Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
http://miiraslimake.hautetfort.com/

">
puisque le nouvel over-blog est une vraie merde mon futur blog sera (y aller regarder dès maintenant) : http://miiraslimake.eklablog.com
QuAnd celui-ci s'arrêtera il faudra aller chercher la suite à cette adresse
VOXimage.png
  "Sur vojo de l'vivo nun vagas mi sola,
Senzorge al kie la tempo min blovas;
Ĉar, kvankam min celus eĉ vorto konsola,
En aĝ' mia nuna mi vivi ne povas" (Edmond Privat)Presidentielles 2012 sortie de l'euro 
Union populaire republicaine
q uand ce blog s'arrêtera il faudra aller le chercher sur cette adresseand celui-ci s'arrêtera il faudra aller le chercher à cette adresse

Texte Libre 1 en-tête

VIVE LE MRAP ! VIVE LES CATHOLIQUES !

le scandale du siècle Durant 50 ans on a cultivé l'horreur de l'URSS son totalitarisme, sa barbarie cauteleuse, ses flics puants, son intrusion dans la vie privée des gens, on nous a fait peur de ce contre-modèle c'était l'abomination le danger qu'on opposait à nos pays civilisés et libres Et dire qu'on était prêt à faire la guerre pour ne pas tomber dans une telle société maintenant on les imite! en pire ! u-p-r Asselineau le seul qui interdira les RFID LA Banque Centrale Européenne n'est « INDÉPENDANTE » que d'une seule chose : DU SUFFRAGE UNIVERSEL  Arnaques de la GRANDE DISTRIBUTION Turquie état policier barbare pour nos enfants nos familles la société Refus TOTAL directive scélérate Les américains ont PEUR de s'indigner c'est le but recherché Morts etat-d'Anne  LES MOTS argument de mouton fasciste DEFENSE des DATES seuls ceux qui ont connu ça comprennent horreur Mépris des gens atteintes à leur dignité et conditions de vie ce qui viendra après LES LABOS  Marksaj studoj

à BAS l'invasion amerloque ! à bas l'anglicisation obsessionnelle d'OVER-BLOG !!!

Recherche

Texte libre 2 en bas à droite

Un seul Etat ce n'est pas l'apocalypse ni la fin du monde

on n'avait plus entendu ce genre de propos depuis la fin de l'URSS et du KGB

avant la purification ethnique 
v"ce qu'il y a de terrible quand on cherche la vérité c'est qu'on la trouve"
v Kawther Salam
ECOUTER en LISANT:

un peu de métaphysique

un chagrin insondable

v Shajarian :

Kazi Nazrul Islam le grand poète bengali


Dum vivas mi :

*Le Temps des Fleurs (et le temps où Dalida vivait)

* Un jour tu verras 

Steve Reich:

 

BRUCH le plus puissant concerto 

Ils disent

 Natacha Atlas :


Savoir, résister, avant qu'il ne soit trop tard

des choses que vous n'avez pas vues à la télé

(que réfléchissent ceux qui se chauffent au fuel: Est-ce que vous retrouvez vos chaudières effondrées après une nuit de fonctionnement?)

v la fatwav les humanistes commencent à prendre peurv Espace Libre

par exemple

les "experts" en qui on met notre confiance sont achetés et mententv

SAVEZ-VOUS QUE MAINTENANT IL Y A UN DICTIONNAIRE chinois- français SUR INTERNET ?

v sud de l'Iran
v les couleurs de l'INDE

v mousselines: "vents tissés" disaient les romains

histoire de l'INDE - 1ère partie

nostalgie d'Alger

l'argentine  est un des plus beaux pays au monde
v à la frontière Sino-Mongolev monts Altaï en Sibérie:  Fabuleux !v la Pologne

on vous donne des idées caricaturales sur les gens,
les trouvez-vous vraiment "constipés" ces iraniens? :
sauf comme tout le monde quand ils sont sur la  tombe de leur mère

v devant une logique comme celle-là le refus doit être total ! v  

Un texte capital à lire "comme boivent les poules: en relevant fréquemment la tête pour faire couler" : Le racisme anti-pauvres

toutes les espèces végétales et animales aves liens images etc
 SEA SHEPHERD

La végétation d'Uruguay

TOUTE l'actualité scientifique

DANIEL faisait partie du "Mouvement du Graal"en mémoire de lui les voici

présentation

 

v ATTRACTEURS ETRANGES v fractales v Morphogénèse

v NOUVEAU ! Un portail sur le monde musulman

carnets de poésie

Comte-Sponville

MES PIEDS SE SONT SEPARES DE TES PIEDS

La nature vampirique du capitalisme actuel qui vit de suçer la vie des êtres et des peuples":
Le capitalisme est devenu le plus grand ennemi de  l'individu
vie cauchemardesque des américains de classe moyenne
v une vision autoritaire et monochrome de la société


archives totales ">

texte libre 3 = vrai accès aux archiv

24 mars 2008 1 24 /03 /mars /2008 13:05
la différence entre  être malade , ou tout simplement mettre un enfant au monde,  en france et aux USA c'est ça


http://ouistiti.wordpress.com/2008/01/31/un-bebe-cher/

il est important de se souvenir de ces différences

Avec les idéologues actuels au pouvoir notre Sécu est ses principes  base de la Civilisation et de la démocratie, sont menacés,  NE LAISSONS PAS FAIRE! et DEFENDONS-LA !


