Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
http://miiraslimake.hautetfort.com/

">

puisque le nouvel over-blog est une vraie merde mon futur blog sera (y aller regarder dès maintenant) : http://miiraslimake.eklablog.com
QuAnd celui-ci s'arrêtera il faudra aller chercher la suite à cette adresse
VOXimage.png

  "Sur vojo de l'vivo nun vagas mi sola,
Senzorge al kie la tempo min blovas;
Ĉar, kvankam min celus eĉ vorto konsola,
En aĝ' mia nuna mi vivi ne povas" (Edmond Privat)Presidentielles 2012 sortie de l'euro 
Union populaire republicaine
q uand ce blog s'arrêtera il faudra aller le chercher sur cette adresseand celui-ci s'arrêtera il faudra aller le chercher à cette adresse

Texte Libre 1 en-tête

VIVE LE MRAP ! VIVE LES CATHOLIQUES !

le scandale du siècle Durant 50 ans on a cultivé l'horreur de l'URSS son totalitarisme, sa barbarie cauteleuse, ses flics puants, son intrusion dans la vie privée des gens, on nous a fait peur de ce contre-modèle c'était l'abomination le danger qu'on opposait à nos pays civilisés et libres Et dire qu'on était prêt à faire la guerre pour ne pas tomber dans une telle société maintenant on les imite! en pire ! u-p-r Asselineau le seul qui interdira les RFID LA Banque Centrale Européenne n'est « INDÉPENDANTE » que d'une seule chose : DU SUFFRAGE UNIVERSEL  Arnaques de la GRANDE DISTRIBUTION Turquie état policier barbare pour nos enfants nos familles la société Refus TOTAL directive scélérate Les américains ont PEUR de s'indigner c'est le but recherché Morts etat-d'Anne  LES MOTS argument de mouton fasciste DEFENSE des DATES seuls ceux qui ont connu ça comprennent horreur Mépris des gens atteintes à leur dignité et conditions de vie ce qui viendra après LES LABOS  Marksaj studoj

à BAS l'invasion amerloque ! à bas l'anglicisation obsessionnelle d'OVER-BLOG !!!

Recherche

Texte libre 2 en bas à droite

Un seul Etat ce n'est pas l'apocalypse ni la fin du monde

on n'avait plus entendu ce genre de propos depuis la fin de l'URSS et du KGB

avant la purification ethnique 
v"ce qu'il y a de terrible quand on cherche la vérité c'est qu'on la trouve"
v Kawther Salam
ECOUTER en LISANT:

un peu de métaphysique

un chagrin insondable

v Shajarian :

Kazi Nazrul Islam le grand poète bengali


Dum vivas mi :

*Le Temps des Fleurs (et le temps où Dalida vivait)

* Un jour tu verras 

Steve Reich:

 

BRUCH le plus puissant concerto 

Ils disent

 Natacha Atlas :


Savoir, résister, avant qu'il ne soit trop tard

des choses que vous n'avez pas vues à la télé

(que réfléchissent ceux qui se chauffent au fuel: Est-ce que vous retrouvez vos chaudières effondrées après une nuit de fonctionnement?)

v la fatwav les humanistes commencent à prendre peurv Espace Libre

par exemple

les "experts" en qui on met notre confiance sont achetés et mententv

SAVEZ-VOUS QUE MAINTENANT IL Y A UN DICTIONNAIRE chinois- français SUR INTERNET ?

v sud de l'Iran
v les couleurs de l'INDE

v mousselines: "vents tissés" disaient les romains

histoire de l'INDE - 1ère partie

nostalgie d'Alger

l'argentine  est un des plus beaux pays au monde
v à la frontière Sino-Mongolev monts Altaï en Sibérie:  Fabuleux !v la Pologne

on vous donne des idées caricaturales sur les gens,
les trouvez-vous vraiment "constipés" ces iraniens? :
sauf comme tout le monde quand ils sont sur la  tombe de leur mère

v devant une logique comme celle-là le refus doit être total ! v  

Un texte capital à lire "comme boivent les poules: en relevant fréquemment la tête pour faire couler" : Le racisme anti-pauvres

toutes les espèces végétales et animales aves liens images etc
 SEA SHEPHERD

La végétation d'Uruguay

TOUTE l'actualité scientifique

DANIEL faisait partie du "Mouvement du Graal"en mémoire de lui les voici

présentation

 

v ATTRACTEURS ETRANGES v fractales v Morphogénèse

v NOUVEAU ! Un portail sur le monde musulman

carnets de poésie

Comte-Sponville

MES PIEDS SE SONT SEPARES DE TES PIEDS

La nature vampirique du capitalisme actuel qui vit de suçer la vie des êtres et des peuples":
Le capitalisme est devenu le plus grand ennemi de  l'individu
vie cauchemardesque des américains de classe moyenne
v une vision autoritaire et monochrome de la société


archives totales ">

texte libre 3 = vrai accès aux archiv

1 juillet 2020 3 01 /07 /juillet /2020 20:15

Dès que je suis levé, le besoin irrépressible qui me prend, c’est d’aller voir mon blog, et sa fréquentation. Et m’occuper de lui.
C’est la seul chose que je suis encore capable de faire et où j’oublie ma faiblesse extrême, et mon incapacité à faire quoique ce soit ; Et pour cause, c’est le seul lieu (topos chez les intellos) qui m’appelle par mon nom, c’est la seule voix que j’entends encore m’appeler « Roland »…………

