Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
http://miiraslimake.hautetfort.com/

">

puisque le nouvel over-blog est une vraie merde mon futur blog sera (y aller regarder dès maintenant) : http://miiraslimake.eklablog.com
QuAnd celui-ci s'arrêtera il faudra aller chercher la suite à cette adresse
VOXimage.png

  "Sur vojo de l'vivo nun vagas mi sola,
Senzorge al kie la tempo min blovas;
Ĉar, kvankam min celus eĉ vorto konsola,
En aĝ' mia nuna mi vivi ne povas" (Edmond Privat)Presidentielles 2012 sortie de l'euro 
Union populaire republicaine
q uand ce blog s'arrêtera il faudra aller le chercher sur cette adresseand celui-ci s'arrêtera il faudra aller le chercher à cette adresse

Texte Libre 1 en-tête

VIVE LE MRAP ! VIVE LES CATHOLIQUES !

le scandale du siècle Durant 50 ans on a cultivé l'horreur de l'URSS son totalitarisme, sa barbarie cauteleuse, ses flics puants, son intrusion dans la vie privée des gens, on nous a fait peur de ce contre-modèle c'était l'abomination le danger qu'on opposait à nos pays civilisés et libres Et dire qu'on était prêt à faire la guerre pour ne pas tomber dans une telle société maintenant on les imite! en pire ! u-p-r Asselineau le seul qui interdira les RFID LA Banque Centrale Européenne n'est « INDÉPENDANTE » que d'une seule chose : DU SUFFRAGE UNIVERSEL  Arnaques de la GRANDE DISTRIBUTION Turquie état policier barbare pour nos enfants nos familles la société Refus TOTAL directive scélérate Les américains ont PEUR de s'indigner c'est le but recherché Morts etat-d'Anne  LES MOTS argument de mouton fasciste DEFENSE des DATES seuls ceux qui ont connu ça comprennent horreur Mépris des gens atteintes à leur dignité et conditions de vie ce qui viendra après LES LABOS  Marksaj studoj

à BAS l'invasion amerloque ! à bas l'anglicisation obsessionnelle d'OVER-BLOG !!!

Recherche

Texte libre 2 en bas à droite

Un seul Etat ce n'est pas l'apocalypse ni la fin du monde

on n'avait plus entendu ce genre de propos depuis la fin de l'URSS et du KGB

avant la purification ethnique 
v"ce qu'il y a de terrible quand on cherche la vérité c'est qu'on la trouve"
v Kawther Salam
ECOUTER en LISANT:

un peu de métaphysique

un chagrin insondable

v Shajarian :

Kazi Nazrul Islam le grand poète bengali


Dum vivas mi :

*Le Temps des Fleurs (et le temps où Dalida vivait)

* Un jour tu verras 

Steve Reich:

 

BRUCH le plus puissant concerto 

Ils disent

 Natacha Atlas :


Savoir, résister, avant qu'il ne soit trop tard

des choses que vous n'avez pas vues à la télé

(que réfléchissent ceux qui se chauffent au fuel: Est-ce que vous retrouvez vos chaudières effondrées après une nuit de fonctionnement?)

v la fatwav les humanistes commencent à prendre peurv Espace Libre

par exemple

les "experts" en qui on met notre confiance sont achetés et mententv

SAVEZ-VOUS QUE MAINTENANT IL Y A UN DICTIONNAIRE chinois- français SUR INTERNET ?

v sud de l'Iran
v les couleurs de l'INDE

v mousselines: "vents tissés" disaient les romains

histoire de l'INDE - 1ère partie

nostalgie d'Alger

l'argentine  est un des plus beaux pays au monde
v à la frontière Sino-Mongolev monts Altaï en Sibérie:  Fabuleux !v la Pologne

on vous donne des idées caricaturales sur les gens,
les trouvez-vous vraiment "constipés" ces iraniens? :
sauf comme tout le monde quand ils sont sur la  tombe de leur mère

v devant une logique comme celle-là le refus doit être total ! v  

Un texte capital à lire "comme boivent les poules: en relevant fréquemment la tête pour faire couler" : Le racisme anti-pauvres

toutes les espèces végétales et animales aves liens images etc
 SEA SHEPHERD

La végétation d'Uruguay

TOUTE l'actualité scientifique

DANIEL faisait partie du "Mouvement du Graal"en mémoire de lui les voici

présentation

 

