Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
http://miiraslimake.hautetfort.com/

">

puisque le nouvel over-blog est une vraie merde mon futur blog sera (y aller regarder dès maintenant) : http://miiraslimake.eklablog.com
QuAnd celui-ci s'arrêtera il faudra aller chercher la suite à cette adresse
VOXimage.png

  "Sur vojo de l'vivo nun vagas mi sola,
Senzorge al kie la tempo min blovas;
Ĉar, kvankam min celus eĉ vorto konsola,
En aĝ' mia nuna mi vivi ne povas" (Edmond Privat)Presidentielles 2012 sortie de l'euro 
Union populaire republicaine
q uand ce blog s'arrêtera il faudra aller le chercher sur cette adresseand celui-ci s'arrêtera il faudra aller le chercher à cette adresse

Texte Libre 1 en-tête

VIVE LE MRAP ! VIVE LES CATHOLIQUES !

le scandale du siècle Durant 50 ans on a cultivé l'horreur de l'URSS son totalitarisme, sa barbarie cauteleuse, ses flics puants, son intrusion dans la vie privée des gens, on nous a fait peur de ce contre-modèle c'était l'abomination le danger qu'on opposait à nos pays civilisés et libres Et dire qu'on était prêt à faire la guerre pour ne pas tomber dans une telle société maintenant on les imite! en pire ! u-p-r Asselineau le seul qui interdira les RFID LA Banque Centrale Européenne n'est « INDÉPENDANTE » que d'une seule chose : DU SUFFRAGE UNIVERSEL  Arnaques de la GRANDE DISTRIBUTION Turquie état policier barbare pour nos enfants nos familles la société Refus TOTAL directive scélérate Les américains ont PEUR de s'indigner c'est le but recherché Morts etat-d'Anne  LES MOTS argument de mouton fasciste DEFENSE des DATES seuls ceux qui ont connu ça comprennent horreur Mépris des gens atteintes à leur dignité et conditions de vie ce qui viendra après LES LABOS  Marksaj studoj

à BAS l'invasion amerloque ! à bas l'anglicisation obsessionnelle d'OVER-BLOG !!!

Recherche

Texte libre 2 en bas à droite

Un seul Etat ce n'est pas l'apocalypse ni la fin du monde

on n'avait plus entendu ce genre de propos depuis la fin de l'URSS et du KGB

avant la purification ethnique 
v"ce qu'il y a de terrible quand on cherche la vérité c'est qu'on la trouve"
v Kawther Salam
ECOUTER en LISANT:

un peu de métaphysique

un chagrin insondable

v Shajarian :

Kazi Nazrul Islam le grand poète bengali


Dum vivas mi :

*Le Temps des Fleurs (et le temps où Dalida vivait)

* Un jour tu verras 

Steve Reich:

 

BRUCH le plus puissant concerto 

Ils disent

 Natacha Atlas :


Savoir, résister, avant qu'il ne soit trop tard

des choses que vous n'avez pas vues à la télé

(que réfléchissent ceux qui se chauffent au fuel: Est-ce que vous retrouvez vos chaudières effondrées après une nuit de fonctionnement?)

v la fatwav les humanistes commencent à prendre peurv Espace Libre

par exemple

les "experts" en qui on met notre confiance sont achetés et mententv

SAVEZ-VOUS QUE MAINTENANT IL Y A UN DICTIONNAIRE chinois- français SUR INTERNET ?

v sud de l'Iran
v les couleurs de l'INDE

v mousselines: "vents tissés" disaient les romains

histoire de l'INDE - 1ère partie

nostalgie d'Alger

l'argentine  est un des plus beaux pays au monde
v à la frontière Sino-Mongolev monts Altaï en Sibérie:  Fabuleux !v la Pologne

on vous donne des idées caricaturales sur les gens,
les trouvez-vous vraiment "constipés" ces iraniens? :
sauf comme tout le monde quand ils sont sur la  tombe de leur mère

v devant une logique comme celle-là le refus doit être total ! v  

Un texte capital à lire "comme boivent les poules: en relevant fréquemment la tête pour faire couler" : Le racisme anti-pauvres

toutes les espèces végétales et animales aves liens images etc
 SEA SHEPHERD

La végétation d'Uruguay

TOUTE l'actualité scientifique

DANIEL faisait partie du "Mouvement du Graal"en mémoire de lui les voici

présentation

 

v ATTRACTEURS ETRANGES v fractales v Morphogénèse

v NOUVEAU ! Un portail sur le monde musulman

carnets de poésie

Comte-Sponville

MES PIEDS SE SONT SEPARES DE TES PIEDS

La nature vampirique du capitalisme actuel qui vit de suçer la vie des êtres et des peuples":
Le capitalisme est devenu le plus grand ennemi de  l'individu
vie cauchemardesque des américains de classe moyenne
v une vision autoritaire et monochrome de la société


archives totales ">

texte libre 3 = vrai accès aux archiv

24 novembre 2018 6 24 /11 /novembre /2018 11:16

"membres de l'ultra-droite", c'est quoi ça l' "ultra-droite"?
bon, des gens très à droite normalement, donc très bourgeois, très capitalistes, très bancaires, très serreurs de vis, et très anti-peuple, ah ben j'ai trouvé ! ça doit être Macron alors (et ses commanditaires) il est tout ça !