Partager cet article
Repost0
18 mars 2008 2 18 /03 /mars /2008 23:47

Populus = démos

Le  "Populisme" c’est :

1 = Humanisme et choix des valeurs, humanistes, morales, sociale etc, et non du mensonge et de l’expoitation des mots pour des interêts de voleurs comme les escrocs

2- être tout bonnement un homme d’Etat, au service de son pays et non des flibustiers qui le razzzient, et de l’interêt général, et un homme d’état démocratique qui sert l ‘interet de son peuple tout bonnement

3 le choix du peuple c’est à dire des gens, on retrouve l’humanisme

4 c’est remettre les principes politiques etc sur leur pieds

5 c’est le courage, le vrai

en résumé le « populisme » c’est l’inverse du « mafiosime »

c’est ça le vrai sens du débat du « populisme », c’est les gens des populi ou la Cosa Nostra de la finance

 

(et ben oui ! bien sûr je sais très bien que l’emploi de ce terme comme ces milieux et leurs séides le font c’est une grande maneuvre de manipulation très comparable à celles de Staline et autres, mais il ne faut pas résister au plaisir de la dignité du vocabulaire vrai, qui permet justement à analyser les choses sainement et à échapper à leurs maneuvres)

Deŭ citations en conclusion/compréhesion:

« Les mots dévoyés de leur sens deviennent des armes capables de nous détruire, capable aussi de nous empêcher de penser. C’est un processus effrayant » (Silvia Cattori)

« La plej grava afero komprenenda kaj memorenda estas ke tiuj, kiuj profitas la nunan ĥaoson kaj la komentistoj, kiujn ili instalis en la komunikiloj, ne ĉesas misinformi kaj misorienti. Neniam kontraŭmetu argumentojn al iliaj deklaroj nek al ĉiuj uzurpitaj terminoj kiujn ili kutime uzas. Neceas kategorie rifuzi kaj forlasi ilin. Ili gvidos neniun ien ajn. » (John Berger)

«En France, c'est le film «Dupont Lajoie» (Yves Boisset, 1974) qui illustre de manière à la fois emblématique et caricaturale, l'acte de naissance d'une nouvelle Gauche, dont le mépris des classes populaires, jusque-là assez bien maîtrisé, pourra désormais s'afficher sans le moindre complexe. C'est, en effet, au lendemain de la défaite sanglante du peuple chilien, défaite dont le pouvoir alors traumatisant est, aujourd'hui bien oublié, que cette nouvelle Gauche s'est progressivement résolue à abandonner la cause du peuple (dont chacun pouvait désormais mesurer les risques physiques que sa défense impliquait) au profit d'une réconciliation enthousiaste avec la modernité capitaliste et ses élites infiniment plus fréquentables. C'est alors, et alors seulement, que l'«antiracisme» (déjà présenté, dans le film de Boisset, comme une solution idéale de remplacement) pourra être méthodiquement substitué à la vieille lutte des classes, que le populisme pourra être tenu pour un crime de pensée et que le monde du showbiz et des médias pourra devenir la base d'appui privilégiée de tous les nouveaux combats politiques, aux lieux et place de l'ancienne classe ouvrière.»

«Dans le «Figaro magazine» du 6 janvier 2007, Alain-Gérard Slama écrit que «les deux valeurs cardinales sur lesquelles repose la démocratie sont la liberté et la croissance». C'est une définition parfaite du libéralisme. À ceci près, bien sûr, que l'auteur prend soin d'appeler «démocratie» ce qui n'est, en réalité, que le système libéral, afin de se plier aux exigences définies par les «ateliers sémantiques» modernes (on sait qu'aux États-Unis, on désigne ainsi les officines chargés d'imposer au grand public, à travers le contrôle des médias, l'usage des mots le plus conforme aux besoins des classes dirigeantes). Ce tour de passe-passe, devenu habituel, autorise naturellement toute une série de décalages très utiles. Si, en effet, le mot «démocratie» doit être, à présent, affecté à la seule définition du libéralisme, il faut nécessairement un terme nouveau pour désigner ce «gouvernement du Peuple, par le Peuple et pour le Peuple» où chacun voyait encore, il y a peu, l'essence même de la démocratie. Ce nouveau terme, choisi par les ateliers sémantiques, sera évidemment celui de «populisme». Il suffit, dès lors, d'assimiler le populisme (au mépris de toute connaissance historique élémentaire) à une variante perverse du fascisme classique, pour que tous les effets désirables s'enchaînent avec une facilité déconcertante. Si l'idée vous vient, par exemple, que le Peuple devrait être consulté sur tel ou tel problème qui engage son destin, ou bien si vous estimez que les revenus des grands prédateurs du monde des affaires sont réellement indécents, quelque chose en vous doit vous avertir immédiatement que vous êtes en train de basculer dans le «populisme» le plus trouble, et par conséquent, que la «Bête immonde» approche de vous à grands pas. En «citoyen» bien élevé (par l'industrie médiatique), vous savez alors aussitôt ce qu'il vous reste à penser et à faire.