v ATTRACTEURS ETRANGES v fractales v Morphogénèse

v NOUVEAU ! Un portail sur le monde musulman

carnets de poésie

Comte-Sponville

MES PIEDS SE SONT SEPARES DE TES PIEDS

La nature vampirique du capitalisme actuel qui vit de suçer la vie des êtres et des peuples":
Le capitalisme est devenu le plus grand ennemi de  l'individu
vie cauchemardesque des américains de classe moyenne
v une vision autoritaire et monochrome de la société


archives totales ">

texte libre 3 = vrai accès aux archiv

19 octobre 2020 1 19 /10 /octobre /2020 20:01

Et ce peuple de collabos va accepter !

 

Partager cet article

Repost0
18 octobre 2020 7 18 /10 /octobre /2020 17:48

Partager cet article

Repost0
17 octobre 2020 6 17 /10 /octobre /2020 10:50

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2020 3 14 /10 /octobre /2020 17:41

Informations pour les copropriétaires d’immeubles ou de lotissements
:*

Si les copropriétaires n'ont pas revendiqué la propriété des colonnes
montantes électriques avant le 22 novembre 2020, ENEDIS pourra imposer
aux copropriétaires, à leurs frais, les travaux de rénovation de ces
colonnes montantes électriques, sans rien débourser elle-même.

Et ENEDIS pourra également s’introduire dans les copropriétés à tout
moment en arguant d’un droit de servitude automatique ainsi créé, qui
lui permettra d’accéder 24h sur 24 aux compteurs électriques des
copropriétés, notamment pour y remplacer de force les compteurs
électriques existants par des compteurs Linky ou, s’ils sont déjà
posés, leur ajouter son ERL (Émetteur Radio Linky) qui ajoutera au CPL
du Linky (Courant Porteur en Ligne) des micro-ondes à la même
fréquence que celle du wifi (2450 mégahertz).

Attention : s’ils n’agissent pas avant le 22 novembre 2020, les
copropriétaires ne pourront plus s’opposer légalement, comme s’était
le cas jusqu’à présent, à l’introduction d’ENEDIS dans les parties
communes de leur copropriété pour empêcher la pose du Linky.

Il ne reste donc plus que deux mois aux copropriétaires d’immeuble ou
de lotissement pour s’opposer à ce hold-up d’ENEDIS par une résolution
adoptée en AG des copropriétaires.

Si l’AG ordinaire a déjà eu lieu, il est encore temps de demander une
AG extraordinaire en utilisant les nouvelles dispositions permettant
la tenue d’AG à distance.

Article du 4 juin 2020 : Syndics de copropriété : les assemblées
générales peuvent se tenir à distance :
http://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A14057

*Article 176 de la loi ELAN n° 2018-1021 du 23 novembre 2018 portant
évolution du logement, de l'aménagement et du numérique:

Lien vers  cet article 176 de la loi ELAN sur le site de Légifrance :
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;jsessionid=EFF67EBD395756C7EEE90D289FB14EBD.tplgfr24s_2?idArticle=JORFARTI000037639679&cidTexte=JORFTEXT000037639478&dateTexte=29990101&categorieLien=id

Pour en savoir plus sur la façon de s’opposer grâce au kit Colonnes
montantes électriques :
http://www.santepublique-editions.fr/kit-colonnes-montantes-electriques.html

Communiqué du 22 septembre 2020 :
http://www.santepublique-editions.fr/objects/Communique-colonnes-montantes-electriques-22-septembre-2020.doc

Annie Lobé,
Journaliste scientifique indépendante,
SantéPublique éditions.

 

Partager cet article

Repost0
12 octobre 2020 1 12 /10 /octobre /2020 12:26

Nos gouvernants ont eu tout faux depuis le début. Et ça continue. Les voix discordantes sont étouffées voire discréditées. Le débat en la matière est biaisé, détourné, annihilé, les contraintes exercées au nom de la bonne parole sont de plus en plus pesantes et expriment un glissement totalitaire. La dérive de l’institution démocratique se poursuit inexorablement. Comment ne pas voir dans la politique sanitaire brutale menée dernièrement à l’égard de Marseille un coup de Jarnac à l’adresse de Didier Raoult ? On en est encore aux règlements de compte. Dans cette course en avant menée par un pouvoir pris dans un engrenage fatal, seul est à espérer un sursaut populaire pour siffler la fin de la partie.