Les GILETS JAUNES ce n'est pas à cause de l'essence, C’est à cause ; • du référendum de 2005 • du CICE • des GOPE (Grandes Orientations de Politique Économique) • de l'art 123 de Lisbonne • de l'évasion fiscale • de l'optimisation fiscalede la fraude fiscale • de la fermeture des écoles • de la fermeture des hôpitaux • de la fermeture des maternités • des retraites • des 10% de chômage institutionnalisé (NAIRU) • de nos enfants dont 20% sont au chômage • de la destruction de notre tissu industriel • de 60 ans de trahison des politiques • de 26.000 euros de maquillage de Macron dans les 3 premiers mois du quinquennat • des pesticides, fongicides, herbicides, glyphosate, ... • des 11 vaccins pour nos enfants • du sauvetage permanent des banques • des autoroutes et aéroport bradés • de la réintégration forcée à l'Otan par Sarkö • des déchet plastiques, micro-particules dans l'air, déforestation, massacre des grands animaux, .. • des additifs alimentaires, des perturbateurs endocriniens • du bétonnage sans fin • de l'accaparement des terres • d'un système qui pousse nos petits agriculteurs au suicide • des 90 milliards de dividendes versés dont une grande partie à l'étranger • des guerres entretenus pour le compte de pays tiers • de l'UE, et de l'océan de problèmes et pillages qu'elle organise • de la destruction du code du travail • d'un mondialisme dogmatique qui met en concurrence des pays ou le salaire à 30 euros avec les nôtres • d'un système qui impose nos productions et exonère les produits venus de l'autre bout de la planète à coup de cargos ultra-polluants • du kérosène des avions exonérés de TVA, TIPP/TIC, taxe carbone ... Faut pas toucher au tourisme • d'un système qui prétend être inquiet du bouleversement climatique, mais qui organise l'importation de bœufs américains piqués à la chimie lourde • d'un "chef de l'état" préoccupé par sa piscine et sa vaisselle quand le pays est en souffrance • d'une précarité orchestrée • de 60 ans de trahison et corruption d'une caste politique vendue à l'UE et au mondialisme (qui est le sate ultime du capitalisme)• des mêmes qui se goinfrent sur notre dos, piochant à large mains et poches dans les comptes du pays • d'un pays qui n'en peut plus et qui y voit clair en dépit de journalistes qui s'évertuent à cacher tout cela, mangeant à la même gamelle, la nôtre ! • de l'argent roi et du veau d'or qui a pris le pas sur la vie • d'une infinie corruption généralisée, d'une soit disant « anti-élite » mondialiste qui vend le pays en échange de leur petite carrière. Leur médiocrité et leur soumission fait le reste. 3 LETTRES POUR UNE SOLUTION : UPR (Union Populaire Républicaine)

Partager cet article

Repost0
22 octobre 2018 1 22 /10 /octobre /2018 06:32

À bas les féministes, vive les femmes !

par Kelly Schmalz

Les féministes m’emmerdent ! Leurs jérémiades vociférées, leurs pleurnicheries, leur agressivité castratrice, leur volonté d’un égalitarisme stalinien me hérissent ! Agissant ainsi, elles alimentent le stéréotype de l’hystérique, névrose relative à l’utérus… Le serpent se mord la queue ! Regardez-les ces Femen, ces Chiennes de gardes et autre Caroline Fourest jeter leur ressentiment à la face du mâle toutes catégories confondues, cet oppresseur historique et briseur de destin… Dressées contre les hommes, les femmes s’en vont en guerre, vengeresses aveugles de leurs sœurs opprimées depuis la nuit des temps, parce que femmes. La lutte des sexes remplace ainsi opportunément la lutte des classes. Les cartes sont brouillées, il devient alors difficile de saisir les mécaniques complexes de la domination lorsque l’on vous sert du « prêt à penser » : un schéma binaire, manichéen, afin de permettre au tout venant de donner des coups de poing dans l’eau, exaltant son orgueil, celui des idiots utiles.

Je ne parle pas de ces combattantes de l’égalité qui ont, jusque dans les années 70, revendiqué les mêmes droits juridiques, économiques et sociaux pour les deux sexes. Je m’adresse plutôt à celles qui brandissent l’anathème du « sexisme » à tout va, comme d’autres crient au fascisme dès que leur logiciel de pensée est dépassé.

Le féminisme a muté depuis mai 68, l’heure n’est plus à la défense des droits des femmes mais bien à leur intégration et participation au libéralisme. La juste lutte d’antan a été instrumentalisée et s’est retournée contre les principales intéressées avec leur bénediction aveugle… voilà pourquoi je m’insurge ! Elles deviendront alors des moutons exploités comme les hommes, revendiquant inconsciemment les aliénations masculines. « Le fait que l’individu reproduise spontanément des besoins imposés ne veut pas dire qu’il soit autonome ; cela prouve seulement l’efficacité des contrôles » écrivait Herbert Marcuse dans son Homme unidimensionnel. Le féminisme constitue l’un des rouages essentiel de notre diktacratie, une dictature invisible consentie par ses victimes. Un poison distillé dans les consciences femelles, présenté dans un flacon estampillé liberté, égalité, parité. J’accuse les tenants (es) officiel (les) de cette idéologie de nous détourner des réels combats à mener afin de mieux servir les intérêts de la « démocratie » libérale-libertaire.

