionne et peut être visionnée

 

Ne plus respecter les lois liberticides
 
Zygmunt Bauman
"On a beau parler des droits de l'homme, il faut d'abord respecter l'individu et sa liberté. Sinon, c'est du vent, un beau discours qui ne sert à rien à nous les vivants." (Gao Xingjian)

PAUVRE ARGENTINE!

SANS DROITS SANS VOIX

féroce inégalité des sexes ! quand cela cessera-t-il ?
l'affaire Fortin
halte à l'inhumanité du racisme anti-homme !

papillons  - en 2008  carabus coriaceus ?
oiseaux  dictionnaire HINDI

c'est délicieux  !

cuisine de Rosine
cuisine syrienne
v Merveilleux tableaux

vun miracle nommé Bubulle
une analyse sociologique lumineuse des dérives actuelles :

le critère? être minoritaire !!

"nos impôts utilisés à payer des hystériques qui traitent de secte tous ceux qui ne se soignent pas ou ne pensent pas comme tout le monde."dry.gif

la-delation-aveugle/

"L'enfer est pavé de bonnes intentions" v


">

texte libre 4 en haut à droite

texte libre n° 2 à droite au milieu

ECOUTER en LISANT: (Phil Glass)

années 50 époque moins constipée que maintenant qu'est-ce qu'on vous regrette !
Je suis un sentimental - Eddie Constantine SaveFrom.net

NOUVEAU:  ICI LES CHANTS DE TOUTES LES ESPECES D'OISEAUX DU MONDE ENTIER  

Voyages en ASIE

 

FLORE EN LIGNE !

identification des plantes

identification des fleurs composées (à capitule)

herbier très détaillé des espèces les plus courantes

 

IMMONDE ! on se croirait en URSS !

alors la frontière n'existe plus: http://www.maitrepo.com/a

Haïkus

jouer au TAROT : télécharger

rue Affre  

  Fabuleux ROSSINI SaveFrom.net
v Abdelhalim Hafez

v "ah  mais ça ne finira jamais"
v Je veux dire au monde une histoire
*pour découvrir le monde des insectes, FABULEUX!
http://fauneflore06.site.voila.fr/pages/insecte/insecte.htm#Ordres
c'est vrai, en France aussi on ne voit presque plus jamais de mouches! comment ça se fait?

tous les oiseaux, chants, etc

situation  terrifiante

v NOTRE PLANETE INFO

Que reste-t-il de la démocratie?
Une vraie société c'est ça

une évolution politique véritablement glaçante  

le vin le meilleur aliment anti-vieillissement:

¿Seremo entregados a los barbaros fieros?
¿Tantos milliones de hombres hablaremos inglés?
¿No hay mas nobles hidalgos ni bravos caballeros ?
¿Callaremos ahora para llorar despues? (Ruben Dario)

patriotisme pas mort vive la Russie !



Tites boules émotives pour vos commentaires
                                     
 
                

PLIAJ MIENETOJ

d'autres ici

nous ne sommes qu'une poignée à percevoir la gravité du phénomène et ses menaces sur les libertés individuelles.pureté et santé ces notions ont été un cocktail explosif chaque fois que l'Etat s'est focalisé névrotiquement dessus n'est-ce pas ?le tabac comme "rideau de fumée" 

le si beau et si expressif visage de barbara !  on aurait envie de le couvrir de baisers  "Quand reviendras-tu ?"

NB : pour regarder cette vidéo il faut cliquer sur le titre " Quand reviendras-tu?" en bleu au-dessus du cadre,ili sert de lien avec le site Dailymotion. Là, la video fonctionne et peut être visionnée



http://www.lipsheim.org/forum/agora/
*
éthique des bistrots versus milices 

1/ Ne plus être muet : faire circuler ces informations autour de soi.
2/ Ne plus financer la mondialisation : consommer uniquement local, régional, artisanal.
3/ Ne plus respecter les lois liberticides : désobéir.
4/ Ne plus consommer la propagande : jeter sa télévision et sa radio.
5/ Ne plus être invisible : parler, faire du situationisme, occuper la rue.
6/ Ne plus être un esclave : devenir paysan, artisan, commerçant, indépendant.
7/ Ne plus être dépendant : devenir autonome (énergie, alimentation, santé, culture).
8/ Ne plus être un robot : rire, danser, chanter, dessiner, fumer, boire, partager, découvrir, etc.

">

texte libre au milieu à droite

">

les vrais liens TOUS