Oui ! soulèvement populaire et nomination d'un gouvernement de Salut Public : Asselineau Président ! Philippot premier ministre !

et

Bernard Friot ministre de l'économie et des finances, Etienne Chouard Président du Conseil Constitutionnel

Frexit d'urgence, abolition de la loi de 1973, rétablissement de l'échelle Mobile des Salaires, et RIC !

Et un tribunal spécial pour juger les responsables des mensonges fascistes relativement au Covid et à la chloroquine et des morts que ces mensonges ont entraînés !

Partager cet article

Repost0
6 octobre 2020 2 06 /10 /octobre /2020 10:32

comme le préconisent Etienne Chouard, David Van Reybrouck et Paul Le Fèvre

il s'agissait d'un commentaire sur cette vidéo : https://ru-clip.net/video/SihXufPGm30/coronavirus-ils-votent-l%E2%80%99%C3%A9tat-d%E2%80%99urgence-sanitaire-permanent.html

Partager cet article

Repost0
3 octobre 2020 6 03 /10 /octobre /2020 12:17

Partager cet article

Repost0
29 septembre 2020 2 29 /09 /septembre /2020 19:54
vas bien t'faire crever sale pourriture à crever vas bien t'aaire crever sale ordure !

vas bien t'faire crever sale pourriture à crever vas bien t'aaire crever sale ordure !

Partager cet article

Repost0
21 septembre 2020 1 21 /09 /septembre /2020 07:13

Vérifiez la valeur et la compétence des médecins selon leur exigence du port de muselière en consultation Vous decèlerez les vrais soignants ou les moutons, voire les corrompus de Big pharma ! Ce sera peut être moment de changer de médecin !

 

Partager cet article

Repost0
20 septembre 2020 7 20 /09 /septembre /2020 12:28

La mondialisation sert à défaire les conquêtes sociales

Par le Parti de la démondialisation
Le 15 juillet 2020

Les salariés et les usagers de l’hôpital public tout comme les agents de la Fonction publique d’Etat et territoriale et les salariés du privé sont en lutte depuis plusieurs années. Pourtant ils ne parviennent pas à gagner. Ils se heurtent au mur de la mondialisation néolibérale qui a généré en système le dumping social avec les quatre libertés de circulation : marchandises, capitaux, services et main d’œuvre, ce qui place le patronat en position de force face aux travailleurs.
Le coup d’Etat parlementaire de 2008, qui a fait entrer le Traité de Lisbonne dans la Constitution française, soumet le pays, l’Etat et le peuple à l’Union européenne, c’est-à-dire à une institution supranationale nous privant de souveraineté.
Pourtant la mondialisation néolibérale ne résulte pas d’un choix du peuple français, qui avait voté non au référendum constitutionnel de 2005, mais au contraire d’un court-circuitage de la démocratie organisé par les classes dirigeantes.
Rappelons-nous que tout au long du XXe siècle, jusque dans les années 1970, les classes populaires avaient, par leurs luttes, établi un rapport de force qui leur avait permis de gagner des conquêtes sociales. Des conquêtes sociales et politiques durables qui furent régulièrement obtenues dans le cadre des régimes représentatifs bousculés par l’invention radicalement subversive des partis politiques de masse. Nous les qualifions de « masse » parce qu’il ne s’agissait plus de partis confidentiels rassemblant la bourgeoisie, même républicaine, mais de partis politiques organisant le mouvement ouvrier et démocratique.
Pour contrer cette dynamique, les classes dominantes ont alors conçu et imposé la mondialisation néolibérale sapant ainsi tout pouvoir réel aux institutions nationales et aux partis politiques de masse. tout autant qu’aux syndicats ouvriers.

Le programme du PARDEM fait des propositions concrètes pour sortir de cette impasse : rétablir la souveraineté nationale en sortant de l’Union Européenne, de l’euro et de l’OTAN ainsi que de toutes les institutions supranationales pour réussir à s’affranchir des marchés financiers, réindustrialiser, développer les services publics, nationaliser les banques et les compagnies d’assurances, instituer le droit opposable à l’emploi, démocratiser l’État… Reprendre la main sur la vie de la cité.