Travail, famille… et surconsommation

L’émancipation féminine s’incarna dans une lutte à deux vitesses, car les bourgeoises voulurent imposer leurs desiderata à l’ensemble de la gente en prétendant les défendre. Or, ce qui est bon pour la dame de haut rang ne l’est pas automatiquement pour la femme de plus modeste condition. Simone de Beauvoir professait en son temps, que le travail constituait l’un des points clefs de l’émancipation. Mais, il faut dire que les perspectives professionnelles pour la théoricienne du mouvement, du haut de sa caste, étaient bien plus nombreuses et prestigieuses que pour le commun des mortelles. Le féminisme s’est alors érigé en un combat par et pour la classe dominante, l’égalité des chances demeurant illusoire. Les dames de la haute s’ennuyaient ferme, il leur fallait accéder aux métiers réservés aux hommes de leur caste : écrivain, avocat, journaliste, philosophe…
Le discours de la célèbre féministe aura donc permis aux cols blancs de
bénéficier d’une manne de travailleuses convaincues que la liberté s’incarne au 12e étage d’une grande tour, en servant le café à un patron. À contrario, la maternité fut stigmatisée par la philosophe, car elle constituerait une forme de servitude de la femme envers l’espèce. Voilà de quoi faire aimer ses chaînes au deuxième sexe : en définissant le travail salarié comme affranchissement, et la maternité comme aliénation. Cette réflexion reflète à merveille le paradigme de notre époque, la valeur d’un individu étant équivalente à sa soumission au marché du travail et donc à son pouvoir d’achat. L’avoir ayant substitué l’être.

Finalement, le féminisme aura permis aux femmes de délaisser le foyer et l’éducation de leurs enfants, pour devenir des travailleuses-consommatrices-électrices assumées ! Tout ce à quoi elles avaient jusqu’alors échappé. Ou l’aliénation de la ménagère remplacée par une autreAinsi, ce féminisme est en réalité anti-progressiste, si l’on postule que travailler moins va dans le véritable sens du progrès. Or, en leur appliquant le stimulus de l’émancipation, on s’assure que les mères iront au turbin sans broncher, puisque le foyer est assimilé à une prison. Victimes des rouages de la société de surconsommation, elles revendiquent désormais le droit à l’hédonisme marchand, polluées par les magazines féminins et autre vecteurs de la propagande consumériste.

Sur un même registre, la « libération des mœurs » de mai 68 se retrouva travestie au profit d’un capitalisme mutant, autrement nommé « capitalisme de la séduction » par le philosophe marxiste Michel Clouscard. La société de surconsommation a su habilement reprendre à son compte le fameux adage du droit à disposer de son corps. La jeune femme, fraîche et ferme, s’affiche désormais à chaque coin de rue pour faire vendre tout et n’importe quoi. Dans des poses de plus en plus suggestives, elle réveille la libido des hommes tout en frustrant celles des femmes ; pulsions asymétriques convergeant pourtant vers le même but : l’acte d’achat. 
Auparavant assujettie à l’autorité du père et du mari,
la femme moderne se soumet aujourd’hui aux diktats de la mode, de la société marchande… et du patronat ! Quant aux phallocrates, ils se frottent les mains, en lorgnant sur toutes ces idiotes, utiles à la satisfaction de leurs fantasmes. Victimes du formatage de la femme libérée, propagande calibrée à l’appui (séries à la « Sex and the city », sites web dédiés à l’adultère…), elles calquent leurs désirs sur ceux des hommes et s’offrent à eux tels des objets. Les pseudos amazones contemporaines sont, in fine, plus chassées que chasseuses…

Du boudoir à la tribune

Sur ses aspects légitimes, le féminisme a vaincu depuis les années 50. Seulement, l’égalitarisme drastique n’ayant pas été atteint dans tous les domaines, nos féministes en mal de phallus se plaignent de discriminations, de sexisme (gros mot s’il en est !) au sein des sphères politiques et économiques. Ainsi, la bataille pour la parité a été revendiquée comme un gage progressiste et démocratique. Une vaste fumisterie puisque la représentation, quelque soit sa couleur ou son sexe, demeure une imposture… (cf Etienne Chouard) Et pour cause ! En déléguant notre pouvoir, nous devenons les spectateurs passifs et impuissants de la vie politique. La parité relève même d’une manipulation électoraliste des plus perverses… Car, qu’elles s’appellent Merkel, Rice, Tatcher, Parisot ou Lagarde, le sort des femmes du peuple leur importe bien peu du moment qu’elles assurent leurs intérêts de classe ! Elles mettent même les bouchées doubles et font du zèle, histoire de légitimer leur place. La femme devient donc un homme politique comme un autre. Vous devinez alors ma position quant au droit de vote alloué aux femmes… Allez voter mesdames, certaines se sont battues pour ça ! En attendant, la démocratie est ailleurs. Finalement, l’existence du féminisme révèle bien un manque. Mais les femmes n’ont pas le monopole de la souffrance ni de l’injustice ! Face aux oligarques, hommes et femmes sont embarqués dans la même galère, ramant de concert aux injonctions et coups de fouets de leurs maîtres, sans jamais pouvoir tâter du gouvernail.