Jean-Claude Michéa

Partager cet article
Repost0
17 février 2008 7 17 /02 /février /2008 14:27


Le total des 500 plus grandes fortunes professionnelles de France est passé en un an de 200 à 280 milliards d’euros et
pèse désormais 15% du PIB contre 6% il y a dix ans, selon le classement 2007 établi par le magazine Challenges. Au cours de la décennie 1997-2007, le patrimoine professionnel des 500 plus grosse fortunes a triplé et a progressé trois fois plus vite que la richesse nationale, note le magazine.

En tête du classement de Challenges pour la troisième année consécutive, le patron de LVMH, Bernard Arnault, a vu sa fortune professionnelle passer en dix ans de 3,3 milliards à 23 milliards d’euros. Le classement ne change pas pour les deux places suivantes, toujours occupées par le patron du groupe Auchan, Gérard Mulliez et sa famille, avec 17 milliards d’euros, et Liliane Bettencourt des cosmétiques L’Oréal, avec plus de 15 milliards. Avec plus de 10 milliards d’euros, François Pinault, le PDG du groupe de luxe PPR, ravit la 4e place à l’industriel Serge Dassault qui recule en 7e position.

Source:  Le Moniteur




après on se plaindra que les caisses sont vides !!!


Partager cet article
Repost0
9 février 2008 6 09 /02 /février /2008 19:20
dans quel pays totalitaire cruel et barbare ? Ici, en France.
Soucieux de la bonne santé des “individus” que nous sommes, les policiers s’appliquent fréquemment à faire souffler les automobilistes dans les alcootests. Limite autorisée, 0,25 mg. d’alcool par litre d’air expiré. Entre 0,25 et 0,40, le pékin peut abandonner son véhicule, et rentrer chez lui à pieds. Dans la nuit du 9 au 10 octobre 2007, un automobiliste est invité à souffler dans le ballon. Manque de chance, le résultat est accablant, 0,43 mg. Pour ces 0,03 mg., l’"ivrogne" présumé va être menotté, passer d’un commissariat à l’autre, puis en cellule de dégrisement immonde, et puis être mis à nu -c’est la procédure- avec interdiction de prévenir sa famille car son téléphone portable lui a été confisqué -toujours la procédure. Interpellé tel un criminel, à 2 heures du matin, cet homme ne sera relâché qu’à 15 h 30, après qu’un policier compatissant (cela existe encore) explique que s’il était tombé sur lui, il aurait été autorisé à rentrer pieds, sans autre suite judiciaire. Au final, on lui explique qu’ il n’y aura pas de casier pour si peu -alors qu’il a été photographié sous tous les angles. (D’après Le Canard Enchaîné, 14 novembre 2007)

vous savez combien de verres de bon vin ça représente 0,25 (pour le moment ....) ?
Une conclusion: vendez tous votre voiture, et commencez tout de suite (de toutes façons ....) à pratiquer la décroissance soutenable, peut-être ansi retrouverez -vous la SECURITE, la dignité et la liberté ? Et puis les lobbies des firmes automobiles financeurs de partis de droite se casseront la geule, bien fait pour eux!
et puis moins de stress et d'angoisse (très mauvais pour les réflexes le stress et les soucis! ...)


En attendant la Révolution, la vraie, comme en 89 et qu'on  pende quequ'z'uns à la lanterne

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2008 7 06 /01 /janvier /2008 23:15

à partir d'une protestation devant l'évolution fascistoïde que connait (dans tous les pays ! en France aussi )  l'usage de la réglementation étatique contre les automobilistes (et il n'est sans doute pas si paradoxal (.....) que plus on rend l'automobile INDISENSABLE à la survie  même, plus on rend le droit de conduire précaire, persécuté, totalitaire, insécure et fliqué)  cet intellectuel canadien "lève le lièvre ", soulève le fond du problème de la perversité, de l'évolution faisandée de la pensée politique de nos autorités actuelles.
http://www.pierrelemieux.org/artroute.html

C'est un problème de fond.

Et de première importance pour la survie de la Civilisation entute.
http://www.noslibertes.org/

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2007 5 07 /12 /décembre /2007 20:05
dans cette page
http://desordresmondiaux.site.voila.fr/KatrinaBush.htm
du site de Pierre-Henri Bunel
allez voir ce qui concerne Katrina, à partir de

Les SDF en cols blancs

 

Il faut bien se rendre compte d’une chose, le modèle américain que nous vantent certains hommes politiques français est générateur de drames terribles.

Vous commencerez peut-être à comprendre ce que c'est que la face cachée de nos sociétés, et ce que c'est qu'une vie (comme dit Vivianne Forrester, une vie ça se vie TOUJOURS à la première personne du singulier) une vie foutue, tout à coup sombrée, sans espoir, par la perversion d'une société dévoyée, (et par la divorcomanie et l'égoïsme féroce des femmes!)