La notion de mondialisation fait partie de ces mots tellement utilisés dans toutes sortes de contextes sans jamais en préciser le sens, qu’ils en perdent toute signification rigoureuse. Il ne s’agit pas ici de faire une nouvelle fois une distinction subtile et inutile entre « globalisation » et « mondialisation », ou autres débats creux que ce terme aura eu la particularité de générer. Disons-le une fois pour toutes : notre sujet est la mondialisation néolibérale, celle qui a commencé vers la fin des années 1960 pour finalement devenir la nouvelle forme du capitalisme dans les années 1980 et 1990.
Il ne s’agit donc en aucun cas non plus, d’assimiler cette forme de capitalisme au mouvement multiséculaire qui a vu depuis les grandes découvertes du XVIe siècle le développement des échanges entre les différentes sociétés du globe à travers la colonisation, l’extension du capitalisme et de la forme étatique, puis l’explosion des moyens de communication modernes.

Le capitalisme a choisi la mondialisation pour agrandir son marché et échapper aux processus démocratiques, c’est-à-dire au peuple !

Le phénomène qui nous mobilise est bien plus circonscrit, c’est celui que l’on peut qualifier de projet le plus politique des classes dominantes depuis les grandes révolutions de la fin du XVIIIe siècle. Il s’est en fait agi de transformer la forme institutionnelle du capitalisme pour qu’il puisse durablement échapper à toute pression politique et donc démocratique. Pour obtenir ce résultat stratégique, il fallait sortir le capitalisme le plus possible du cadre contraignant de la souveraineté nationale. Celle-ci, induisant mécaniquement des processus démocratiques dans les pays occidentaux, commençait à menacer durablement et significativement les taux de profit. La pérennité du capitalisme lui-même pouvait vaciller si perdurait la pente caractéristique entamée dans la première moitié du XXe siècle après la Première Guerre mondiale.
En effet, la forme devenue politique des États occidentaux avait provoqué, au début du XXe siècle, une structuration nationale du mouvement ouvrier et des salariés en général. Après bien des difficultés et hésitations, ils s’étaient organisés en syndicats et partis politiques nationaux. Ils pouvaient enfin peser sur l’élaboration des lois, contrepoids inédit à la force des classes dominantes capitalistes, habituées pendant tout le XIXe siècle à la confortable situation qui faisait des institutions politiques, administratives et juridiques, leur chasse gardée.

Devant cette menace, la première réaction fut de démanteler les institutions politiques de l’État de droit puisqu’elles risquaient de faire parvenir au pouvoir des forces anticapitalistes. Même si, mis à part l’Union soviétique dans un premier temps, cela restait à l’état de menace (situation pour elles déjà intolérable). Des conquêtes sociales et politiques durables étaient cependant régulièrement obtenues dans le cadre des régimes représentatifs bousculés par l’invention radicalement subversive des partis politiques de masse. Nous les qualifions de « masse » parce qu’il ne s’agit plus de partis confidentiels rassemblant la bourgeoisie, même républicaine, mais de partis politiques organisant le mouvement ouvrier et démocratique.

Les partis de masse complétaient alors la forme syndicale en lui donnant enfin des débouchés politiques et institutionnels concrets substantiels

Le fascisme, dans les cas les plus critiques, ou les manœuvres antidémocratiques diverses, furent donc la première réponse des classes dominantes à cette menace nouvelle. Mais les gigantesques bouleversements de la Seconde Guerre mondiale firent comprendre que cette solution ne pouvait en aucun cas être durable, et se révélait même particulièrement contre-productive. En effet, les pays sortis de ce traumatisme prenaient le contre-pied de toutes les involutions antidémocratiques de l’entre-deux guerres, démocratisant comme jamais les États occidentaux. Et la menace interne et externe des mouvements communistes, organisés en puissants partis nationaux, perdurait et s’amplifiait, après leur rôle stratégique dans la lutte victorieuse contre le nazisme. Bref, il était plus qu’évident qu’il fallait pour les classes dominantes trouver une parade autrement plus efficace que le fascisme.