 

Partager cet article

Repost0
31 mai 2020 7 31 /05 /mai /2020 17:01

puisque sur ce portail merdique il n'estmême plus poss ible de disposer d'un moteur de recherche des billets anciennement publiés, je recopie celui-ci :

découvert un merveilleux ensemble de guitares et mandolines : Agrupación de Pulso y Púa Fresneda

http://www.youtube.com/watch?v=jHsSrUFnRLc

Ils jouent du folklore espagnol et de grand classiques comme Bach ou Schubert.
Mme Delfanti (Elle a longtemps été ma voisine. Elle tenait une épicerie italienne 2 rue **** ******* avec son mari Achille, qui est mort il y a déjà un bon bout de temps. Elle me tutoyait et m’appelait « mon petit voisin » ou directement par mon nom de famille ! )
avait une mandoline chez elle, la mandoline de sa mère (et aussi un poème écrit de sa main encadré sur le mur de sa maison ...). Quand elle-même sera morte, ce qui ne saurait tarder, (elle l'est certainement maintenant, la dernière fois que je l'ai vue c'était en distribuant des tracts pour le référendum du 29/5/2005, elle commençait à perdre un peu la tête, on a mangé des spagetthis bolognaise ensemble, maintenant sa maison est louée, et les locataires ne connaissent même pas son nom) plus personne sans doute ne se souviendra plus de cette femme – Elle a passé son enfance en Italie, elle se souvenait des fêtes fascistes pour enfants auxquelles elle participait.

Mme Delfanti, la reverrai-je encore ? sans doute plus jamais. Elle appartenait à une autre génération, à la génération des femmes d’il y a deux générations, à l’époque les femmes n’avaient pas froid aux yeux et n’étaient pas « constipées » comme celles de maintenant.

 
 

 

Partager cet article

Repost0
9 juillet 2019 2 09 /07 /juillet /2019 18:58

comme dit Lewis Caroll dans Alice au Pays des Merveilles  : "ce qui est le plus important ce n'est pas la définition des mots c'est de savoir qui décide de la définition !"

Partager cet article

Repost0
5 avril 2019 5 05 /04 /avril /2019 09:18

16 février, aujourd’hui c’est la Sainte julienne.

Julienne ! je me souviens, c’était une vieille, très vieille, toute décrépite et bouffie (à peu près autant que « ma tante Céline »  http://www.ipernity.com/blog/r.platteau/109020 elle devait être de la même génération puisque c’était avant 1960), veuve qui vivait à 3 maisons de chez nous, on avait obtenu de louer son jardin pour le cultiver, et papa y produisait ainsi des légumes (et à moi, tout petit que j’étais, on m’en avait attribué un tout petit bout pour être MON jardin à moi !) chez elle on voyait une très vielle photographie sépia défraichie, de son mari, d’un temps lointain, du temps qu’elle était jeune et avait l'avenir devant elle - ça devait être avant 14 !  ou au mieux 1920 – elle ne bougeait plus de son rez-de-chaussée et faisait la sieste tous les après-midi sur son grabat (il n’y a pas d’autre terme !) tout sale où elle se couchait en mettant une peau de chat (si ! pauvres bêtes, ça avait la réputation d’être « électrique » et de fournir de la chaleur !) pour se tenir chaud.
A la fin elle (Julienne) est morte « comme ça » assise à sa table pour manger, en revenant Mathilde l’a vue immobile et s’est rendu compte qu’elle était morte.
A partir de là on n’est plus allé dans son jardin, qui était devenu un peu le notre, la maison était vendu en viager au médecin d’en face, qui y a pris sa retraite.
Ah ! bien sûr , elle avait aussi un chat (vivant !) en plus, je ne me souviens plus bien de lui.
Oui, comme on était en 1960 à cette époque on ne laissait pas les vieux tout seuls ( … ) et il y avait donc une autre vieille, mais moins vieille, vieille fille et dévote, comme il  y en avait des masses en Flandre à l’époque, Mathilde, qui était venu vivre avec elle, pour s’occuper d’elle durant ses dernières années, et qu’après on a envoyée à l’hospice, et qui est morte durant une opération qu’on lui a faite, et le curé (c’était déjà un curé à la mode de maintenant ! sans foi en ce qu’il était sensé enseigner) a dit « c’est bien, comme ça elle ne s’est même pas rendue compte qu’elle est morte, et elle ne le saura jamais », que même ma mère, qui était pourtant athée et farouchement anticléricale, a été scandalisée de tels propos dans la bouche d’un curé.