Mais le point d’orgue du féminisme s’incarne aujourd’hui dans sa dangereuse radicalisation, banalisée par les sourires désarmants d’une Belle-kacem. La théorie du genre, celle qui n’existe pas selon la ministre, est le prolongement dialectique de la fameuse maxime de « Madame Sartre » : « On ne naît pas femme, on le devient. » Sous couvert de sens de l’histoire, de progrès, de marche vers l’égalité, cette idéologie vénéneuse vise l’abolition des différences, nie la complémentarité des sexes, fustige les natures déterminantes et constitutives des êtres. Le but ? Façonner l’humanoïde parfait pour la dictature mondiale, un individu sans attaches, sans fondations, à l’identité mouvante, manipulable à merci. Comme le prophétisait Nietzsche, « Si la civilisation continue à rapprocher l’homme et la femme au point de les confondre, dans une ambiance paranoïaque de peur et de relations qui comme des mines risquent à tout coup, et jusque des décennies plus tard de vous sauter au visage et détruire votre vie à tout jamais, il leur deviendra impossible de s’aimer. »

Partager cet article

Repost0
25 septembre 2018 2 25 /09 /septembre /2018 15:30

Partager cet article

Repost0
22 septembre 2018 6 22 /09 /septembre /2018 16:37

Partager cet article

Repost0
21 septembre 2018 5 21 /09 /septembre /2018 13:43

Partager cet article

Repost0
16 septembre 2018 7 16 /09 /septembre /2018 18:58

Partager cet article

Repost0
11 septembre 2018 2 11 /09 /septembre /2018 09:16

la question des Linky est avant tout une question démocratique

 

Vingt-six députés de La République en marche (LRM) ont publié une tribune favorable au déploiement par Enedis des compteurs communicants Linky (« Le Monde » du 2 mars 2018). Leurs arguments méritent d’être discutés… et même rectifiés.

 

En premier lieu, il faut noter que ce texte aligne les affirmations gratuites et les slogans creux, certains étant même scandés deux fois : « Les compteurs Linky sont un outil majeur au service de la transition énergétique », « Ils permettent de piloter plus efficacement le réseau », « Ils permettent aux consommateurs de mieux maîtriser leur consommation électrique » ou (encore !) « C’est une composante majeure de la transition énergétique »

Un abonnement plus cher

Par ailleurs, les signataires avancent une étude qui assure que le Linky « pourrait permettre jusqu’à 23 % d’économies d’énergie » : on n’est pas loin du régime qui permet de « perdre 25 kg en 5 jours en mangeant à volonté ».

 

Mais il ne faut pas oublier que le distributeur Enedis est une filiale à 100 % d’EDF… qui vit en nous vendant de l’électricité et qui, déjà proche de la faillite, n’aurait assurément pas autorisé un programme sabrant ses rentrées financières. De toute façon, alors que le déploiement des Linky n’en est qu’à son début, il apparaît déjà un peu partout que, loin de permettre des économies, ces compteurs démultiplient beaucoup de factures et obligent de nombreux usagers à prendre un abonnement plus cher pour ne pas disjoncter continuellement.

 

Les députés LRM démontrent qu’ils sont autant « hors-sol » que leurs prédécesseurs en avouant d’abord qu’ils ne sont que des courroies de transmission au service de l’Elysée, promouvant « la transition énergétique promue actuellement au plus haut sommet de l’Etat français ».

Mais le plus édifiant est qu'ils prétendent - peut-être le croient-ils vraiment ! - qu'"il n’existe pas de dysfonctionnement et ou de plainte généralisés."

Or, les innombrables articles de la presse quotidienne régionale en attestent, plus de 500 municipalités (de tous les bords politiques) s'opposent aux compteurs communicants, des centaines de collectifs "Stop-Linky" se démultiplient partout en France, et leurs réunions d'information réunissent des salles bondées où les gens viennent se plaindre de tous les maux que les compteurs Linky leur font déjà subir : surfacturations, incendies, dysfonctionnements ou même destructions des appareils électroménagers, sans oublier les diverses exactions opérées sur la population par les sociétés privées mandatées par Enedis pour imposer les compteurs communicants.

Par ailleurs, concernant les ondes et la question sanitaire, le texte se contente de reprendre mot pour mot les éléments de langage de l'industriel Enedis, oubliant d'ailleurs que les Linky doivent être dotés dans un second temps des ERL (émetteurs radio Linky) qui vont transformer chacun de ces compteurs en puissant émetteur wi-fi : les mesures effectuées aujourd'hui ne peuvent donc mettre en évidence les émissions générées demain. Il est d'ailleurs évident que cette opération en deux temps n'est pas fortuite et vise à tromper la vigilance citoyenne et à permettre aux agences d'Etat d'être parfaitement rassurantes… le temps que les Linky soient installés.