C’était d’autant plus évident et pressant que la nouvelle forme des États, notamment en Europe, aboutissait à des formes que rétrospectivement l’on peut qualifier de mixtes, entre capitalisme et ébauche d’une démocratie étatique véritable. Bien sûr la route était encore longue avant de réellement faire vaciller le capitalisme sur ses bases. Mais on en prenait indéniablement le chemin. C’était l’extension inédite de la fonction publique, dont les fonctionnaires, devenus si nombreux, échappent à vie au marché du travail. C’était l’ampleur des nationalisa-tions et la création de la Sécurité sociale qui ponctionne sur la valeur ajoutée des sommes gigantesques en les socialisant directement. Elle rééquilibre ainsi significativement le rapport de force capital-travail jusqu’alors intégralement favorable au capital, en sortant la condition salariale d’un pur rapport contractuel.
C’était l’ampleur sans cesse grandissante du droit du travail, l’absence de tout chômage de masse, la planification politique de l’économie, la place grandissante des syndicats dans l’entreprise. Tout cela dessinait un paysage institutionnel incomparable par rapport à la toute-puissance du capitalisme pendant tout le XIXe siècle, quelles qu’aient été alors la vigueur des insurrections populaires et des âpres luttes sociales de ce siècle mouvementé.
Bien sûr, rien ne justifie de nommer sérieusement ces décennies d’après-guerre de « Trente Glorieuses », car les conditions de travail et de vie de la majorité de la population restaient particulièrement dures. Mais au-delà de ce fait, il s’agit surtout de bien prendre conscience du changement radical et structurel de la configuration « économique » et institutionnelle de ces décennies en Europe de l’Ouest. Le rapport de force avait totalement changé de nature. Les processus démocratiques (ceux qui renforçaient réellement les classes populaires) obtenaient régulièrement des victoires substantielles. Le capitalisme reculait objectivement, parfois sur des secteurs absolument stratégiques pour lui comme par exemple le pouvoir dans l’entreprise. Ou encore le contrôle discrétionnaire de la valeur ajoutée, du fait de la ponction obligatoire des cotisations sociales sur tout le territoire national, garantie par la loi.
Les classes que l’on appelle à juste titre dominantes dans les États contemporains ne le sont que parce qu’elles appuient leur puissance sociale et politique sur la puissance que leur confère le capitalisme lui-même, qui fait fonctionner ce mode de production si particulier exclusi-vement à leur profit. La nature du capitalisme se voit donc radicalement perturbée par des processus qui lui sont opposés. Ils commencent à changer le mode de production lui-même, comme dans les décennies d’après-guerre. C’est alors la base même de la domination des capitalistes qui se voit menacée à sa racine.
On comprend aisément que les classes dominantes aient pris la décision collective de réagir vigoureusement à cette menace à proprement parler existentielle.
Puisque la voie fasciste s’était révélée une impasse particulièrement contre-productive à moyen terme, il leur fallait obtenir les mêmes avantages (démanteler les processus démocratiques) d’une manière à la fois plus subtile, et surtout plus efficace et durable.

C’est la mondialisation néolibérale du capital qui a fourni la réponse idéale aux classes dominantes

Et de fait, on ne peut que constater la spectaculaire réussite de cette stratégie gagnante pour les classes dominantes.
Puisque la configuration institutionnelle qu’avaient fini par prendre les sociétés politiques étatiques occidentales au XXe siècle s’était révélée inséparable de processus démocratiques une fois surmontée l’épreuve fasciste, c’était précisément cette configuration qu’il fallait stériliser. Le cœur du mécanisme qui produisait ces pressions démocratiques au sein des États européens était la conjugaison des processus électoraux basés sur le suffrage universel, l’organisation politique des citoyens par le biais de puissantes structurations de partis politiques, et l’exposition des députés, créateurs des lois nationales dans des États souverains, à des pressions électorales extérieures au parlement. Ces pressions électorales sont alors beaucoup plus structurées qu’auparavant grâce aux partis politiques nationaux, dont désormais les députés dépendaient pour leur réélection.
Cela permettait aux puissantes luttes sociales d’être plus efficaces par l’amélioration de la structuration nationale des syndicats, la nouvelle interaction avec les partis politiques naissants leur donnant accès à des enjeux directement législatifs. Ces luttes seront encouragées par les victoires politiques qu’elles remportaient parfois. Elles pouvaient, en effet, faire pression sur les appareils dirigeants des partis politiques pour obtenir au parlement qu’on entérine telle ou telle revendication. Il faut rappeler que tous ces phénomènes étaient relativement nouveaux, et n’existaient pas, ou à peine à l’état embryonnaire, au XIXe siècle. Et le XIXe siècle est celui du capitalisme triomphant.