De même on avait des relations et rendait à l’occasion des services à une vieille dame, Mme Tauphar, qui pourtant habitait encore plus loin. Elle était prof de violon en retraite, veuve elle aussi, et membre de la SPA. Un jour maman lui a même dit tout de go qu’elle devrait nous léguer son violon ! Un soir j’étais allé porter je ne sais quoi chez elle, elle s’est mise à dire que c’était l’anniversaire de la mort de son mari, et puis elle a ajouté que c’était triste d’être seule. Visiblement elle était en demande de confidences et de chaleur humaine; mais moi que le seul mot de « mort » faisait fuir, je ne lui ai pas répondu et suis reparti. Je m’en veux maintenant.

Partager cet article

Repost0
27 décembre 2018 4 27 /12 /décembre /2018 19:45

27/12/1984 Bernard Rollet est mort; ce n'est pas juste, c'est toujours les meilleurs qui crêvent
il n'y a que la "raclure" qui reste

Je l'aimais bien. C'était un gars sympa, il avait une bonne bouille, il était intelligent, l'esprit curieux et il avait le sens de l'humour, et c'était un gars bien.
Une fois qu'on faisait permanence pour amnesty il m'avait expliqué les "circuits bouchons", à un autre moment il s'était "mis sur orbite" autour de la table à l'exposition du congrès CFDT. Il était réparateur télé en invalidité et asthmatique, 45 ans.
J'aurais aimé pouvoir m'en faire un ami.

Partager cet article

Repost0
30 octobre 2018 2 30 /10 /octobre /2018 20:02
(extraits de mon journal intime ayant comme point commun qu'ils parlent de chats)

- Mes enfants sont morts et ma femme et mes parents.
Même ma chatte et mon chien sont morts aussi.



- Le bonheur c'est vraiment la spécialité des chats.

- Poupounette c'était la reine du bonheur ; Tu entends ça ? :
Poupounette c'était la reine du bonheur....

 
- les chats c'est toujours très copains avec les radiateurs.

 

- Il a un très mauvais caractère, il est de très mauvaise humeur mon mimi, et
pourtant il sent si bon le chat !

 

 

- Tu ne sais pas ce que c'est qu'un tresgrosadipeuxchat ? ( en un seul mot.)


- Blanche-Neige, je vais te donner un autre nom : tu vas être

Monsieur Minou DIEUSAIZOU.

Tu es méchant mon minet, pas affectueux du tout. Pourtant J'ai plus besoin de te prendre dans mes bras que de manger.

 

–Tu veux sortir hein ? Tu veux aller voir ton fief !

Tu veux aller voir ton fief : La seigneurie de Dieu-Sais'où

 

 

- je crois que c’est un gros hypocrite poli, mon gros miaou. Hein ! que c’est un gros hypocrite poli ?
Il est là dans le jardin mon gros hypocrite poli, qui est posé
comme un couvre-théière.


- Tu es méchant mon minet, pas affectueux du tout. Pourtant
tu sens si bon le chat, le parfum du chat, la vie, l'amour.

 

 

Quand on a un chat on se sent comme les femmes des ménages « traditionnels » face à leurs maris, et on apprend à partager et à COMPRENDRE leurs
 sentiments, et comment elles les aimaient. (n'en déplaise à la in-sekto)

Il y a même l'odeur : les vêtements des hommes sentaient le tabac (comme les costumes de papa), la fourrure des chats c'est la terre mouillée et les feuilles pourries .....



- Mon chat vient de me pétrir le pull-over avec ses pattes
(comme sans doute il faisait sur le ventre
de sa maman), ça fait quand même chaud au cœur, venant d'un chat si
personnel et si indifférent. Et il vient parfois se coucher à moitié sur moi,
après m'avoir reniflé. Qui l'eût cru ! C'est là que se trouvent les valeurs les plus profondes.

 

Ce n'est pas pour rien que les animaux (et « même » les humains !)
sentent le besoin de se coller tout contre un être aimé. Il n'y a guère que les
détraqués politiquement corrects déshumanisés qui ne comprennent pas ça. Même Jean-Paul Sartre sait très bien vous expliquer ça.

 

Oui, comme quand Jacqueline s'est allongée la tête sur mes genoux la dernière
fois que je suis allé chez elle ; et en sortant on s'est embrassés quelques
secondes sur ses tendres lèvres, et plus jamais je ne l'ai revue vivante ...