D'autre part, il faudrait être bien naïf pour accorder le moindre crédit aux belles assurances données concernant l'utilisation des innombrables données qui vont être captées sur nos vies par les compteurs Linky : une foi ceux-ci installés, il faudra 5 minutes au gouvernement en place, que ce soit dans 3 ou 5 ou 10 ans, pour décréter que, finalement, ces données seront utilisables sans l'accord des usagers.

On peut d'ailleurs prédire l'utilisation des bons vieux arguments comme "Ceux qui n'ont rien à cacher n'ont rien à craindre" ou "De toute façon, il y a déjà Facebook et les téléphones mobiles". Or nous avons le droit de protéger notre vie privée et il est fortement conseillé de se méfier des réseaux sociaux et des opérateurs téléphoniques. La seule façon d'être certain de ne pas être espionné par un compteur communicant est… d'avoir un compteur ordinaire.

Pour finir, il faut dire haut et fort que la question des Linky est avant tout une question démocratique, et qu'il est insensé que, dans un pays dit démocratique, tous les moyens soient utilisés pour imposer des compteurs communicants à d'innombrables citoyens qui n'en veulent pas. Une des caractéristiques du macronisme - et de ses députés godillots - est d'être "en marche" forcée vers un implacable totalitarisme numérique, lequel fera sous peu passer les services comme la securitate et la stasi pour d'archaïques amateurs.


 

Stéphane Lhomme
Conseiller municipal de Saint-Macaire (Gironde)
Animateur du site web http://refus.linky.gazpar.free.fr

Partager cet article

Repost0
8 septembre 2018 6 08 /09 /septembre /2018 11:05

« je trie et l’avenir me dit merci » bien sûr que ni l’avenir, ni les flics, ne vous diront merci ! Les flics ne disent jamais merci. Mais par contre ça veut dire que si vous ne triez pas les flics vont vous « taper » dessus et les calotins du pouvoir capitaliste (car bien sûr c’est de la foutaise au service du grand capital tout ça http://www.ipernity.com/blog/r.platteau/291822 http://miiraslimake.over-blog.com/article-on-n-a-aucune-raison-d-etre-pris-en-otages-par-ces-flibustiers-qu-ils-remboursent-49025048.html ) vont vous anathémiser pour ne pas respecter les Commandements de l’Église !

Partager cet article

Repost0
2 septembre 2018 7 02 /09 /septembre /2018 21:53

(des vérités qu'ils voudraient que le public ne sache pas)

la wikipedia de nos maîtres présente

Partager cet article

Repost0
29 août 2018 3 29 /08 /août /2018 17:33
(source: dans divers blogs)

Si tu es-tu né dans les années 40, 50, 60 , comment as-tu survécu ?!??     

 

Les voitures n'avaient pas de ceintures de sécurité, pas d'appuie-tête et
      bien sûr pas d'airbags. Sur la banquette arrière, c'était "rigolo"
      et pas "dangereux". (relisez dans une des bandes dessinées de Snoopy: un des enfants explique à l'autre ce que c'est être enfant: "c'est quand on rentre le soir an voiture de pouvoir être couché tranquillement sur la banquette arrière pendant que papa et maman s'occupent de tout; et une fois qu'on sera adulte plus jamais ce ne sera comme ça" - plus jamais ? demande l'autre - plus jamais, répond le premier, alors l'autre enfants se met à trembler et dit au premier : "serre-moi fort !") maintenant ...

Les barreaux des lits et les jouets étaient multicolores ou du moins vernis
      avec des peintures contenant du plomb ou d'autres produits toxiques.

Il n'y avait pas de sécurité enfant sur les prises électriques, portières
      de voitures, médicaments et autres produits chimiques ménagers.

On pouvait faire du vélo sans casque. ???? ç'est quoi c'truc ? une cuirasse peut-être aussi ? et pour aller travailler à pied il faut quoi ? Une tenue de joueur de football américaine ? et ne ne parle pas des escaliers au bureau il faut mettre un casque aussi là ? des fois qu'un dossier vous tomberait sur la tête ? Qui est-ce qui est tombé sur la tête là? j'hallucine !

On buvait de l'eau au tuyau d'arrosage, à une fontaine ou à n'importe
      quelle autre source, sans que ce soit de l'eau minérale sortie d'une
      bouteille stérile (
et recouvert de bisphénol A (toxique)!
  )...

On construisait des caisses à savon et ceux qui avaient la chance d'avoir
      une rue asphaltée en pente devant chez eux pouvaient tenter des
      records de vitesse et se rendre compte à mi-chemin que les freins
      avaient été oubliés... Après quelques accidents, le problème étaient
      en général résolu !

On avait le droit de jouer dehors à la seule condition d'être de retour
      avant la nuit.
http://miiraslimake.over-blog.com/article-135600.html

http://miiraslimake.over-blog.com/article-2043637.html

Et il n'y avait pas de portable (producteurs de radiations micro-ondes) et personne savait où  l'on était et ce qu'on faisait (comme les enfants du petit monde de Mafalda

ou de Boule et  Bill ) ...Incroyable !