Le XXe siècle fut celui où le capitalisme fut contraint de transiger sur des questions essentielles, c’est celui des conquêtes sociales.
La courroie de transmission avait mis plusieurs décennies à s’établir entre les exigences démocratiques de la base et la superstructure institutionnelle, mais on avait finalement obtenu un fonctionnement à peu près opérationnel. Tout cela dépendait néanmoins de la capacité reconnue du parlement, censé représenter la volonté générale de la nation, de légiférer de manière générale sur l’intégralité des sujets qui concernaient la communauté nationale. Autant dire qu’aucun sujet économique et social ne lui échappait. Cela permettait aux pressions démocra-iques de s’exercer sur l’intégralité de la mise en place institutionnelle et juridique du capita-isme, et d’obtenir des avancées sociales et politiques en fonction de l’état des rapports de force.
Il était donc devenu primordial pour les classes dominantes de casser ce processus et d’inverser le rapport de force. L’instauration du libre-échange, la mise en concurrence des salariés sous prétexte de compétitivité des entreprises ont pour but de discipliner les travailleurs. Par la mondialisation il s’agit bien de défaire les conquêtes sociales qui ont été gagnées par les luttes au niveau de chaque État. Et d'empêcher toute nouvelle victoire.
Il est donc désormais évident que sortir de ce système est la condition indispensable à tout progrès social et démocratique. C'est bien ce que propose le Pardem depuis sa création.

Pour aller plus loin :
https://pardem.org/programme/programme-complet-du-pardem/iv-reconquerir-la-souverainete-economique-de-la-france

A lire prochainement le 8e épisode :  La mondialisation par les traités internationaux

 

 

Partager cet article

Repost0

2CCR

ALAIN BENAJAM
un paysan de l'Allier

http://www.petitions24.net/forum/47277
 Quand on vit dans l'Europe actuelle,on comprend le dégoût et la haine que les gens d'Europe de l'Est avaient pris pour la langue russe
une effarante chape de plomb médiatique pèse sur le basculement linguistique en cours
    defenselanguefrancaise.org Aujourd'hui il y a sur les murs de Paris plus de mots anglais qu'il n'y avait de mots allemands pendant l'Occupation (Michel Serres) Seuls les banquiers peuvent voler le peuple en plein jour sans avoir la police aux trousses...Jovanovic : il faut NATIONALISER LES BANQUES sans aucune indemnité, et mettre au point un tribunal pour les traduire en justice

le NWO alias le N.O.M. = Nouvel Ordre Mafieux

M'ame MEDEF et la  police

Pièces et main d'oeuvre
Olivier Demelenaere

ANONYMOUS
CHISTOPHER BOLLYN 
 INFOSYRIE
TOUCHE PAS à MON LABO !
La misère a un sourire tu sais?  oui je sais
...
SaveFrom.net  
Réseau Voltaire France

Mon site en Espéranto
BASTAMAG

Il faudra bien tenter de trouver des réponses, même si celles-ci peuvent s’avérer explosives 

une vraie civilisation : CAHIERS DE COUTURE

le dissident de Genève

MANIPULATION TOTALITAIRE DIGNE DE L'URSS   Les millliards perdus du Pentagone

Le soupçon d'ue manipulation d'Etat

donner la parole au peuple

ESPERANTO

Le plus grand dictionnaire  espéranto-français en ligne !

FUMER TUE ! CRAC BOUM HUE !

pour écouter ci-dessous cliquer dans le rectangle noir !

tiens des femmes portant un "voile islamique"

dictionnaires multilingues, exemple

Tous ses nouveaux articles sont du plus haut interêt

ambiance de merde, société détraquée et psychosée, rumeur meurtrière, flicaille 1 mort innocent tué par la bétise des gens 

"Tout pouvoir corromp, tout pouvoir absolu corromp absolument" il n'y a pas de pire poison de PIRE en PIRE

 Les pilotes français des avions qui ont fait ça vont-ils être poursuivis par leur conscience pour le restant de leur vie  ? 