 

 

- Les gens sont cons, et les animaux, tous ces chiens, chats et même oiseaux qui de chagrin se cassent la tête sur un barreau  (ça existe! Elian Finbert en rapporte plusieurs cas), sont beaucoup plus sages que les humains, car à quoi ça sert de continuer à vivre à tout prix : ce cynisme ne vous avance à rien, on meurt quand même de toutes façons et on n'en a pas de plus. De nos jours les journaleux nous montrent à chaque cas (catastrophes naturelles, Gaza, attentats) quan par exemple un enfant à perdu ses parents ou toute sorte de choses comme ça  et on les mets aussitôt dans les pattes de psychiatres pour les "soigner"  considérant que leur chagrin est une maladie mentale dont il faut les débarasser  . Un tel cynisme, une telle aberattion ça me donne envie de vomir.


 

- Oh ! il est portatif ! c'est un minou portatif ! C'est un
manuel ; pas un livre de poche, quand même pas, non c'est un
« manuel » ; c'est un manuel de chatologie !
hmm ! c'est surtout un manuel d'egoïstologie ! un manuel de psychologie insociable.

 

 

- Les chats allongés un peu partout: les seuls êtres libres qu'il reste en
France.

 

 

- Mon chat : Le seul reste de civilisation. Même les
femmes on n'a plus le droit de les toucher. Il n'y a plus qu'avec les animaux
qu'on puisse avoir des rapports humains.

 

- 23/2/2004 La vie qui versait  du lait pour les petits
chats n'est plus là. Donc il n'y a plus de vie ; La tondeuse qui se
promenait sur mon gazon, n'y est plus, donc il n'y a plus d'existence.

Il n'y a plus rien.

Les fleurs de mirabellier sont froides et sans sens comme la mort.

Il n'y a aucune vie. On est en fait exactement comme dans la prison de la Conciergerie sous la Terreur.

 


- J'voudrais mourir ! mon minet ; De toutes façons le soleil va exploser, et la galaxie avec.
Tout ce qu’il veut mon mimi c’est s’en aller, il n’a rien à foutre des gens, mon mimi, ce qui
l’intéresse c’est sa tranquillité personnelle à lui personnellement. Il n’est pas câlin pour un sou.
Tu es mauvais mon mimi. Tu es méchant; méchant ! un méchant mimi. Presque aussi méchant
que la vie
Et que la vieillesse.
(Je parle de celle des autres.)

- 4/7/2002 Mon minou! Ton pauvre petit coeur qui bat. Ton pauvre petit coeur quin'est pas encore bouché. Mon bébé. Mon bébé!! Ma maman !!

- Mon gros monmimi ! Tu es un gros monmimi ! Maman !! je voudrais mourir !


- Tu sens bon le chat !     Poupounette aussi sentait bon le chat ........



 - Mon chat sur un radiateur : quel pauvre bonheur temporaire !



 

Partager cet article

Repost0
14 août 2018 2 14 /08 /août /2018 22:12

Souvenir de la pauvre Marie-José

à la mémoire d’une amie que j’ai connue depuis l’age de 13 ans.

mjclaphotopouroverblog.jpg

C’était un jour de bonheur dans un café à Saint-Brieuc ? Guingamp ? je ne sais plus, en 1986.

Maintenant elle est là-dessous :

imm002-2a.jpg dans le cimetière de Plusquellec.

et comme je l'ai déjà dit et redit et reredit : encore une coïncidence de plus je viens ce soir tout juste de découvrir que le fameux site de la "Vallée aux Saints" avec ses 1000 statues prévues de saints bretons et qui a plein de sites et de photos sur internet est à Carnoët le village juste à côté de Plusquellec (sa ferme était à Kerorgant en Plusquellec)

Elle s’appelait Marie-josé, née je crois en 1948 ou 49 le 31 mars si je ne me trompe pas (signe du bélier). Elle vivait avec sa mère divorcée et sa tante dans une petite ferme des Côtes-du-Nord. Elle a fait ses études par correspondance, et a fini par décrocher une licence. Elle a alors essayé d’être enseignante dans l’enseignement privé. Puis pour une cause inconnue, mais je crois que depuis son enfance fragile et traumatisée elle a sans doute été « brisée » par une relation qui a mal tournée avec un prétendant au mariage par annonce et sa famille. Bref après elle a fini par se retrouver sans emploi en invalidité, seule avec sa vieille mère et ses innombrables chats (le seul réconfort de son cœur assoiffé d’amour) dans une maison qu’elles avaient acheté à T. , l’ancien presbytère, l’église et son cimetière était derrière le mur du merveilleux jardin plein de pommiers, de rosée le matin, et des montbrétias tout le long de l’allée d’entrée (d’où son nom « Les Montbrétias »). Elle a suivi les  "traitements" de psychanalystes, qui ne savaient que lui triturer l’âme, elle en revenait à chaque fois plus démolie qu’en y allant, et jamais ça ne l’a sorti de son état ! …. Et à part ça un autre truc typique de notre époque : on l’a bourré de psychotropes. Dont elle ne pouvait plus se passer, mais malgré lesquels elle n’en avait pas moins des cauchemars chaque nuit. Et surtout elle a passé sa vie avec des velléités de suicide (d’ailleurs je ne sais toujours pas de quoi elle est morte, peut-être a-t-elle finit par vraiment se suicider)

Comme disait Catherine Baker « La plupart des gens qu’on soigne à coup de psycho-machin-chose ou de médicaments, ce qui leur ferait bien plus de bien ce serait simplement un vrai ami(e) et de la (vraie) chaleur humaine. »

Malheureusement elle ne m’a jamais dit la cause de ses troubles (même à son psy il paraît qu’il y a des choses qu’elle ne lui a jamais dites) et à part les lettre et coups de fils je ne me sentais pas la force de lier ma vie avec une personne aussi délabrée.