L'école durait jusqu'à midi, on pouvait rentrer manger à la maison. (bien sur ! c'est évident ! pourquoi ? il y en a qui sont enfermés même le midi comme dans une caserne ? !)

On avait des écorchures, des fractures et parfois même on se brisait les
      dents, mais personne n'était mis en accusation pour ça. (Eh oui on n'était pas dans un état policier, l'Europe occidentale c'était encore "Le Monde Libre") Même quand il y avait une bagarre, personne n'était coupable à part nous-mêmes.

On pouvait avaler des tonnes de sucreries, des tartines avec des tonnes de
      beurre et boire des boissons avec du VRAI SUCRE, mais personne
      n'avait de problèmes d'excès de poids, car nous étions toujours
      dehors. (Et il n'y avait pas d'aspartame (toxique) ni de traitement agricoles (toxiques) ni d'additifs autorisés "européen" (toxiques), peu de microparticules diesel (cancérigènes), ni d'uranium appauvri (cancérigène))

On pouvait se partager une limonade dans la même bouteille sans risquer
      d'attraper des maladies .

Nous n'avions pas de Playstation, Nintendo 64, X-Box, jeux vidéo, 99
      programmes de TV sur câble ou satellite, pas de vidéo, de Dolby
      surround, de portable, d'ordinateur, de chat room en amerlocque dans texte, sur Internet, mais
      nous avions... des amis !

(et si on n'en avait pas on pouvait rêver)

 

On pouvait sortir, à pied ou en vélo pour aller chez un copain, même s'il
      habitait à plusieurs KM, frapper à la porte ou simplement rentrer
      chez lui pour le prendre pour jouer avec nous.
Dehors, oui dehors
      dans le monde cruel ! Sans surveillance ! (eh oui on n'était  pas en prison) Comment cela a-t-il pu
      être possible ?

On jouait au foot avec un seul but et si l'un d'entre nous n'était une fois
      pas sélectionné, pas de traumatisme psychologique, c'était pas la
      fin du monde !

Parfois un élève peut-être un peu moins bon que les autres devait
      redoubler. Personne n'était alors envoyé chez les psychologues ou
      pédopsychiatres. Personne n'était dyslexique, hyperactif ou avait
      des "problèmes de concentration". L'année était redoublée, (ce qui est de loin la meilleure des solutions), point et
      chacun avait les mêmes chances que les autres.

Nous avions des libertés, des échecs, des succès, des devoirs et des
      tâches... une vie quoi ! Et nous apprenions à vivre avec. La question du jour est
donc:

mais comment avons-nous survécu ? Comment avons-nous pu
      développer notre personnalité ?

 

 

Maintenant on dit que vous êtes un criminel si vous roulez à 52 dans un endroit où c'est limité à 50 ...


Société française censure et répression
Uploaded by hurraken

 

 

 

 

"Merdajn vivojn ni havas ja

Kaj konsolas per konsumado ĉiufoja"
                              (La Pafklik')
et puis encore :

« On prend le risque de glisser vers une société totalitaire : après le port de la burqa, quel comportement va-t-on interdire ? » (Daiel Garrique)

Qu’est-ce que je regrette l’époque où il y avait des droguistes ! et pas d’hypermarchés. Où aussi pour avoir du papier crépon de couleur (parce qu’on pouvait s’en procurer à l époque, ça ne posait aucun problème maintenant on ne peut rien se procurer) on en trouvait là, qu’on achetait à la feuille ; et pour y aller ç’était tout simple, c’était dans la ville, comme tout le reste, et on avait moins de chemin à faire (à pied bien entendu) que ce qu’on aurait de nos jours à faire à pied dans le parking et les galeries d’un hypermarché. Et bien sûr là on était des hommes parmi les hommes, on était traité en clients, (personne n’aurait pensé qu’il put en être autrement) pas en bétail d’abattoir….

 

En fait ça va plus loin que ça je vous laisse pour la méditer cette citation de Zygmunt Bauman, qui a bien compris ce qui se passe (et ce qui s'est passé, par exemple dans son livre "Modernité et holocauste") :

« Les moyens d’existence non monétaires doivent être détruits, afin que ceux qui en dépendent aient à choisir entre l'achat ou la famine (non de la conversion aux achats les garantissent contre la famine). Les zones de vie dont la vente n’est pas encore promue doivent être soit représentées comme porteuses de dangers, que l’on ne peut éviter qu’au moyen d’outils ou de services achetés, soit dénigrés comme inférieures, repoussantes et en fin de compte dégradantes. » (Zygmunt Bauman in « l’amour liquide »)

 