Kadhafi (القذافي) dans l'intimité

LABOURSTART

Les-diables-sont-déchainés

Earth Liberation Front

Front de Libération des Animaux

Phil Glass NIGHT TRAIN SaveFrom.net

Mendelssohn Menuhin Furwangler SaveFrom.net

BRAVE NEW WORLD

on réédite les erreurs des années 20 
Forces international

IMMONDE FRANCE transformée en cauchemar !créez des fonctionnaires
Saddam face à l'histoire  

le racisme est en dernière analyse un racisme anti-pauvres reflechissez ... à quand une assoc anti-raciste pour défendre ceux-ci ? ça risque pas: les assoc anti-racistes sont composées de riches et de bourgeois !  L'Occident va crever de ne plus se toucher 

DES GENS 15è arrond. Quand Paris était encore une ville du peuple
défendons la langue française
et les autres domo dico 

 

 

La vraie vie  reconnaitre les papillons  découvrir le monde des insectes: FABULEUX!
http://fauneflore06.site.voila.fr/pages/insecte/insecte.htm#Ordres 

tous les oiseaux leur chant etc

France actuelle: HORREUR ABSOLUE à quoi on nous prépare 

17 mesures d'URGENCE
le monde dont nous voulons le contraire de celui qu'on nous impose  tout ça va bientôt être INTERDIT par les arrêtés municipaux fascistes détraqués

http://dont-stop-the-chicha.skyrock.com/

"il va falloir reconnencer à sculpter les facades des maisons, à vivre dans le beau, pourquoi toujours la merde et la sous-merde ?!"

ne pas laisser tomber avant d’avoir commencé, nos enfants ont besoin de nous

dépéchez-vous avant que les règlements municipaux n'interdisent de mettre des plantes odoriférantes dans son jardin: semences BIO de fleurs et de légumes rares 

Joseph Moshe? on a retrouvé Joseph Moshe ! mais comment se fait-il qu'aucune date de liberation n'est indiquée, ni de jugement? et comment se fait-il qu'aucun journaliste n'a pris la peine d'aller le visiter pour en avoir le coeur net sur ce qu'il est?

Diana

Il y a eu 2 génocides, sauf que le deuxième n'a bénéficié d'aucune commémoration

http://www.parasciences.net/

CABANES DANS LES ARBRES

TOUTES LES GALAXIES !

KURT SONNENFELD

Bruxelles 11 septembre 2008

vidéo à regarder jusqu'au bout, c'est là que se trouve le plus important !!

petit à petit ça se sait LA NATURE DU CAPITALISME et la psychologie de ses "kapos"

Chute libre dans la barbarie tout citoyen français vit maintenant dans une insécurité de tout instant, à chaque moment un cauchemar ignoble peut s'abattre sur lui quand on vous disait de pire en pire contre ces horreurs, ce cancer qui ronge la FRANCE lapétition 

pour le receuil de témoignages

la France montrée du doigt par Amnesty International pour les excès de la police et  l’impunité dont jouissent leur auteurs (la Chine nous donne une leçon !)  faute de structure d’enquête indépendante et avec une justice plus prompte à classer les affaires qu’à les juger. et voilà un qui lâche le morceau et explique beaucoup de choses - un témoignage de l'intérieur! - plein d'exemples de cette mentalité Tout ça vient de leur impunité
 http://outre-vie.forum
poésie et astronomie

poésie de Francis Jammes
* discours anti-secte comme support de l’idéologie néolibérale *
apparitions en Egypte

 Daninos disait: "L'esprit, comme le parachute, doit être ouvert pour fonctionner."
* les OVNIs en Argentine 



la lettre de la vieille dame :

les Bistrots Résistants

NB : pour regarder cette vidéo il faut cliquer sur le titre "les Bistrots Résistants" en bleu sous le cadre, qui sert de lien avec le site Dailymotion. Là, la video fonctionne et peut être visionnée

 

Ne plus respecter les lois liberticides
 
Zygmunt Bauman
"On a beau parler des droits de l'homme, il faut d'abord respecter l'individu et sa liberté. Sinon, c'est du vent, un beau discours qui ne sert à rien à nous les vivants." (Gao Xingjian)

PAUVRE ARGENTINE!