"Mais tant que le modèle américain"  et le notre !  "tourne dans ses sphères qui ont accès aux médias, les quelques quinze pour cent de marginaux – quelle que soit la raison de leur situation – ne se voient pas. Il en meurt tous les jours – suicide, maladies, assassinats – qui finissent leur passage sur terre dans les crématoires publics."


Partager cet article
Repost0
1 décembre 2007 6 01 /12 /décembre /2007 14:05


Depuis 35 ans les routes sont devenues 6 fois plus sûres (2 fois plus de vehicules, 3 fois moins de morts - de 16 000 en 1972 à 4 600 en 2007), et dans le même temps les autorités sont 6 fois plus « remontées » à clamer contre l’insécurité routière. C’est un fait très important du point de vue politico-idéologique.
Et qui donne froid dans le dos ….


Partager cet article
Repost0
17 octobre 2007 3 17 /10 /octobre /2007 10:00

Voilà près de neuf mois que dure la grève à C. Woo Trading (en anglais dans le texte...). Après le refus de la direction coréenne en août et septembre 2006 d'entamer des négociations collectives avec le syndicat indépendant légalement élu et le licenciement abusif de deux de leurs responsables syndicaux, les travailleurs montent un piquet de grève en face de l'usine. La police de la zone franche, des "agents de sécurité" privée et des policiers municipaux de Rosario interviennent alors pour disperser les grévistes à coups de matraque, faisant au moins 50 blessés parmi les ouvriers syndiqués. La police bloque l'entrée de la zone, empêchant le ravitaillement en eau et en vivres des grévistes, et interdit aux travailleurs de rejoindre le piquet de grève. Fin septembre, en signe de représailles à l'encontre des grévistes et en violation flagrante du droit du travail philippin, la direction de l'entreprise licencie 116 ouvriers et en octobre, elle fait démonter les abris de fortune érigés par les grévistes pour se protéger de la pluie et du soleil. Tout cela n'empêche pas les travailleurs, déterminés à faire entendre leur voix, de poursuivre leur protestation. Mais en février et mai 2007, les grévistes subissent deux nouveaux revers : suite aux décisions du Département du travail philippin et du Comité national des relations de travail, le syndicat librement élu de C. Woo Trading est radié et la grève est déclarée illégale. Le licenciement des 116 travailleurs est donc ainsi avalisé par les autorités publiques

Nouvelles violences envers les grévistes

Le 10 juin 2007, vers 20h30, neuf hommes armés de pieds-de-biche et de couteaux attaquent le piquet de grève. Certains menacent les grévistes pendant que d'autres démontent leurs abris. Ils jettent leurs effets personnels et leurs stocks de nourriture à la rue, détruisent leurs réserves d'eau potable et les menacent de les tuer tous un par un s'ils ne mettent pas un terme à la grève et s'ils ne quittent pas les lieux immédiatement. Le lendemain, à 3h30 du matin, une vingtaine d'hommes cagoulés et armés de fusils M-16 arrivent dans trois véhicules banalisés sur les lieux du piquet de grève. Ils regroupent les grévistes et leur ordonnent de s'allonger au sol, en pointant les canons de leurs fusils sur leurs têtes. Ils tentent de poignarder la secrétaire générale et la présidente du Syndicat Nagkakaisang Manggagawa SA Chong Won (Syndicat des travailleurs unis de Chong Won), Florencia Arevalo et Resureccion Ravelo, mais l'un d'entre eux interrompt l'agression, arguant que les deux responsables syndicales ne font pas "partie du contrat". Les deux femmes subiront tout de même des violences pendant l'attaque mais s’en sortiront avec des contusions et des blessures légères. "Ils ont menacé de nous éliminer si notre piquet de grève était encore là le lendemain matin. Ils nous ont aussi volé nos portables, nos appareils photo, nos sacs et tous nos effets personnels" rapporte Arevalo. "On nous a déjà privé de nos emplois et de nos droits. Maintenant ils veulent nous prendre nos vies !" ajoute-t-elle.

Les autorités philippines impliquées dans ces attaques

"Nous sommes payés deux millions de pesos (2) pour démolir votre grève" se serait vanté l'un des attaquants lorsque les grévistes lui ont demandé quelle autorité ils avaient pour démonter leur piquet de grève. Selon les victimes, leurs attaquants les auraient même mis au défi d'appeler la police, certains qu'elle ne viendrait pas à leur secours. Selon notre partenaire sur place, le Centre d'assistance aux travailleurs, il s'agirait du troisième acte de corruption de ce type depuis le début du conflit : un premier paiement de 50 000 pesos aurait déjà été versé pour l'interdiction du syndicat et un deuxième de 300 000 pesos pour que le Département du travail et de l'emploi déclare la grève illégale.