Partager cet article

Repost0

2CCR

ALAIN BENAJAM
un paysan de l'Allier

http://www.petitions24.net/forum/47277
 Quand on vit dans l'Europe actuelle,on comprend le dégoût et la haine que les gens d'Europe de l'Est avaient pris pour la langue russe
une effarante chape de plomb médiatique pèse sur le basculement linguistique en cours
    defenselanguefrancaise.org Aujourd'hui il y a sur les murs de Paris plus de mots anglais qu'il n'y avait de mots allemands pendant l'Occupation (Michel Serres) Seuls les banquiers peuvent voler le peuple en plein jour sans avoir la police aux trousses...Jovanovic : il faut NATIONALISER LES BANQUES sans aucune indemnité, et mettre au point un tribunal pour les traduire en justice

le NWO alias le N.O.M. = Nouvel Ordre Mafieux

M'ame MEDEF et la  police

Pièces et main d'oeuvre
Olivier Demelenaere

ANONYMOUS
CHISTOPHER BOLLYN 
 INFOSYRIE
TOUCHE PAS à MON LABO !
La misère a un sourire tu sais?  oui je sais
...
SaveFrom.net  
Réseau Voltaire France

Mon site en Espéranto
BASTAMAG

Il faudra bien tenter de trouver des réponses, même si celles-ci peuvent s’avérer explosives 

une vraie civilisation : CAHIERS DE COUTURE

le dissident de Genève

MANIPULATION TOTALITAIRE DIGNE DE L'URSS   Les millliards perdus du Pentagone

Le soupçon d'ue manipulation d'Etat

donner la parole au peuple

ESPERANTO

Le plus grand dictionnaire  espéranto-français en ligne !

FUMER TUE ! CRAC BOUM HUE !

pour écouter ci-dessous cliquer dans le rectangle noir !

tiens des femmes portant un "voile islamique"

dictionnaires multilingues, exemple

Tous ses nouveaux articles sont du plus haut interêt

ambiance de merde, société détraquée et psychosée, rumeur meurtrière, flicaille 1 mort innocent tué par la bétise des gens 

"Tout pouvoir corromp, tout pouvoir absolu corromp absolument" il n'y a pas de pire poison de PIRE en PIRE

 Les pilotes français des avions qui ont fait ça vont-ils être poursuivis par leur conscience pour le restant de leur vie  ? 

Kadhafi (القذافي) dans l'intimité

LABOURSTART

Les-diables-sont-déchainés

Earth Liberation Front

Front de Libération des Animaux

Phil Glass NIGHT TRAIN SaveFrom.net

Mendelssohn Menuhin Furwangler SaveFrom.net

BRAVE NEW WORLD

on réédite les erreurs des années 20 
Forces international

IMMONDE FRANCE transformée en cauchemar !créez des fonctionnaires
Saddam face à l'histoire  

le racisme est en dernière analyse un racisme anti-pauvres reflechissez ... à quand une assoc anti-raciste pour défendre ceux-ci ? ça risque pas: les assoc anti-racistes sont composées de riches et de bourgeois !  L'Occident va crever de ne plus se toucher 

DES GENS 15è arrond. Quand Paris était encore une ville du peuple
défendons la langue française
et les autres domo dico 

 

 

La vraie vie  reconnaitre les papillons  découvrir le monde des insectes: FABULEUX!
http://fauneflore06.site.voila.fr/pages/insecte/insecte.htm#Ordres 

tous les oiseaux leur chant etc

France actuelle: HORREUR ABSOLUE à quoi on nous prépare 

17 mesures d'URGENCE
le monde dont nous voulons le contraire de celui qu'on nous impose  tout ça va bientôt être INTERDIT par les arrêtés municipaux fascistes détraqués

http://dont-stop-the-chicha.skyrock.com/

"il va falloir reconnencer à sculpter les facades des maisons, à vivre dans le beau, pourquoi toujours la merde et la sous-merde ?!"

ne pas laisser tomber avant d’avoir commencé, nos enfants ont besoin de nous

dépéchez-vous avant que les règlements municipaux n'interdisent de mettre des plantes odoriférantes dans son jardin: semences BIO de fleurs et de légumes rares 

Joseph Moshe? on a retrouvé Joseph Moshe ! mais comment se fait-il qu'aucune date de liberation n'est indiquée, ni de jugement? et comment se fait-il qu'aucun journaliste n'a pris la peine d'aller le visiter pour en avoir le coeur net sur ce qu'il est?

Diana

Il y a eu 2 génocides, sauf que le deuxième n'a bénéficié d'aucune commémoration

http://www.parasciences.net/

CABANES DANS LES ARBRES

TOUTES LES GALAXIES !

KURT SONNENFELD

Bruxelles 11 septembre 2008

vidéo à regarder jusqu'au bout, c'est là que se trouve le plus important !!

petit à petit ça se sait LA NATURE DU CAPITALISME et la psychologie de ses "kapos"

Chute libre dans la barbarie tout citoyen français vit maintenant dans une insécurité de tout instant, à chaque moment un cauchemar ignoble peut s'abattre sur lui quand on vous disait de pire en pire contre ces horreurs, ce cancer qui ronge la FRANCE lapétition 

pour le receuil de témoignages

la France montrée du doigt par Amnesty International pour les excès de la police et  l’impunité dont jouissent leur auteurs (la Chine nous donne une leçon !)  faute de structure d’enquête indépendante et avec une justice plus prompte à classer les affaires qu’à les juger. et voilà un qui lâche le morceau et explique beaucoup de choses - un témoignage de l'intérieur! - plein d'exemples de cette mentalité Tout ça vient de leur impunité
 http://outre-vie.forum
poésie et astronomie

poésie de Francis Jammes
* discours anti-secte comme support de l’idéologie néolibérale *
apparitions en Egypte