Une fois je lui ai envoyé une carte avec le texte (anglais) du Cardinal Beran sur l’amitié, et ça l’avait beaucoup frappé et plusieurs fois elle m’en a reparlé.

« Qu’est-ce qu’un ami ? Je vais vous le dire. C’est quelqu’un avec qui vous osez être vous-même. Votre âme peut être à nu avec lui. Il semble qu’il ne vous demande de rien mettre, sinon simplement d’être ce que vous êtes. Il ne veut absolument pas que vous soyez meilleur ou pire. Quand vous êtes avec lui, vous vous sentez comme se sent un prisonnier qui a été déclaré innocent. Vous n’avez pas à être sur vos gardes. Vous pouvez dire ce que vous pensez, du moment que c’est vraiment  vous. Il comprend les contradictions dans votre nature qui conduisent les autres à mal juger de vous. Avec lui vous respirez librement. Vous pouvez avouer vos petites vanités, vos envies, vos haines et vos éclairs vicieux, vos petitesses et vos absurdités et, à mesure que vous les révélez à lui, ils disparaissent, dissous dans l’océan limpide de sa loyauté. Il comprend. Vous n’avez pas à faire attention. Vous pouvez l’injurier, le négliger, le tolérer. Et surtout vous pouvez vous taire avec lui. Cela ne fait rien. Il vous apprécie Il est comme le feu qui purifie jusqu’à l’os. Il comprend. Il comprend. Vous pouvez pleurer avec lui, pêcher avec lui, rire avec lui, prier avec lui. A travers tout cela – et sous cela – il vous voit, vous connaît, et vous aime. Vos amis ? Qu’est-ce qu’un ami ? Simplement quelqu’un, je le répète avec lequel vous osez être vous-même. »

un moment de bonheur à Perros-Guirec : http://www.ipernity.com/doc/r.platteau/5674144


Par la suite elle répondait de moins en moins, et quand je me suis rappelé à son bon souvenir en octobre 2001, me rendant compte que j’avais laissé passer sa fête, le 15 août (Ste Marie), ma lettre m’est revenue « Décédée », je me suis dit « sa mère a du mourir et elle s’est suicidée pour de bon » En fait elle était morte au printemps 2001, et sa mère seulement après, en 2003.


Depuis, j’ai revu la belle maison de Tréverec. Sinistre ! ça fait froid dans le dos…  rachetée par des bourgeois modernes, elle a été toute refaite, les montbrétias sont arrachés et la grille est fermée.


« Mon pauvre Roland ! » aimait-elle à dire, mais ça voulait dire : « pauvre de moi ! » ; la pauvre Marie-José, ayez une pensée pour elle, priez pour elle si vous êtes croyant.

Partager cet article

Repost0
14 juillet 2018 6 14 /07 /juillet /2018 05:50

un "poète contemporain", André Berry, a consacré un long poème à sa mère, tout le monde pourrait en dire autant ....

 

Ma Mère

C'est là ma plus grande infortune !

C'était une mère, je crois,

Comme on n'en vit jamais aucune,

Comme on n'en verra point deux fois (...)


O ma chère petite Mère,

Ma pauvre petite Maman

Que t'a servi sur cette terre

De tant de fatigue et d'ahan ? (…)

Eh bien ! est-ce fini, ma Mère ?

L'heureux temps est-il accompli

Où dans l'ombre, après la prière,

Tu revenais border mon lit ?

Est-ce en vain que dans tous mes songes

Chaque nuit tu viendras encore

Démentir par de doux mensonges

L'avis trop certain de ta mort ?

 

Ne viendras-tu pluss à l'école

M'attendre à l'ombre des ormeaux ?

Ne prendrons-nous plus la gondole

Pour aller ensemble à Bordeaux ?

Et dans la saison printanière

Jamais plus ne nous verra-t-on

Humer l'air frais de la rivière

En attendant sur le ponton ?

 

Lorsque le vent du soir ronronne

Dans les arbres de la forêt

N'irons-nous plus à la Garonne

Pour voir passer le mascaret,

Souriants du bruit des fontaines,

La main dans la main, à pas lents,

Par un sentier bordé de chênes,

humide, et tout couvert de glands ?