Tous les indices semblent impliquer les autorités publiques philippines dans ces agressions. D'abord, selon Florencia Arevalo, les armes à feu utilisées pour la seconde attaque sont du type de celles utilisées par la police ou par les militaires. Ensuite, au lendemain des attaques du piquet de grève devant C. Woo Trading, la police de la zone franche s'est empressée d'installer deux nouveaux postes de contrôle pour empêcher le retour des grévistes. Enfin, les victimes des attaques n'ont, malgré leurs différentes tentatives, pas été autorisées à déposer de plainte auprès de la police. A la station de police de la zone franche, on leur a rétorqué que le lendemain était un jour férié et que par conséquent aucune enquête ne pourrait être menée. Les policiers municipaux de la station de Rosario leur ont, quant à eux, refusé toute forme d'assistance, prétendument pour absence de juridiction.

On reconnait-là le type de société dont rêvent le capitalisme! Est-ce ce qu'une décennie Sarkozy va instaurer en France ? Je le crains fort, c'est tellement dans la logique actuelle ....

autre exemple ! sauf que dans ce cas la constance des syndiqués a réussi à tenir le coup et à gagner.
(ça apprend aussi d'où viennent - et DANS QUELLES CONDITIONS SONT PRODUITS - les aliments que vous mangez dans les ex cantines d'entreprises ou scolaires, maintenant de plus en plus raflées et mises sous la coupe d'un gros Parrain monopolistique spéculateur : la Sodexho)
http://www.iuf.org/cgi-bin/dbman/db.cgi?db=default&uid=default&ID=4599&view_records=1&ww=1&fr=1


Et ce dont ils rêvent c'est d'instaurer ça partout:

 

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2007 1 15 /10 /octobre /2007 10:53
Par un économiste de Toulouse, une analyse  pénétrante et complète de l'histoire de ce siècle et de la situation actuelle. Les causes de notre malheur.
Et un appel à une redécouverte des fondamentaux et à une reprise en main d'une VRAIE révolte basée sur une remise en cause de ceux-ci:  
Marchandise: Le Retour aux Fondamentaux

samedi 11 mars 2006 par Patrick MIGNARD

LA RUPTURE DE LA MONDIALISATION

 

« Les « trente glorieuses » qui croyaient être l’accomplissement historique du système, ne furent en fait que son « chant du cygne ». La langueur et la paresse politique qu’elles avaient nourries avaient engourdi le monde des salariés. Le réveil allait être brutal.

D’abord considérés comme des privilégiés dans un monde de pauvreté, les salariés des pays développés allaient prendre fait et cause pour les mouvements de libération du Tiers Monde. Ils étaient persuadés que ceux-ci ouvraient, avec la décolonisation, une nouvelle ère vers un monde meilleur. En fait ils ouvraient grande les portes à la domination du capital à l’échelle planétaire. L’erreur était non pas tactique mais carrément stratégique.

Cette ère nouvelle n’était pas l’ère de libération que les penseurs de l’anti-impérialisme avaient espérée et prédite. Cette ère était, et est, celle de l’extension illimité des marchés. Désormais le capital avait un champs d’action digne de lui : le monde.

Le partage du monde ne s’est pas fait selon le schéma des oracles politiques adeptes du « tiers mondisme  ». Les « libérations nationales » ont, la plupart du temps, donné naissance à des monstres politiques, des régimes autoritaires, corrompus, plus ou moins liés aux intérêts sinon des anciennes puissances coloniales, du moins à leurs cercles industriels, commerciaux et financiers.

L’existence de deux blocs, aussi exploiteurs et corrompus l’un que l’autre n’a fait que rajouter du piment dans la décadence morale, politique et économique des nouveaux pays indépendants. Ceux-ci sont devenus le champ clos d’une guerre d’influence entre les blocs qui ne voulaient et ne pouvaient pas se faire une guerre ouverte.

La décolonisation, dans le contexte d’une guerre froide entre l’Est et l’Ouest est ainsi, paradoxalement devenue un extraordinaire facteur d’affaiblissement de la pensée politique progressiste mondiale et, avec le recul de l’observation, un fabuleux tremplin pour la domination du capital.

Dés lors, le capital n’a plus eu de limites, sinon la patience de ses victimes et les capacités de la planète à supporter ses outrages.

UNE DRAMATIQUE NOUVELLE DONNE

Le temps des « vaches grasses » n’aura duré, pour les « pays développés » et leurs salariés, pas même un siècle, autant dire quasiment rien à l’échelle de l’Histoire.

Le mythe de la croissance infinie et des ressources illimitées a fondu, à l’image des glaces des pôles, en l’espace de quelques années. Il a été emporté par un autre mythe, celui de l’emploi massif et à vie, de la protection sociale acquis, définitif, et du service public au service de tous.

Ce retournement de situation réinterroge les mythes, croyances et même les bases de l’économie politique, les concepts et parmi eux, celui de la marchandise.

Symbole depuis plusieurs générations d’abondance et de consommation illimitée, celui-ci revient douloureusement à ses origines, c’est-à-dire à son essence même.

On redécouvre un certain nombre de principes que l’on avait cru enterrés à jamais dans les délices de la croissance et en particulier qu’en économie « rien n’est jamais définitivement acquis  ».

La fausse stabilité du système marchand a été remise en question par les forces centrifuges nées de la mondialisation. Les places et situations acquises ont été réinterrogées à la lumière des nouvelles conditions.