SANS DROITS SANS VOIX

féroce inégalité des sexes ! quand cela cessera-t-il ?
l'affaire Fortin
halte à l'inhumanité du racisme anti-homme !

papillons  - en 2008  carabus coriaceus ?
oiseaux  dictionnaire HINDI

c'est délicieux  !

cuisine de Rosine
cuisine syrienne
v Merveilleux tableaux

vun miracle nommé Bubulle
une analyse sociologique lumineuse des dérives actuelles :

le critère? être minoritaire !!

"nos impôts utilisés à payer des hystériques qui traitent de secte tous ceux qui ne se soignent pas ou ne pensent pas comme tout le monde."dry.gif

la-delation-aveugle/

"L'enfer est pavé de bonnes intentions" v


">

texte libre 4 en haut à droite

texte libre n° 2 à droite au milieu

ECOUTER en LISANT: (Phil Glass)

années 50 époque moins constipée que maintenant qu'est-ce qu'on vous regrette !
Je suis un sentimental - Eddie Constantine SaveFrom.net

NOUVEAU:  ICI LES CHANTS DE TOUTES LES ESPECES D'OISEAUX DU MONDE ENTIER  

Voyages en ASIE

 

FLORE EN LIGNE !

identification des plantes

identification des fleurs composées (à capitule)

herbier très détaillé des espèces les plus courantes

 

IMMONDE ! on se croirait en URSS !

alors la frontière n'existe plus: http://www.maitrepo.com/a

Haïkus

jouer au TAROT : télécharger

rue Affre  

  Fabuleux ROSSINI SaveFrom.net
v Abdelhalim Hafez

v "ah  mais ça ne finira jamais"
v Je veux dire au monde une histoire
*pour découvrir le monde des insectes, FABULEUX!
http://fauneflore06.site.voila.fr/pages/insecte/insecte.htm#Ordres
c'est vrai, en France aussi on ne voit presque plus jamais de mouches! comment ça se fait?

tous les oiseaux, chants, etc

situation  terrifiante

v NOTRE PLANETE INFO

Que reste-t-il de la démocratie?
Une vraie société c'est ça

une évolution politique véritablement glaçante  

le vin le meilleur aliment anti-vieillissement:

¿Seremo entregados a los barbaros fieros?
¿Tantos milliones de hombres hablaremos inglés?
¿No hay mas nobles hidalgos ni bravos caballeros ?
¿Callaremos ahora para llorar despues? (Ruben Dario)

patriotisme pas mort vive la Russie !



Tites boules émotives pour vos commentaires
                                     
 
                

PLIAJ MIENETOJ

d'autres ici

nous ne sommes qu'une poignée à percevoir la gravité du phénomène et ses menaces sur les libertés individuelles.pureté et santé ces notions ont été un cocktail explosif chaque fois que l'Etat s'est focalisé névrotiquement dessus n'est-ce pas ?le tabac comme "rideau de fumée" 

le si beau et si expressif visage de barbara !  on aurait envie de le couvrir de baisers  "Quand reviendras-tu ?"

NB : pour regarder cette vidéo il faut cliquer sur le titre " Quand reviendras-tu?" en bleu au-dessus du cadre,ili sert de lien avec le site Dailymotion. Là, la video fonctionne et peut être visionnée



http://www.lipsheim.org/forum/agora/
*
éthique des bistrots versus milices 

1/ Ne plus être muet : faire circuler ces informations autour de soi.
2/ Ne plus financer la mondialisation : consommer uniquement local, régional, artisanal.
3/ Ne plus respecter les lois liberticides : désobéir.
4/ Ne plus consommer la propagande : jeter sa télévision et sa radio.
5/ Ne plus être invisible : parler, faire du situationisme, occuper la rue.
6/ Ne plus être un esclave : devenir paysan, artisan, commerçant, indépendant.
7/ Ne plus être dépendant : devenir autonome (énergie, alimentation, santé, culture).
8/ Ne plus être un robot : rire, danser, chanter, dessiner, fumer, boire, partager, découvrir, etc.

">

texte libre au milieu à droite

">

les vrais liens TOUS