 Daninos disait: "L'esprit, comme le parachute, doit être ouvert pour fonctionner."
* les OVNIs en Argentine 



la lettre de la vieille dame :

les Bistrots Résistants

NB : pour regarder cette vidéo il faut cliquer sur le titre "les Bistrots Résistants" en bleu sous le cadre, qui sert de lien avec le site Dailymotion. Là, la video fonctionne et peut être visionnée

 

Ne plus respecter les lois liberticides
 
Zygmunt Bauman
"On a beau parler des droits de l'homme, il faut d'abord respecter l'individu et sa liberté. Sinon, c'est du vent, un beau discours qui ne sert à rien à nous les vivants." (Gao Xingjian)

PAUVRE ARGENTINE!

SANS DROITS SANS VOIX

féroce inégalité des sexes ! quand cela cessera-t-il ?
l'affaire Fortin
halte à l'inhumanité du racisme anti-homme !

papillons  - en 2008  carabus coriaceus ?
oiseaux  dictionnaire HINDI

c'est délicieux  !

cuisine de Rosine
cuisine syrienne
v Merveilleux tableaux

vun miracle nommé Bubulle
une analyse sociologique lumineuse des dérives actuelles :

le critère? être minoritaire !!

"nos impôts utilisés à payer des hystériques qui traitent de secte tous ceux qui ne se soignent pas ou ne pensent pas comme tout le monde."dry.gif

la-delation-aveugle/

"L'enfer est pavé de bonnes intentions" v


">

texte libre 4 en haut à droite

texte libre n° 2 à droite au milieu

ECOUTER en LISANT: (Phil Glass)

années 50 époque moins constipée que maintenant qu'est-ce qu'on vous regrette !
Je suis un sentimental - Eddie Constantine SaveFrom.net

NOUVEAU:  ICI LES CHANTS DE TOUTES LES ESPECES D'OISEAUX DU MONDE ENTIER  

Voyages en ASIE

 

FLORE EN LIGNE !

identification des plantes

identification des fleurs composées (à capitule)

herbier très détaillé des espèces les plus courantes

 

IMMONDE ! on se croirait en URSS !

alors la frontière n'existe plus: http://www.maitrepo.com/a

Haïkus

jouer au TAROT : télécharger

rue Affre  

  Fabuleux ROSSINI SaveFrom.net
v Abdelhalim Hafez

v "ah  mais ça ne finira jamais"
v Je veux dire au monde une histoire
*pour découvrir le monde des insectes, FABULEUX!
http://fauneflore06.site.voila.fr/pages/insecte/insecte.htm#Ordres
c'est vrai, en France aussi on ne voit presque plus jamais de mouches! comment ça se fait?

tous les oiseaux, chants, etc

situation  terrifiante

v NOTRE PLANETE INFO

Que reste-t-il de la démocratie?
Une vraie société c'est ça

une évolution politique véritablement glaçante  

le vin le meilleur aliment anti-vieillissement:

¿Seremo entregados a los barbaros fieros?
¿Tantos milliones de hombres hablaremos inglés?
¿No hay mas nobles hidalgos ni bravos caballeros ?
¿Callaremos ahora para llorar despues? (Ruben Dario)

patriotisme pas mort vive la Russie !



Tites boules émotives pour vos commentaires
                                     
 
                

PLIAJ MIENETOJ

d'autres ici

nous ne sommes qu'une poignée à percevoir la gravité du phénomène et ses menaces sur les libertés individuelles.pureté et santé ces notions ont été un cocktail explosif chaque fois que l'Etat s'est focalisé névrotiquement dessus n'est-ce pas ?le tabac comme "rideau de fumée" 

le si beau et si expressif visage de barbara !  on aurait envie de le couvrir de baisers  "Quand reviendras-tu ?"

NB : pour regarder cette vidéo il faut cliquer sur le titre " Quand reviendras-tu?" en bleu au-dessus du cadre,ili sert de lien avec le site Dailymotion. Là, la video fonctionne et peut être visionnée



http://www.lipsheim.org/forum/agora/
*
éthique des bistrots versus milices 

1/ Ne plus être muet : faire circuler ces informations autour de soi.
2/ Ne plus financer la mondialisation : consommer uniquement local, régional, artisanal.
3/ Ne plus respecter les lois liberticides : désobéir.
4/ Ne plus consommer la propagande : jeter sa télévision et sa radio.
5/ Ne plus être invisible : parler, faire du situationisme, occuper la rue.
6/ Ne plus être un esclave : devenir paysan, artisan, commerçant, indépendant.
7/ Ne plus être dépendant : devenir autonome (énergie, alimentation, santé, culture).
8/ Ne plus être un robot : rire, danser, chanter, dessiner, fumer, boire, partager, découvrir, etc.

">

texte libre au milieu à droite

">

les vrais liens TOUS