 

Divine Mère, sainte Aïeule,

Quand donc serez-vous de retour ?

- O vous dont la Mort pouvait seule

M'arracher les soins et l'amour, -

Du fond de ma douleur profonde,

Je vous appelle ! car enfin,

Si vous étiez encore au monde,

Je n'aurais soif, ni froid, ni faim.

 

André BERRY (1902-1986)

Le Trésor des Lais, Tome 1

 

Partager cet article

Repost0
3 juin 2018 7 03 /06 /juin /2018 08:51

« Questar » : conserver, croire, chérir envers et contre tout au fond de son cœur les valeurs de la vie, de la raison, de l’idéal, croire à la morale, au romantisme, au cœur, à la bonté, à la vie, même si on ne la vit pas ! croire à tout ce qui fait la dignité humaine, contre tout réalisme avilissant, en dépit de l’impuissance, du doute, même sans espoir, ne fusse que par défi, que pour être soi-même, que pour passer le temps, que pour l’amour de tout ce qui est beau et vrai. 3/12/1984


(et pendant cette même soirée  sans que je le sache mon père à 70 kilomètres de là commençait à mourir …… - note de 2003)

Partager cet article

Repost0
1 mai 2018 2 01 /05 /mai /2018 19:08

Georges Cziffra, mort maintenant depuis 17 ans, j'espère qu'on ne l'oubliera pas, il était génial, non seulement un virtuose mais qui mettait avec liberté son coeur et son âme dans son piano ("Il était de la race des monstres sacrés du piano: une virtuosité, vertigineuse, qui rendait les paraphrases et les rhapsodies de Liszt dans tout leur jeu incandescent").

 

Quelle vie tragique finalement il a eu : né dans la misère d'une famille de musiciens tziganes, enfant prodige il fut admis dans la prestigieuse Académie Franz Liszt de Budapest

 

à 13 ans il était un enfant prodige il jouait déjà si bien et avec une totale passion, regardez-le :

 

 
et commença dès 16 ans à faire des tournées en Europe, mais voilà arrive la guerre, la paix revenue va-t-il pouvoir enfin faire carrière ? il cherche à fuir le communisme et se retrouve enfermé avec son fils dans un camp de travail, dont il ressort avec les mains abimées, il devra tout regagner, puis en 1956 il réussit à fuir son pays et connaîtra en Europe une brillantissime carrière (et les critiques de certains, son style romantique et flamboyant déplait aux pédants), fonde le festival de La chaise-Dieu et crée une Fondation Cziffra pour aider les jeunes artistes, pendant 25 la vie lui sourie enfin, et puis en 81 son fils adoré, chef d'orchestre meurt, sans doute un suicide, dans un incendie. Il est alors brisé, durant trois ans il sombre dans le désespoir et l'alcool, puis de nouveau il reprend tout à zéro et se remet à jouer mais ce ne sera plus jamais comme avant, il ne se produira quasiment plus.

Et pourtant regardez  jouant la polonaise héroïque de Chopin. Voyez non seulement comme il met "his heart and soul into this performance" et comme c'est un homme non seulement sentimental et romantique mais fait pour le bonheur

 

 

Et maintenant le voici après le drame qui brisa sa vie chez lui il joue pour des visiteurs une valse de Chopin, mais, quel contraste avec l'homme épanouï et heureux des précédentes vidéos, comme il est grave et comme on sent qu'il porte en lui un chagrin sans fond :

http://default.indavideo.hu/video/Cziffra_Gyorgy_-_Chopin_cisz-moll_keringo?token=efea9d81baf0d9f66ba2adc5b854546a

 

 

ici il est en répétition, il répète la campanella de Liszt : pour voir cette vidéo qui est hélas sur Dailymotion, il faut cliquer sur le lien :
Cziffra - Liszt - La Campanella (Rehaersing) 

 

Et une fois de plus on s'apperçoit que ce sont les hommes et non les femmes qui sont passionnés et romantiques.

Ceux qui l'ont connu parlent aussi de sa grande bonté.

Partager cet article

Repost0

2CCR

ALAIN BENAJAM
un paysan de l'Allier

http://www.petitions24.net/forum/47277
 Quand on vit dans l'Europe actuelle,on comprend le dégoût et la haine que les gens d'Europe de l'Est avaient pris pour la langue russe
une effarante chape de plomb médiatique pèse sur le basculement linguistique en cours
    defenselanguefrancaise.org Aujourd'hui il y a sur les murs de Paris plus de mots anglais qu'il n'y avait de mots allemands pendant l'Occupation (Michel Serres) Seuls les banquiers peuvent voler le peuple en plein jour sans avoir la police aux trousses...Jovanovic : il faut NATIONALISER LES BANQUES sans aucune indemnité, et mettre au point un tribunal pour les traduire en justice

le NWO alias le N.O.M. = Nouvel Ordre Mafieux

M'ame MEDEF et la  police

Pièces et main d'oeuvre
Olivier Demelenaere

ANONYMOUS
CHISTOPHER BOLLYN 
 INFOSYRIE
TOUCHE PAS à MON LABO !
La misère a un sourire tu sais?  oui je sais
...
SaveFrom.net  
Réseau Voltaire France