Le salaire, véritable nerf de la guerre entre salariés et employeurs, est redevenu ce qu’il n’avait d’ailleurs jamais cessé d’être : un coût, sauf que dans les nouvelles conditions mondialisées de production, son montant ne pouvait pas ne pas être comparé à celui des « nouvelles puissances économiques émergentes ». Ce qui était devenu un « acquis » pour les salariés européens, est devenu un handicap pour le capital qui les emploie - le temps des révisions déchirantes était, est, arrivé.

Le salaire qui semblait être - ce qui est faux - la rémunération du travail redevient - ce qu’il a toujours été - la rémunération de la force de travail. ‘( voir l’article - « LE TRAVAIL EN QUESTION (1) - Le salaire rémunère-t-il le travail ? »)

Ainsi, lorsque des entreprises européennes proposent à leurs salariés un allongement de la durée du travail sans augmentation de salaire, elles ne font qu’appliquer le principe qui régit le travail dans le système marchand : le salaire est la rémunération de la force de travail.

Le lien sécurisant qui liait la rémunération, le salaire au temps de travailest soudainement rompu. Cette relation qui donnait l’illusion au salarié de la maîtrise de son revenu et de sa place dans la production, laisse la place à la relation beaucoup plus prosaïque d’objet dans le processus de production.

La surprise et la réaction des organisations syndicales de salariés face à une telle situation en dit long sur le degrés de dégénérescence de leur pensée politique et sur leur abandon de toute analyse sérieuse de ce qu’est le système marchand. Les salariés commencent à payer aujourd’hui plus d’un demi siècle d’incurie et de collaboration de leurs organisations syndicales et politiques.

Un autre exemple illustre parfaitement ce retour aux « fondamentaux de la marchandise » c’est en France le projet sur la nouvelle loi sur l’immigration du 18 décembre 2005 et qui a pour but de préparer une nouvelle réforme du « Code de l’Entrée et du Séjour des Etrangers et du Droit d’Asile » (CESEDA). Les adversaires de ce projet le dénoncent comme « utilitariste »,... mais il l’est et ne fait que reconnaître ce qu’est l’immigration dans une économie de marché : une variable de la production et du calcul de rentabilité. Ainsi la « force de travail immigrée », dépouillée de tout artifice pseudo humaniste, moral et culturel redevient clairement ce qu’elle a toujours été : une marchandise.

Et ce n’est pas fini... nous pouvons dire qu’il s’agit d’un commencement, l’ultime phase de la mondialisation du capital qui est entrain d’emporter non seulement les espoirs des salariés, mais tous leurs acquis sociaux.

On ne peut pas dire qu’une riposte des salariés à une telle offensive est inadaptée... il n’y en a tout simplement pas... C’est la débâcle totale sur le plan syndical et politique. Les syndicat, acculés, ne peuvent, après une protestation tout à fait symbolique, que négocier des conditions sur lesquelles ils n’ont aucune prise. Les partis politiques proposent une ultime « union pour le changement » ( ?).

L’atonie de l’analyse politique et économique du système marchand, favorisée par des conditions exceptionnelles de développement a profondément handicapée le mouvement social qui vit encore dans ce rêve d’infléchir par une stratégie purement politique le mécanisme de la domination du capital. La période de croissance de l’après guerre l’a totalement infantilisé au point de lui faire perdre tout repère, tout sérieux dans l’analyse et toute crédibilité dans les stratégies à développer.

Le retour aux fondamentaux de l’économie de marché augure la nécessité impérative d’un renouveau de la pensée politique stratégique. C’est tout au moins à cette condition que les bases d’une nouvelle organisation sociale seront crédibles.

Patrick MIGNARD

Voir également les articles :

« AUX LIMITES DU SYSTEME MARCHAND »

« LA MARCHANDISATION DU MONDE »


Partager cet article
Repost0
14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 16:12

 

La mafia des multinationales propriétaire (entre autres... ) des "médias" est de plus en plus furieuse de voir que sur le net, (c'est de l'anglais il n'y a semble t-il pas encore de teme français pour le désigner! ah, certains disent "la Toile",  en Espéranto c'est "la reto") exactement comme qutrefois dans la rue - du temps où la France, etc, étaient encore une (des) société (s) ! - chacun parle à chacun sans passer par eux, la Voix de Nos Maîtres.
"Il n"y a pas d'informations dans la Pravda, et pas de vérité dans les Izvestzias" disaient en jeu de mots les dissidents du précédent régime à langue de bois et désinformation.
il n'y a plus que quelques pépés réactionnaires qui les lisent.
http://www.actu-elles.com/index.php?PHPSESSID=674fbac67a0aa98486033716f7f482e8&topic=219.msg1154#msg1154