Mon site en Espéranto
BASTAMAG

Il faudra bien tenter de trouver des réponses, même si celles-ci peuvent s’avérer explosives 

une vraie civilisation : CAHIERS DE COUTURE

le dissident de Genève

MANIPULATION TOTALITAIRE DIGNE DE L'URSS   Les millliards perdus du Pentagone

Le soupçon d'ue manipulation d'Etat

donner la parole au peuple

ESPERANTO

Le plus grand dictionnaire  espéranto-français en ligne !

FUMER TUE ! CRAC BOUM HUE !

pour écouter ci-dessous cliquer dans le rectangle noir !

tiens des femmes portant un "voile islamique"

dictionnaires multilingues, exemple

Tous ses nouveaux articles sont du plus haut interêt

ambiance de merde, société détraquée et psychosée, rumeur meurtrière, flicaille 1 mort innocent tué par la bétise des gens 

"Tout pouvoir corromp, tout pouvoir absolu corromp absolument" il n'y a pas de pire poison de PIRE en PIRE

 Les pilotes français des avions qui ont fait ça vont-ils être poursuivis par leur conscience pour le restant de leur vie  ? 

Kadhafi (القذافي) dans l'intimité

LABOURSTART

Les-diables-sont-déchainés

Earth Liberation Front

Front de Libération des Animaux

Phil Glass NIGHT TRAIN SaveFrom.net

Mendelssohn Menuhin Furwangler SaveFrom.net

BRAVE NEW WORLD

on réédite les erreurs des années 20 
Forces international

IMMONDE FRANCE transformée en cauchemar !créez des fonctionnaires
Saddam face à l'histoire  

le racisme est en dernière analyse un racisme anti-pauvres reflechissez ... à quand une assoc anti-raciste pour défendre ceux-ci ? ça risque pas: les assoc anti-racistes sont composées de riches et de bourgeois !  L'Occident va crever de ne plus se toucher 

DES GENS 15è arrond. Quand Paris était encore une ville du peuple
défendons la langue française
et les autres domo dico 

 

 

La vraie vie  reconnaitre les papillons  découvrir le monde des insectes: FABULEUX!
http://fauneflore06.site.voila.fr/pages/insecte/insecte.htm#Ordres 

tous les oiseaux leur chant etc

France actuelle: HORREUR ABSOLUE à quoi on nous prépare 

17 mesures d'URGENCE
le monde dont nous voulons le contraire de celui qu'on nous impose  tout ça va bientôt être INTERDIT par les arrêtés municipaux fascistes détraqués

http://dont-stop-the-chicha.skyrock.com/

"il va falloir reconnencer à sculpter les facades des maisons, à vivre dans le beau, pourquoi toujours la merde et la sous-merde ?!"

ne pas laisser tomber avant d’avoir commencé, nos enfants ont besoin de nous

dépéchez-vous avant que les règlements municipaux n'interdisent de mettre des plantes odoriférantes dans son jardin: semences BIO de fleurs et de légumes rares 

Joseph Moshe? on a retrouvé Joseph Moshe ! mais comment se fait-il qu'aucune date de liberation n'est indiquée, ni de jugement? et comment se fait-il qu'aucun journaliste n'a pris la peine d'aller le visiter pour en avoir le coeur net sur ce qu'il est?

Diana

Il y a eu 2 génocides, sauf que le deuxième n'a bénéficié d'aucune commémoration

http://www.parasciences.net/

CABANES DANS LES ARBRES

TOUTES LES GALAXIES !

KURT SONNENFELD

Bruxelles 11 septembre 2008

vidéo à regarder jusqu'au bout, c'est là que se trouve le plus important !!

petit à petit ça se sait LA NATURE DU CAPITALISME et la psychologie de ses "kapos"

Chute libre dans la barbarie tout citoyen français vit maintenant dans une insécurité de tout instant, à chaque moment un cauchemar ignoble peut s'abattre sur lui quand on vous disait de pire en pire contre ces horreurs, ce cancer qui ronge la FRANCE lapétition 

pour le receuil de témoignages

la France montrée du doigt par Amnesty International pour les excès de la police et  l’impunité dont jouissent leur auteurs (la Chine nous donne une leçon !)  faute de structure d’enquête indépendante et avec une justice plus prompte à classer les affaires qu’à les juger. et voilà un qui lâche le morceau et explique beaucoup de choses - un témoignage de l'intérieur! - plein d'exemples de cette mentalité Tout ça vient de leur impunité
 http://outre-vie.forum
poésie et astronomie

poésie de Francis Jammes
* discours anti-secte comme support de l’idéologie néolibérale *
apparitions en Egypte