NB: tout ce forum est interessant! Tous fichés

Partager cet article
Repost0

2CCR

ALAIN BENAJAM
un paysan de l'Allier

http://www.petitions24.net/forum/47277
 Quand on vit dans l'Europe actuelle,on comprend le dégoût et la haine que les gens d'Europe de l'Est avaient pris pour la langue russe
une effarante chape de plomb médiatique pèse sur le basculement linguistique en cours
    defenselanguefrancaise.org Aujourd'hui il y a sur les murs de Paris plus de mots anglais qu'il n'y avait de mots allemands pendant l'Occupation (Michel Serres) Seuls les banquiers peuvent voler le peuple en plein jour sans avoir la police aux trousses...Jovanovic : il faut NATIONALISER LES BANQUES sans aucune indemnité, et mettre au point un tribunal pour les traduire en justice

le NWO alias le N.O.M. = Nouvel Ordre Mafieux

M'ame MEDEF et la  police

Pièces et main d'oeuvre
Olivier Demelenaere

ANONYMOUS
CHISTOPHER BOLLYN 
 INFOSYRIE
TOUCHE PAS à MON LABO !
La misère a un sourire tu sais?  oui je sais
...
SaveFrom.net  
Réseau Voltaire France

Mon site en Espéranto
BASTAMAG

Il faudra bien tenter de trouver des réponses, même si celles-ci peuvent s’avérer explosives 

une vraie civilisation : CAHIERS DE COUTURE

le dissident de Genève

MANIPULATION TOTALITAIRE DIGNE DE L'URSS   Les millliards perdus du Pentagone

Le soupçon d'ue manipulation d'Etat

donner la parole au peuple

ESPERANTO

Le plus grand dictionnaire  espéranto-français en ligne !

FUMER TUE ! CRAC BOUM HUE !

pour écouter ci-dessous cliquer dans le rectangle noir !

tiens des femmes portant un "voile islamique"

dictionnaires multilingues, exemple

Tous ses nouveaux articles sont du plus haut interêt

ambiance de merde, société détraquée et psychosée, rumeur meurtrière, flicaille 1 mort innocent tué par la bétise des gens 

"Tout pouvoir corromp, tout pouvoir absolu corromp absolument" il n'y a pas de pire poison de PIRE en PIRE

 Les pilotes français des avions qui ont fait ça vont-ils être poursuivis par leur conscience pour le restant de leur vie  ? 

Kadhafi (القذافي) dans l'intimité

LABOURSTART

Les-diables-sont-déchainés

Earth Liberation Front

Front de Libération des Animaux

Phil Glass NIGHT TRAIN SaveFrom.net

Mendelssohn Menuhin Furwangler SaveFrom.net

BRAVE NEW WORLD

on réédite les erreurs des années 20 
Forces international

IMMONDE FRANCE transformée en cauchemar !créez des fonctionnaires
Saddam face à l'histoire  

le racisme est en dernière analyse un racisme anti-pauvres reflechissez ... à quand une assoc anti-raciste pour défendre ceux-ci ? ça risque pas: les assoc anti-racistes sont composées de riches et de bourgeois !  L'Occident va crever de ne plus se toucher 

DES GENS 15è arrond. Quand Paris était encore une ville du peuple
défendons la langue française
et les autres domo dico 

 

 

La vraie vie  reconnaitre les papillons  découvrir le monde des insectes: FABULEUX!
http://fauneflore06.site.voila.fr/pages/insecte/insecte.htm#Ordres 

tous les oiseaux leur chant etc

France actuelle: HORREUR ABSOLUE à quoi on nous prépare 

17 mesures d'URGENCE
le monde dont nous voulons le contraire de celui qu'on nous impose  tout ça va bientôt être INTERDIT par les arrêtés municipaux fascistes détraqués

http://dont-stop-the-chicha.skyrock.com/

"il va falloir reconnencer à sculpter les facades des maisons, à vivre dans le beau, pourquoi toujours la merde et la sous-merde ?!"

ne pas laisser tomber avant d’avoir commencé, nos enfants ont besoin de nous

dépéchez-vous avant que les règlements municipaux n'interdisent de mettre des plantes odoriférantes dans son jardin: semences BIO de fleurs et de légumes rares 

Joseph Moshe? on a retrouvé Joseph Moshe ! mais comment se fait-il qu'aucune date de liberation n'est indiquée, ni de jugement? et comment se fait-il qu'aucun journaliste n'a pris la peine d'aller le visiter pour en avoir le coeur net sur ce qu'il est?

Diana

Il y a eu 2 génocides, sauf que le deuxième n'a bénéficié d'aucune commémoration

http://www.parasciences.net/

CABANES DANS LES ARBRES

TOUTES LES GALAXIES !

KURT SONNENFELD

Bruxelles 11 septembre 2008

vidéo à regarder jusqu'au bout, c'est là que se trouve le plus important !!

petit à petit ça se sait LA NATURE DU CAPITALISME et la psychologie de ses "kapos"

Chute libre dans la barbarie tout citoyen français vit maintenant dans une insécurité de tout instant, à chaque moment un cauchemar ignoble peut s'abattre sur lui quand on vous disait de pire en pire contre ces horreurs, ce cancer qui ronge la FRANCE lapétition 

pour le receuil de témoignages

la France montrée du doigt par Amnesty International pour les excès de la police et  l’impunité dont jouissent leur auteurs (la Chine nous donne une leçon !)  faute de structure d’enquête indépendante et avec une justice plus prompte à classer les affaires qu’à les juger. et voilà un qui lâche le morceau et explique beaucoup de choses - un témoignage de l'intérieur! - plein d'exemples de cette mentalité Tout ça vient de leur impunité
 http://outre-vie.forum
poésie et astronomie

poésie de Francis Jammes
* discours anti-secte comme support de l’idéologie néolibérale *
apparitions en Egypte