 Daninos disait: "L'esprit, comme le parachute, doit être ouvert pour fonctionner."
* les OVNIs en Argentine 



la lettre de la vieille dame :

les Bistrots Résistants

NB : pour regarder cette vidéo il faut cliquer sur le titre "les Bistrots Résistants" en bleu sous le cadre, qui sert de lien avec le site Dailymotion. Là, la video fonctionne et peut être visionnée

 

Ne plus respecter les lois liberticides
 
Zygmunt Bauman
"On a beau parler des droits de l'homme, il faut d'abord respecter l'individu et sa liberté. Sinon, c'est du vent, un beau discours qui ne sert à rien à nous les vivants." (Gao Xingjian)

PAUVRE ARGENTINE!

SANS DROITS SANS VOIX

féroce inégalité des sexes ! quand cela cessera-t-il ?
l'affaire Fortin
halte à l'inhumanité du racisme anti-homme !

papillons  - en 2008  carabus coriaceus ?
oiseaux  dictionnaire HINDI

c'est délicieux  !

cuisine de Rosine
cuisine syrienne
v Merveilleux tableaux

vun miracle nommé Bubulle
une analyse sociologique lumineuse des dérives actuelles :

le critère? être minoritaire !!

"nos impôts utilisés à payer des hystériques qui traitent de secte tous ceux qui ne se soignent pas ou ne pensent pas comme tout le monde."dry.gif

la-delation-aveugle/

"L'enfer est pavé de bonnes intentions" v


">

texte libre 4 en haut à droite

texte libre n° 2 à droite au milieu

ECOUTER en LISANT: (Phil Glass)

années 50 époque moins constipée que maintenant qu'est-ce qu'on vous regrette !
Je suis un sentimental - Eddie Constantine SaveFrom.net

NOUVEAU:  ICI LES CHANTS DE TOUTES LES ESPECES D'OISEAUX DU MONDE ENTIER  

Voyages en ASIE

 

FLORE EN LIGNE !

identification des plantes

identification des fleurs composées (à capitule)

herbier très détaillé des espèces les plus courantes

 

IMMONDE ! on se croirait en URSS !

alors la frontière n'existe plus: http://www.maitrepo.com/a

Haïkus

jouer au TAROT : télécharger

rue Affre  

  Fabuleux ROSSINI SaveFrom.net
v Abdelhalim Hafez

v "ah  mais ça ne finira jamais"
v Je veux dire au monde une histoire
*pour découvrir le monde des insectes, FABULEUX!
http://fauneflore06.site.voila.fr/pages/insecte/insecte.htm#Ordres
c'est vrai, en France aussi on ne voit presque plus jamais de mouches! comment ça se fait?

tous les oiseaux, chants, etc

situation  terrifiante

v NOTRE PLANETE INFO

Que reste-t-il de la démocratie?
Une vraie société c'est ça

une évolution politique véritablement glaçante  

le vin le meilleur aliment anti-vieillissement:

¿Seremo entregados a los barbaros fieros?
¿Tantos milliones de hombres hablaremos inglés?
¿No hay mas nobles hidalgos ni bravos caballeros ?
¿Callaremos ahora para llorar despues? (Ruben Dario)

patriotisme pas mort vive la Russie !



Tites boules émotives pour vos commentaires
                                     
 
                

PLIAJ MIENETOJ

d'autres ici

nous ne sommes qu'une poignée à percevoir la gravité du phénomène et ses menaces sur les libertés individuelles.pureté et santé ces notions ont été un cocktail explosif chaque fois que l'Etat s'est focalisé névrotiquement dessus n'est-ce pas ?le tabac comme "rideau de fumée" 

le si beau et si expressif visage de barbara !  on aurait envie de le couvrir de baisers  "Quand reviendras-tu ?"

NB : pour regarder cette vidéo il faut cliquer sur le titre " Quand reviendras-tu?" en bleu au-dessus du cadre,ili sert de lien avec le site Dailymotion. Là, la video fonctionne et peut être visionnée



http://www.lipsheim.org/forum/agora/
*
éthique des bistrots versus milices 

1/ Ne plus être muet : faire circuler ces informations autour de soi.
2/ Ne plus financer la mondialisation : consommer uniquement local, régional, artisanal.
3/ Ne plus respecter les lois liberticides : désobéir.
4/ Ne plus consommer la propagande : jeter sa télévision et sa radio.
5/ Ne plus être invisible : parler, faire du situationisme, occuper la rue.
6/ Ne plus être un esclave : devenir paysan, artisan, commerçant, indépendant.
7/ Ne plus être dépendant : devenir autonome (énergie, alimentation, santé, culture).
8/ Ne plus être un robot : rire, danser, chanter, dessiner, fumer, boire, partager, découvrir, etc.

">

texte libre au milieu à droite

">

les vrais liens TOUS