 Daninos disait: "L'esprit, comme le parachute, doit être ouvert pour fonctionner."
* les OVNIs en Argentine 



la lettre de la vieille dame :

les Bistrots Résistants

NB : pour regarder cette vidéo il faut cliquer sur le titre "les Bistrots Résistants" en bleu sous le cadre, qui sert de lien avec le site Dailymotion. Là, la video fonctionne et peut être visionnée

 

Ne plus respecter les lois liberticides
 
Zygmunt Bauman
"On a beau parler des droits de l'homme, il faut d'abord respecter l'individu et sa liberté. Sinon, c'est du vent, un beau discours qui ne sert à rien à nous les vivants." (Gao Xingjian)

PAUVRE ARGENTINE!

SANS DROITS SANS VOIX

féroce inégalité des sexes ! quand cela cessera-t-il ?
l'affaire Fortin
halte à l'inhumanité du racisme anti-homme !

papillons  - en 2008  carabus coriaceus ?
oiseaux  dictionnaire HINDI

c'est délicieux  !

cuisine de Rosine
cuisine syrienne
v Merveilleux tableaux

vun miracle nommé Bubulle
une analyse sociologique lumineuse des dérives actuelles :

le critère? être minoritaire !!

"nos impôts utilisés à payer des hystériques qui traitent de secte tous ceux qui ne se soignent pas ou ne pensent pas comme tout le monde."dry.gif

la-delation-aveugle/

"L'enfer est pavé de bonnes intentions" v


">

texte libre 4 en haut à droite

texte libre n° 2 à droite au milieu

ECOUTER en LISANT: (Phil Glass)

années 50 époque moins constipée que maintenant qu'est-ce qu'on vous regrette !
Je suis un sentimental - Eddie Constantine SaveFrom.net

NOUVEAU:  ICI LES CHANTS DE TOUTES LES ESPECES D'OISEAUX DU MONDE ENTIER  

Voyages en ASIE

 

FLORE EN LIGNE !

identification des plantes

identification des fleurs composées (à capitule)

herbier très détaillé des espèces les plus courantes

 

IMMONDE ! on se croirait en URSS !

alors la frontière n'existe plus: http://www.maitrepo.com/a

Haïkus

jouer au TAROT : télécharger

rue Affre  

  Fabuleux ROSSINI SaveFrom.net
v Abdelhalim Hafez

v "ah  mais ça ne finira jamais"
v Je veux dire au monde une histoire
*pour découvrir le monde des insectes, FABULEUX!
http://fauneflore06.site.voila.fr/pages/insecte/insecte.htm#Ordres
c'est vrai, en France aussi on ne voit presque plus jamais de mouches! comment ça se fait?

tous les oiseaux, chants, etc

situation  terrifiante

v NOTRE PLANETE INFO

Que reste-t-il de la démocratie?
Une vraie société c'est ça

une évolution politique véritablement glaçante  

le vin le meilleur aliment anti-vieillissement:

¿Seremo entregados a los barbaros fieros?
¿Tantos milliones de hombres hablaremos inglés?
¿No hay mas nobles hidalgos ni bravos caballeros ?
¿Callaremos ahora para llorar despues? (Ruben Dario)

patriotisme pas mort vive la Russie !



Tites boules émotives pour vos commentaires
                                     
 
                

PLIAJ MIENETOJ

d'autres ici

nous ne sommes qu'une poignée à percevoir la gravité du phénomène et ses menaces sur les libertés individuelles.pureté et santé ces notions ont été un cocktail explosif chaque fois que l'Etat s'est focalisé névrotiquement dessus n'est-ce pas ?le tabac comme "rideau de fumée" 

le si beau et si expressif visage de barbara !  on aurait envie de le couvrir de baisers  "Quand reviendras-tu ?"

NB : pour regarder cette vidéo il faut cliquer sur le titre " Quand reviendras-tu?" en bleu au-dessus du cadre,ili sert de lien avec le site Dailymotion. Là, la video fonctionne et peut être visionnée



http://www.lipsheim.org/forum/agora/
*
éthique des bistrots versus milices 

1/ Ne plus être muet : faire circuler ces informations autour de soi.
2/ Ne plus financer la mondialisation : consommer uniquement local, régional, artisanal.
3/ Ne plus respecter les lois liberticides : désobéir.
4/ Ne plus consommer la propagande : jeter sa télévision et sa radio.
5/ Ne plus être invisible : parler, faire du situationisme, occuper la rue.
6/ Ne plus être un esclave : devenir paysan, artisan, commerçant, indépendant.
7/ Ne plus être dépendant : devenir autonome (énergie, alimentation, santé, culture).
8/ Ne plus être un robot : rire, danser, chanter, dessiner, fumer, boire, partager, découvrir, etc.

">

texte libre au milieu à droite

">

les vrais liens TOUS